Fil info
21:20Saint-Geniès : Issue tragique à l’accident de dimanche près de Sarlat -> https://t.co/vtbgqYzcRB
20:50Périgueux : Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne soutiennent leurs aînés -> https://t.co/7MmyBJe4TS
20:07Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
20:00Périgueux : Création d'un pôle public d'éradication de l'amiante : réponse mi-novembre -> https://t.co/hcBH2MHFAu
19:52Argenton-sur-Creuse : Faune 36, un centre de soins pour animaux sauvages inédit dans l’Indre -> https://t.co/y22p4lm018
19:51Issoudun : Le 7e Issoudun Reggae temple ce soir et demain au PEPSI -> https://t.co/qmHCRoSlZx
19:43Châteauroux : « Châteauroux Demain » apporte sa contribution à l’enquête sur le PLUi -> https://t.co/AIVABN6Var
19:41Châteauroux : Glyphosate : 58 plaintes déposées -> https://t.co/0EMi2INYYx
18:10RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:08RT : Le 17 octobre 1961, quelques mois avant la fin de la fin de la guerre d'Algérie, des centaines d’Algériens étaient… https://t.co/pH58p21gvX
18:07RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:06RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
18:06RT : Tulle : "Privée du métier que j'aime" -> https://t.co/y8PBvprmtA
18:06RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:59RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:56RT : 🇫🇷 Ce matin, lancement du au lycée Les Vaseix : une première en ! 👉 Promouvoir et déve… https://t.co/VFAwGbPmio
16:57Marsac-sur-l'Isle : Votre BA, c’est fin novembre -> https://t.co/1zVpEqDlVo
16:51Le 1er ministre Édouard Philippe aurait-il finalement renvoyé une note à ses ministres sur les règles en période él… https://t.co/t72BDN0tM6
16:14Sarlat-la-Canéda : Des recherches plastiques en lien avec le compagnonnage -> https://t.co/WrLc9hCHHp
15:39Boulazac : Sécuriser les abords de l’école -> https://t.co/L0K0agLsgH
13:40Beynat : Des châtaignes plein le cabas ! -> https://t.co/pNUj02sCAW
08:17RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
08:17RT : Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:35# # - -Vienne : Demain, c’est la Frairie : yes ! -> https://t.co/xR4NRe7Beo
07:33# # - -Vienne : "Au bord du rêve", une œuvre très originale -> https://t.co/0AcNK0wU7v
07:30# # - -Vienne : «Now», l’événement qui veut rendre l’économie plus «funky» -> https://t.co/Mo1R1d1Wh3
07:27Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:24Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ

«Parler la bouche pleine» pour clore une fort belle saison

Catherine Dété et son équipe d'animation de Bellac sur Scène, en donnant le premier rendez-vous le dimanche 7 octobre à Mortemart pour une balade artistique en après-midi avant d'aller «visiter l'Afrique vue de Belgique» au Château du Fraisse en soirée... clôturait une fort belle saison.

On trouvera ensuite un bon rythme pour les divers rendez-vous puisque ce mardi 21 mai, avant de laisser la place au 66e Festival National, on se sera retrouvé 30 fois au théâtre dont quelques invitations pour aller à Saint-Junien ou Limoges et faire sauter-moutons artistiques à Arnac-la-Poste, Le Dorat, Villefavard, Blond, Mortemart, Nouic,Magnac-Laval... et Peyrat-de-Bellac pour voyager extra-ordinairement).

Les amateurs éclairés qui savent le travail de fond mené dans ce bel outil intercommunal sont donc venus prendre des grands moments de plaisirs simples, profonds, rieurs, inquiétants. Ils ont rencontré des textes, des musiques, des acteurs, des mises en scène surprenantes mais maîtrisées. Bref ! Ils ont eu, «à la campagne», le même niveau de pratique culturelle «qu'à la ville».

