Fil info
18:30Montgivray : Deux jours auprès des agriculteurs -> https://t.co/f1hifxaiSV
16:51 C'est triste......très triste
16:48Le jeune Tristan a été retrouvé mort en fin de matinée par les gendarmes. D'importants moyens avaient été engagés p… https://t.co/4oB5Qe6mER
15:59Sarlat-la-Canéda : Les Musicales : splendide partition à deux -> https://t.co/uGRZcLuSUS
13:26Le Lardin-Saint-Lazare : Dans le Sarladais, il percute un piéton... et poursuit sa route -> https://t.co/PbPfiKGMAT
12:04RT : | A partir du 26/08, circulation interdite sur la RD 54 en raison de travaux de réhabilitation du barr… https://t.co/f9BPI4XDKC
12:03RT : Toile sous les étoiles : projection gratuite du film "Le sens de la fête" demain soir quartier du Sablard 👉… https://t.co/XK3HYLVfMb
11:57# # - -Vienne : Appel à témoin après la dispartition d'un mineur -> https://t.co/ypw55Tmk1l
08:02Bergerac : Mais ce qu’il va faire chaud, et jusqu’à Périgueux -> https://t.co/KhBlaoNhCR
07:36# # - : L’été une période propice aux chantiers -> https://t.co/pi2HoJbemY
07:33# # - -Vienne : L’opérette fait son festival -> https://t.co/VvELKj8ODX
07:31Région : La bataille de Fatima et son bébé pour obtenir un endroit où dormir -> https://t.co/bcVaVd1HCv
07:28Région : Le futur version arts du cirque -> https://t.co/zW3WQxMwtO
06:41La Bachellerie : Dans l'accident, la voiture se retrouve sur le toit -> https://t.co/MgcYpQDRZl
23:23Villamblard : Une... étoile dans le Bergeracois -> https://t.co/YBWF18vM9i
19:54Châteauroux : La danse pour raconter la folle absurdité du monde -> https://t.co/diKcuXfvO6
19:52Déols : Les polices polonaises et espagnoles en renfort -> https://t.co/CVnLM4ugoi

La Poste rien n'est arrangé

La Poste... suite

Un « SMS » lu en travers nous a fait dire que la première journée d'action de l'UL CGT de Bellac pour la défense des postiers et de leurs emplois était une réussite. Il n'en était, malheureusement rien.

Soyons donc plus précis, car la persistance de l'action qui se continue dès ce matin à 6 h 30 devant les locaux du tri du nord de la Haute-Vienne (la direction régionale a clairement annoncé qu'en cas de blocage elle demanderait à un maire du territoire s'il avait une salle libre pour travailler...).

L'UL CGT a très bien explicité toute l'action dans un communiqué reçu hier matin : Le mouvement débuté le vendredi 19 octobre n’est pas resté sans résultat.

« Touche pas à mon facteur » prend tout son sens, après le boulanger, le facteur est la personne préférée des gens.

Pourtant, les services de Préfecture et de Gendarmerie n’ont pu que constater l’attitude méprisante du directeur régional de La Poste qui n’a pas hésité à traiter les défenseurs des facteurs de « gens d’un autre temps totalement dépassé ».

L’Union Locale Cgt Bellac reste persuadée « ce directeur » ne connaît rien de la vie profondément rurale du nord du département et de son besoin primordial de Services Publics de qualité.

Rien ne justifie les 6 (voire) 7 suppressions d’emploi prévues à partir du 22 janvier 2019.

Les chiffres fournis par La Poste prouvent même exactement le contraire !

Il sera impossible d’effectuer demain le travail qui sera exigé dans des conditions ne serait-ce qu’acceptables.

D’ailleurs, La Poste montre depuis le début du mouvement qu’elle n’a aucun scrupule à désorganiser ses propres services au détriment des Usagers :

- le 19, elle intime au « camion collecteur » de ne pas venir prendre le courrier de Bellac (qui ne peut donc pas partir)

- le matin du 20, le directeur de Bellac demande aux facteurs de ne prendre en compte que journaux, petites lettres urgentes et colissimo ! Peu importe le reste du courrier, La Poste juge que ce n’est pas important.

- le matin du 20, elle annule la venue du « camion pub » (pas de pub dans les boîtes lundi ou mardi)

- l’après-midi du 20, elle annule une nouvelle fois le « camion collecteur » (toujours pas de courrier à partir)

La Poste voudra rejeter la faute sur la CGT. Mais surtout que les Usagers ne s’y trompe pas,à aucun moment l’Union Locale n’a entravé la distribution du courrier par les facteurs. De plus, l’Union Locale CGT Bellac tient à préciser que son action ne vise qu’à préserver ou améliorer l’emploi sur le nord du département et à exiger un Service Public de qualité, vecteur primordial pour s’extirper du marasme économique dans lequel il se trouve ».

 

L'action continue

 

Dimanche après-midi un nouveau SMS des responsables syndicaux : « Ce matin, dimanche, une délégation CGT a été reçue par la mairie de Bellac. Le soutien à notre action est sans réserve. Notre demande d'entretien avec la direction de la Poste à la mairie mercredi prochain est toujours d'actualité. La mairie souhaite que le blocage continue dès lundi matin 22/10 continue... Faire suivre ».

Voilà donc de ce qu'il est d'un combat qui est plus que jamais d'actualité quand on sait déjà que dans quelques communes haut-viennoises, vous pouvez recevoir votre courrier, donc votre journal, l'après-midi à 16 h...

A. CLAVE

Air Jordan XXXII