Fil info
20:50Brive-la-Gaillarde : Ils ont des chapons bien ronds -> https://t.co/Rdbcp7yXFh
20:29Corrèze : Des lanternes vraiment éclairantes ? -> https://t.co/GWu4PM1g5r
19:26 Quels sont les matchs qu'il faut perdre? ;-)
19:25Indre : Le Poinçonnet se sort du piège -> https://t.co/X8iPrtYkY8
19:22Argenton-sur-Creuse : Le Comité de défense de la gare toujours en colère -> https://t.co/17cx454dXi
19:22 Cc .
19:21Châteauroux : Saint-Denis : les habitants ne désarment pas -> https://t.co/140zpPbZ8H
19:21Indre : Acte V : 150 à 200 manifestants dans le froid -> https://t.co/z2o1ekVOlP
19:03Les Gilets jaunes sur la RN145 et au Monteil-au-Vicomte https://t.co/QQb4K4ZdF5
18:59Et un acte V. La détermination des gilets jaunes de la Creuse unie ne faiblit pas. Ils poursuivaient la mobilisati… https://t.co/MOksBVlhkr
18:39Coulounieix-Chamiers : Éco-responsabilité : la Dordogne veut montrer l’exemple -> https://t.co/T0zkgGmhqG
18:13Périgueux : Une boutique pleine de couleurs et de saveurs -> https://t.co/DtJI4a4Iwz
18:12Sarlat-la-Canéda : Des dossiers techniques et divers -> https://t.co/9oKO7Eut2C
18:06 la place du Civoire se fait Agora. Prises de paroles appel à signature pour le référendu… https://t.co/dfl60aFI9B
17:44 dépôt de bougies place du Civoire en mémoire des victimes de l'attentat de Strasbourg et des G… https://t.co/0XFkJ1jGZo
17:21Neuvic : «Je filme le métier qui me plaît» -> https://t.co/q8BgC4x8Gn
17:01 à peine 17h sous la halle Brassens une centaine de personnes se prépare à marcher dans les ru… https://t.co/1efHVajX5Y
17:00Périgueux : Les Gilets jaunes restent mobilisés -> https://t.co/01RuEzIp1S

29 avril : une date importante

Dans les « calendriers » commémoratifs, il y a quelques « grandes » dates comme le 8 mai et le 11 novembre, pour se souvenir des deux grands conflits mondiaux, le 19 mars pour une succession de guerres ne concernant que la France (et l'Afrique du Nord, bien sûr) et deux autres dates moins connues, le 29 avril pour se rappeler la pire des créations humaines, les camps de la mort puis d'extermination et le 27 mai, création de « l'unité nationale » par les mouvements de Résistance.
Ce 29 avril, alors qu'il ne reste plus sur Bellac même d'ancien déporté (nous n'en connaissons actuellement pas d'autres alentour), il fallait vouloir vivifier le devoir de mémoire pour s'incliner devant la « Limousine de Granit ».
Car c'est une forêt de parapluies, suivant les porte-drapeau qui s'est rendue de la mairie au monuments aux Morts et les températures, indéniablement, n'étaient pas de saison.
Le piquet d'honneur était organisé par les sapeurs-pompiers et c'est la ville de Bellac qui, par son adjoint aux cérémonies, a rappelé l'histoire. Tant mondiale que locale, tant d'hier que d'aujourd'hui. Oui ! Tout le monde pensait en 1945 que l'homme se bonifierait d'avoir constaté les horreurs commises. On en est de moins en moins sûr. C'est Pierrot Colombeau, fils de Henri (la fille de Pierrot Delbarry était également présente) qui au nom des déportés, résistants a lui aussi dit les mots forts. Car ne pas dire, ne pas répéter, c'est tendre vers la douce pente de l'oubli.
Mme le Sous-Préfet a conclu les discours par les mots de l'Etat avant que les hymnes, sonneries officielles puis le « Chant des Marais » ne soient assurés par les services techniques.
Il continuait à faire froid, mais se retrouver entre citoyens qui savent l'importance de ces rendez-vous faisait du bien au moral...
A. CLAVE