«Parler
la bouche pleine»

Le théâtre est donc lieu d'éducation, et bien pour terminer la saison la compagnie du Dagor (que l'on a déjà apprécié en d'autres propositions) viendra «parler la bouche pleine»...

«Parler la bouche pleine» est un spectacle sans parole autour de la famille. Il fait partie de «Solitude Système trilogie». Cette trilogie, commencée en 2012 avec le spectacle « Le nez dans la serrure », questionne les codes imposés par la société contemporaine que ce soit en famille, en groupe ou seul. Elle interroge les systèmes que nous mettons en place au quotidien pour survivre doucement, patiemment. Elle essaie de montrer l’être humain dans sa solitude, acceptée ou pas.

Autour d’une table, les parents, les enfants, la tante, le copain de la fille. Une famille comme les autres. Ou pas. Un repas dominical en famille comme les autres. Ou pas. Et quelqu’un qui n’arrive pas. Qui n’arrivera peut-être plus jamais. Peut-être que le copain de la fille est gêné de se retrouver au milieu d’une dispute. Sans doute que le petit frère raconte des blagues, que la tante s’agace. Peut-être que le père rêve dans son coin et que la mère se lève sans cesse de la table. Peut-être que la sonnerie du téléphone rythme le cours du repas, jusqu’au coup de fil expliquant l’absence de celui qu’on n’attend plus.

Dans «Parler la bouche pleine», il y a du rire, du drame. C’est une pièce délicate et forte qui parle de notre vie, de nos tristesses et de nos sourires. Une histoire racontée sans un mot, délicatement, avec un geste, un mouvement ou un regard, en convoquant l’imaginaire de chacun.e, pour parler du thème universel de «la famille». Une création osée et réussie qui interroge et qui embarque. Avec ce spectacle, la compagnie du Dagor poursuit son travail autour de la non-parole. Ce n’est pas de la danse, ce n’est pas du mime. C’est raconter une histoire sans un mot..

A.C.

Distribution : Avec Max Bouvard, Evguenia Chtchelkova ou Ixchel Cuadros, Nathalie Davoine, Aurélien Le Glaunec, Caroline Guyot-Rebergue, Catherine Lafont, Bernard Oulès. Collaboration artistique Marine Duséhu. Création lumière Claude Fontaine. Scénographie Jean-François Garraud. Musique originale Adrien Ledoux. Costumes Sarah Leterrier. Travail chorégraphique Evguénia Chtchelkova.

Crédit photos © Thierry Laporte Production Cie du Dagor / co-production et accueil en résidence Scène nationale d’Aubusson-Théâtre Jean Lurçat / La Mégisserie scène conventionnée de Saint-Junien / avec le concours de l’Etat-Ministère de la Culture (DRAC Nouvelle-Aquitaine), le soutien de l’OARA et l’aide de la SPEDIDAM

Julien Bonnet et Thomas Gornet sont les artistes intervenants des classes d’Option Théâtre du Lycée Jean-Giraudoux à Bellac. Option spécialisée mise en place en partenariat avec le Théâtre du Cloître – scène conventionnée de Bellac.

Information : Tarif A : Plein 17 € /// Partenaire * 14 € /// Réduit ** 12 € /// Solidaire *** 5 € /// Junior (– de 18 ans) 5 € * Tarif Partenaire accessible pour les détenteurs cartes MGEN, CEZAM, MOISSON, COS87. ** Tarif Réduit accessible pour les personnes au chômage, familles nombreuses, étudiants, professionnels du spectacle, moins de 25 ans, étudiants. *** Tarif Solidaire accessible pour les bénéficiaires du RSA, AAH, CMU.

Renseignements, réservations: Théâtre du Cloître à Bellac : 05.55.60.87.61 – info@theatre-du-cloitre.fr Billetterie en ligne sur le site du Théâtre du Cloître : http://www.theatre-du-cloitre.fr/

 

Nike Air Max Lebron