Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Dimanche, voyage dans le «Grand Nord»

Au théâtre du Cloître, quand on aime, on ré-invite, on fait les mêmes chemins, on épouse presque les mêmes causes, celles de la qualité, de la recherche, de la beauté épurée, des sentiments premiers si bien partagés.
En 2016... pour une petite tournée de Pays, on avait pu apprécier le remarquable travail de la compagnie «De Fil et d'Os» (notamment à Saint-Sornin-Leulac pour une première) «Coeur Cousu», un voyage en marionnettes et tissus, tout de langueur, de lenteur et de chansons.
On se rappelle encore, tant les adultes que les enfants, quand on restait de longues minutes, le nez fixé sur l'atelier-travail, sur ce travail d'exception de création de marionnettes telles qu'on les habite maintenant.
Une histoire simple
lumineuse et charnelle
Alors que la nuit polaire plonge leur vie dans l’obscurité, deux jeunes femmes s’amusent à se raconter des histoires en attendant le jour qui sera bientôt là. Cette fois-là, c’est l’histoire de la femme squelette qui se déroule sur leur langue et prend vie sous leurs doigts... L’histoire d’une femme jetée à l’eau, de son corps décharné par les poissons, de son squelette balloté par les eaux. Du temps qui passe, de la glace qui craquelle... Jusqu’au jour où les filets d’un pêcheur se prennent dans le squelette de cette femme abandonnée à son propre sort. Il prendra peur et nous suivrons la rencontre de ces deux êtres baignés de candeur et de surnaturel.
Ce spectacle nous plonge dans le Grand Nord, dans l’intimité d’une tente de peaux, dans l’atmosphère sonore de la banquise qui se réchauffe peu à peu... Un voyage initiatique orchestré par un musicien et deux comédiennes/manipulatrices qui s’enchantent à donner vie aux marionnettes et aux ombres qui animent cette histoire pour nous livrer leur propre regard sur ce conte ancestral.
Sous l’impulsion de Julie Canadas. Écriture: Carole Martinez. Mise en scène : Anne-Sophie
A l’issue du spectacle (qui débutera à 15 h), dès 16 h 15, en bord plateau, échanges avec la romancière Carole Martinez et Julie Canadas, marionnettiste et directrice artistique de Fil et d’Os. Une causerie où nous aborderons l’écriture, l’adaptation, l’univers de l’auteure, «conteuse au fil d’or», empreint de merveilleux, entre vivants et morts.
Pendant que les parents échangent dans la salle avec les deux créatrices du spectacle, l’équipe du Théâtre propose un atelier pour les enfants de construction de jeux de ficelle inuit. Animé par Pierre Taverniers, diplômé en langue et culture inuit au sein de l’Institut national des langues et civilisations orientales et membre de l’association Inuksuk, l’espace culturel inuit à Paris, cet atelier d’«ajaraaq» sera l’occasion pour les enfants de s’initier à quelques figures de l’Arctique oriental canadien. Ces deux rendez-vous se poursuivront par ungoûter inuit, un «kaffermik», offert aux spectateurs, petits et grands.
Infos pratiques: tarifs représentation « spectacle » : 10 € plein /6 €  réduit / 5 € solidaire (minima sociaux) / 4 € junior (- de 18 ans) Causerie et goûter kaffermik: gratuit. Atelier enfant, construction de jeu de ficelle inuit : 2 €. Ces rendez-vous proposés à l’issue de la représentation sont uniquement réservés aux personnes, adulte et enfant, ayant assisté au spectacle.
Renseignements, réservation, Billetterie : 05.55.60.87.61 – info@theatre-du-cloitre.fr
Billetterie en ligne sur le site du Théâtre du Cloître, et auprès des points de vente du Réseau France Billet (magasins FNAC, Carrefour, Hyper U, Intermarché et sur www.francebillet.com) et du Réseau Ticketmaster (magasins Leclerc, Culture, Cora et sur www.ticketmaster.fr).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.