Fil info
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL
07:41# # - : En mémoire des crimes perpétrés par l’Etat français -> https://t.co/YJ7g2cSia1
07:37# # - -Vienne : Limoges Métropole signe pour le déploiement de la fibre -> https://t.co/nfzSHSe7mP
07:35# # - -Vienne : Caisses à savon pour la Sainte-Madeleine -> https://t.co/0NEE2OZrFq
07:33Région : Nouvelle-Aquitaine, la ressource en eau une priorité absolue -> https://t.co/SrkJ3sv670
07:30Région : Visite privée chez Sarah Caryth -> https://t.co/mTlAFI1Jp3

Partageons la route : « Cette distance, notre espace vital »

Sécurité

La Préfecture de Dordogne, incitée par les comités départementaux de Cyclisme et de Cyclotourisme, lance l’opération « Partageons la route », afin de promouvoir la cohabitation et le respect entre usagers.

Le matin même du lancement de cette opération ce lundi, un cycliste a de nouveau péri sur les routes de Dordogne. Un nouveau décès qui s’ajoute à un déjà trop lourd bilan : sur le département quatorze accidents ont impliqué des cyclistes l’an passé, dix d’entre eux ont été blessés, cinq sont morts. « Ce sont des drames terribles que nous ne pouvons plus ignorer », lâche Claude-Héléne Yvard, la présidente du comité départemental de cyclotourisme, « cela fait trente ans que je fais du vélo, aujourd’hui j’ai peur à chaque sortie ». Son association cyclotouriste et son homologue cycliste ont ainsi décidé d’unir leurs forces afin de sensibiliser le plus grand nombre sur les comportements de tous les usagers de la route. Si elle appartient à tous, la cohabitation est en effet loin d’être une sinécure entre véhicules motorisés et deux-roues.

« La sécurité routière doit être une responsabilité partagée », Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc

« Partageons la route » est le nom choisi pour cette opération. « La route est propriété de tous, elle est le fruit de nos impôts, il n’y a aucun raison qu’on ne la partage pas », claque Gérad Blondel, le président du comité 24 de cyclisme, « malheureusement, les comportements de beaucoup ne vont pas en ce sens ». Pour changer les choses, les deux comités ont imaginé un panneau invitant à tenir ses distances de sécurité, un mètre cinquante minimum entre voiture et vélo. « Il n’est pas référencé sur le code de la route, mais notre fédération nationale demande à ce qu’il soit officialisé depuis plusieurs années », poursuit Gérard Blondel. Une quinzaine de ces panneaux sera installée sur les routes du département dans le courant de l’année. « Et ce n’est que le début », promet le président du Conseil départemental, Germinal Peiro, qui souscrit pleinement à cette campagne de sensibilisation. « On ne peut pas se vanter d’être un département rural ouvert aux activités de pleine nature et ne pas se préoccuper de la sécurité de nos cyclistes », poursuit l’élu qui met en exergue les efforts faits par sa collectivité pour la création de nombreuses pistes cyclables sur le territoire. « En Bergeracois, les élus ont également acté leur projet de voie verte, j’espère vivre assez longtemps pour pouvoir l’emprunter un jour », ironise en passant Germinal Peiro. De son côté, la Prefète, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, s’est faite le relais de cette opération de communication en plein Tour de France : « Sensibiliser cyclistes et automobilistes au partage de la chaussée, c’est ainsi que nous pourrons faire évoluer les comportements pour un res-pect mutuel entre tous les usagers de la route ». Si les deux comités sportifs se félicitent aujourd’hui de cette avancée, ils espèrent désormais que les services de l’Etat se lancent à bras le corps dans une plus grande sensibilisation encore. « Lorsqu’on a voulu rendre la ceinture de sécurité obligatoire, une grande campagne de communication a été menée. Une opération indentique serait particulièrement bienvenue afin qu’enfin tous les usagers de la route soient mis face à leurs responsabilités », lâche Gérard Blondel.

nike air max 90 leather