Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G

A hurler de silences...

Dernier rendez-vous de la saison 2018-2019 au Cloître, tout juste un petit (ou un grand pour les impatients) mois avant un 66e festival national qui pour en être dense n'en sera pas moins riche.

Et pour les spectateurs, nombreux, un titre pour le moins étrange pour le rendez-vous artistique du soir «Parler la bouche pleine», proposé par la Compagnie du Dagor, vieux compagnons de route du Cloître et dont Julien Bonnet et Thomas Gorner sont également artistes intervenants des classes option théâtre du lycée Giraudoux. Une option spécialisée «théâtre» mise en place en partenariat avec le théâtre du Cloître.Et surprise tant pour les acteurs que pour la prof, des anciens élèves étaient même revenus et c'est d'eux (les gros ados) que viendront les plus fines analyses.

Car le «spectacle proposé» est pour le moins étrange. Pensez... on vous invite à être spectateurs pour un spectacle sans paroles. Si ce n'est une vague musique de fond, un téléphone qui sonne de temps à autre auquel on ne dit rien ou du moins près duquel on arrive trop tard.

Une table... qui s'agrandira jusqu'au «repas funéraire» ou ressenti comme tel. Une table, trois couples et le ballet de la mise en place d'un repas de type «bourgeois» (on en ressent tous les codes), significatif dans l'occupation de l'espace et l'expression des habitudes.

Rien n'est dit, il n'y que la nappe (qui sera obligée de s'agrandir), des rallonges à mettre (très bon moment humoristique du fait à défaire...) et des couverts qui ne recevront jamais rien...

On cherche sa place. Et comme on est «face public», il n'y a pas, contrairement à la «Cène» de chef défini et les petites aigreurs prennent plus ou moins la lumière.

La «chef de maison» (ressentie comme telle) est sur-active, fait et refait, défait et re-défait et la tension est palpable. Le travail est proche du ballet contemporain et le corps prend toute sa place. L'occupation de l'espace (que l'on ressent par le travail de mise en scène) est millimétré, le temps est parfaitement rodé (on était à la 13e représentation) et chacun dans le public ressent ce qu'il a trouvé dans son propre sac culturel et de traces de vie. Nous sommes face à un grand miroir et nous sommes tous ou moins touchés à un moment ou un autre.

Julien Bonnet a pris un remarquable pari artistique, et la dramaturgie de Thomas Gornet crée une tension parfaitement étrange, presque indéfinissable. Les jeunes au pot de fraîcheur qui suivait bavardait plus que d'habitude tant il y avait de silences d'expressions à commenter.

Au fait, le seul moment où l'expression est difficile à comprendre c'est quand les sept intervenants (la représentante de l'ailleurs est arrivée... enfin ou trop tard) prennent la parole, l'expression vocale. Comme ils parlent tous ensemble... ils sont, comme à l'habitude... incompréhensible.

Cela aura au moins servi de leçon, le débat demande toujours du temps. Celui de l'écoute qui précède celui de l'expression... Comme dans tous les grands textes de théâtre.

A.C

Légende photo: «Parler la bouche pleine», proposé par la Compagnie du Dagor.

Zoom Lebron Soldiers IX 9