Fil info
18:37RT : Quels droits ont les , jeunes pour le et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellati… https://t.co/VbuRNJosA1
18:34# # - -Vienne : Foyer des jeunes travailleurs, au service de la jeunesse -> https://t.co/whk4Owokkb
18:29Argenton-sur-Creuse : La vérité sur la maladie de Lyme, une question de santé publique -> https://t.co/Fi2GDpPijl
18:28RT : Outre l'indécence du propos n'oubliez pas que la transgression c'est seulement pour les étudiants américains. https://t.co/5TZwBHexVp
18:27Indre : Nohant pousse les murs -> https://t.co/Zoo6NH0zkw
18:25RT : Ce soir 19@21, rendez-vous à Le phare pour l'apéro avec la musique libre et improvisée de Daniel Blumberg. https://t.co/onQnYosfLO
18:25RT : Ce qui se cache vraiment derrière les “continents de plastiques” de nos océans https://t.co/k39yadizPu par https://t.co/esfK8dX8Ik
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne

Quelle sacrée soirée avec «Boule» et «Les Fouteurs de joie»!

Vendredi 2 mars au Cloître, il y avait du monde pour la chanson française. Des «nouveaux» aussi parmi les spectateurs venus de Darnac, Cussac, La Souterraine, Montmorillon et la CdC du Haut-Limousin en Marche bien sûr. Peu de jeunes «type NRJ» mais c'est récurrent sur toutes les formes culturelles proposées. Le moins que l'on puisse dire c'est que tout le monde a «pris son pied» et les visages arboraient dans le hall au sortir de la soirée un vrai «sourire banane» immense. Tout le monde, comme ces résidants de l'hôpital amenés par une animatrice qui dit «qu'elle fait simplement son travail» mais que l'on doit mettre en avant, ou ceux de l'AREHA, eux aussi accompagnés d'une éducatrice. Les «anciens» ont ri très fort, battu le rythme passionnément et pour l'AREHA, une des «anciennes», les yeux brillants, nous a dit: «On ne peut pas faire la tête tout le temps quand même...»
Poésie et énergie
Mais alors qu'est-ce qui a causé cet émoi collectif et avant tout individuel? Une double proposition, commencée par «Boule».
«Boule», c'est comme un cube mais rond — une évidence qui en dit court sur les idées longues de cet artiste fantasque à la plume aiguisée. Au fil des chansons on se promène dans un univers où les jeux de mots rivalisent avec la tendresse pour faire passer les cruautés du quotidien. On esquisse un sourire et ça grince. On se berce des musiques du monde... et voilà le jeu et l'impro qui débarquent sur scène. Avec ses guitares et sa gueule d’atmosphère, «Boule» réjouit le cœur et l’esprit. Un peu clown, et vraiment classe, ce protégé de Sanseverino a un charme singulier, léger et piquant auquel on ne résiste pas, même si «toi ce que tu aimes, c’est bouffer des pizzas !»
«Boule», c'est aussi le Prix Pauline-Julien du CALQ pour la prise de parole et l’engagement: le prix Québecor pour l’utilisation de la langue au Festival de chanson de Petite Vallée (Québec) 2017; le Prix Fondation la Poste au concours Jeunes Talents du Théâtre Edwige-Feuillère de Vesoul en 2014, la médaille d'Or de la Chanson Française à Saignelégier (CH) en 2016  et le prix Booster Région Normandie en 2012 année où il s'est produit dans les «petites scènes» au Festival de Bellac.
Après ce moment rare, où l'on s'est plu à écouter des phrases sans queue ni tête, débarquait sur scène le quintet «Les Fouteurs de Joie».
Ceux qui les avaient appréciés il y a deux ans savaient à quoi s'attendre... et ce fut meilleur encore. Musicalement, c'est carré, précis, très professionnel et «hyper tonique». Tous sont polty-instrumentistes, tous chantent parfaitement... et pourtant, comme tous les artistes de la scène vivante... sont peu connus. Sans doute n'auront-ils pas de problèmes de succession...
Il  y a deux ans ils avaient soutenu le patronat, cette année ils «veulent du chômeur», celui que l'on peut exploiter, «payer trois balles pour qu'il bosse». Leur monde est poétique et féroce à la fois. Lorsqu'ils demandent avec force démonstrations musicales à Johnny de les embaucher, on tombe dans le délire et l'excellent rock'roll. Quand ils finissent comme des «vieux du mouroir qui veulent faire de la musique folklorique pour foutre le bordel», on ne peut qu'acquiescer.
Difficile de dire sans paraître «fan» tous les bonheurs que l'on a partagés ce vendredi soir d'un mois de mars débutant. L'équipe du Cloître a créé une fois de plus un événement.
Et la semaine suivante, on est passé à la poésie des marionnettes inuites et des beaux textes lents et chaleureux. Que demander de plus!
André Clavé