Fil info
21:20Saint-Geniès : Issue tragique à l’accident de dimanche près de Sarlat -> https://t.co/vtbgqYzcRB
20:50Périgueux : Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne soutiennent leurs aînés -> https://t.co/7MmyBJe4TS
20:07Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
20:00Périgueux : Création d'un pôle public d'éradication de l'amiante : réponse mi-novembre -> https://t.co/hcBH2MHFAu
19:52Argenton-sur-Creuse : Faune 36, un centre de soins pour animaux sauvages inédit dans l’Indre -> https://t.co/y22p4lm018
19:51Issoudun : Le 7e Issoudun Reggae temple ce soir et demain au PEPSI -> https://t.co/qmHCRoSlZx
19:43Châteauroux : « Châteauroux Demain » apporte sa contribution à l’enquête sur le PLUi -> https://t.co/AIVABN6Var
19:41Châteauroux : Glyphosate : 58 plaintes déposées -> https://t.co/0EMi2INYYx
18:10RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:08RT : Le 17 octobre 1961, quelques mois avant la fin de la fin de la guerre d'Algérie, des centaines d’Algériens étaient… https://t.co/pH58p21gvX
18:07RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:06RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
18:06RT : Tulle : "Privée du métier que j'aime" -> https://t.co/y8PBvprmtA
18:06RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:59RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:56RT : 🇫🇷 Ce matin, lancement du au lycée Les Vaseix : une première en ! 👉 Promouvoir et déve… https://t.co/VFAwGbPmio
16:57Marsac-sur-l'Isle : Votre BA, c’est fin novembre -> https://t.co/1zVpEqDlVo
16:51Le 1er ministre Édouard Philippe aurait-il finalement renvoyé une note à ses ministres sur les règles en période él… https://t.co/t72BDN0tM6
16:14Sarlat-la-Canéda : Des recherches plastiques en lien avec le compagnonnage -> https://t.co/WrLc9hCHHp
15:39Boulazac : Sécuriser les abords de l’école -> https://t.co/L0K0agLsgH
13:40Beynat : Des châtaignes plein le cabas ! -> https://t.co/pNUj02sCAW
08:17RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
08:17RT : Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:35# # - -Vienne : Demain, c’est la Frairie : yes ! -> https://t.co/xR4NRe7Beo
07:33# # - -Vienne : "Au bord du rêve", une œuvre très originale -> https://t.co/0AcNK0wU7v
07:30# # - -Vienne : «Now», l’événement qui veut rendre l’économie plus «funky» -> https://t.co/Mo1R1d1Wh3
07:27Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:24Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ

La Poste rien n'est arrangé

La Poste... suite

Un « SMS » lu en travers nous a fait dire que la première journée d'action de l'UL CGT de Bellac pour la défense des postiers et de leurs emplois était une réussite. Il n'en était, malheureusement rien.

Soyons donc plus précis, car la persistance de l'action qui se continue dès ce matin à 6 h 30 devant les locaux du tri du nord de la Haute-Vienne (la direction régionale a clairement annoncé qu'en cas de blocage elle demanderait à un maire du territoire s'il avait une salle libre pour travailler...).

L'UL CGT a très bien explicité toute l'action dans un communiqué reçu hier matin : Le mouvement débuté le vendredi 19 octobre n’est pas resté sans résultat.

« Touche pas à mon facteur » prend tout son sens, après le boulanger, le facteur est la personne préférée des gens.

Pourtant, les services de Préfecture et de Gendarmerie n’ont pu que constater l’attitude méprisante du directeur régional de La Poste qui n’a pas hésité à traiter les défenseurs des facteurs de « gens d’un autre temps totalement dépassé ».

L’Union Locale Cgt Bellac reste persuadée « ce directeur » ne connaît rien de la vie profondément rurale du nord du département et de son besoin primordial de Services Publics de qualité.

Rien ne justifie les 6 (voire) 7 suppressions d’emploi prévues à partir du 22 janvier 2019.

Les chiffres fournis par La Poste prouvent même exactement le contraire !

Il sera impossible d’effectuer demain le travail qui sera exigé dans des conditions ne serait-ce qu’acceptables.

D’ailleurs, La Poste montre depuis le début du mouvement qu’elle n’a aucun scrupule à désorganiser ses propres services au détriment des Usagers :

- le 19, elle intime au « camion collecteur » de ne pas venir prendre le courrier de Bellac (qui ne peut donc pas partir)

- le matin du 20, le directeur de Bellac demande aux facteurs de ne prendre en compte que journaux, petites lettres urgentes et colissimo ! Peu importe le reste du courrier, La Poste juge que ce n’est pas important.

- le matin du 20, elle annule la venue du « camion pub » (pas de pub dans les boîtes lundi ou mardi)

- l’après-midi du 20, elle annule une nouvelle fois le « camion collecteur » (toujours pas de courrier à partir)

La Poste voudra rejeter la faute sur la CGT. Mais surtout que les Usagers ne s’y trompe pas,à aucun moment l’Union Locale n’a entravé la distribution du courrier par les facteurs. De plus, l’Union Locale CGT Bellac tient à préciser que son action ne vise qu’à préserver ou améliorer l’emploi sur le nord du département et à exiger un Service Public de qualité, vecteur primordial pour s’extirper du marasme économique dans lequel il se trouve ».

 

L'action continue

 

Dimanche après-midi un nouveau SMS des responsables syndicaux : « Ce matin, dimanche, une délégation CGT a été reçue par la mairie de Bellac. Le soutien à notre action est sans réserve. Notre demande d'entretien avec la direction de la Poste à la mairie mercredi prochain est toujours d'actualité. La mairie souhaite que le blocage continue dès lundi matin 22/10 continue... Faire suivre ».

Voilà donc de ce qu'il est d'un combat qui est plus que jamais d'actualité quand on sait déjà que dans quelques communes haut-viennoises, vous pouvez recevoir votre courrier, donc votre journal, l'après-midi à 16 h...

A. CLAVE

Air Jordan XXXII