Fil info
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q
16:10 Partenariat public-privé,ils disent.
16:00RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
15:26Périgueux : Un nouvel écrin pour la Vélorution -> https://t.co/4FNeOX5VBg
15:23Marsac-sur-l'Isle : Le cirque Falck pose sa piste aux étoiles au parc des expos -> https://t.co/t09m7UI5qs
12:56RT : L’Histoire retiendra qu’un continent de 500 millions d’habitants a regardé ses pieds lorsque 58 naufragés frappèren… https://t.co/abxWhFhYop
12:55RT : L' est le dernier bateau à secourir les migrant.e.s naufragé.e.s en Méditerranée. Et on veut l'en empêcher… https://t.co/dKpRGX6ur3
10:40RT : Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
10:35Région : Steva (Bessines): un sursis de six mois -> https://t.co/62pluIWoEb
06:44Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr

La résistante Germaine Tillion donne son nom au centre social

Urbanisme

La municipalité inaugurait samedi le tout nouveau centre social du quartier de Naillac. La structure a été baptisée du nom de l’ancienne résistante Germaine Tillion.

Le quartier de Naillac poursuit sa mue. Après les constructions de l’Auditorium, du Pôle Petite Enfance et du Pôle Emploi, c’est un autre équipement structurant qui sort aujourd’hui de terre. Le centre social à l’architecture contemporaine vient en effet en remplacement de l’ancienne bâtisse, vieille de quarante ans et devenue vétuste, voire insalubre. La nouvelle structure était inaugurée samedi, et est baptisée du nom de l’ancienne résistante Germaine Tillion.

« Une dame à l’engagement humanitaire fort », Daniel Garrigue

Un nom et un acte symbolique fort auquel tenait particulièrement la municipalité de Bergerac. Ce samedi, le maire s’est ainsi attaché à rappeler les engagements de Germaine Tillion. La Résistance d’abord, puis son arrestation en 1942 qui la conduira au camp de Ravensbrück. « Toute sa vie sera animée par le combat pour la mémoire auprès des associations d’anciens déportés », souligne Daniel Garrigue. Puis ce fut l’Algérie, où Germaine Tillion en tant qu’ethnologue s’alarme du sort des populations civiles. Elle prend conscience de la fracture entre les populations et l’administration coloniale, et parle à l’époque de clochardisation de l’Algérie. Elle décide alors d’une action ambitieuse et crée les premiers centres sociaux d’Algérie afin d’apporter instruction, formation et soins auprès des jeunes et adultes. « C’est une personnalité souvent méconnue car elle ne cherchait pas la médiatisation, pourtant toute sa vie a été ponctuée d’actions courageuses et ambitieuses, poussant les gouvernements successifs à prendre certaines décisions », glisse le maire de Bergerac, « c’est en ça que nous avons proposé aux habitants du quartier le nom de Germaine Tillion pour leur centre social ». Aux côtés de Daniel Garrigue, la présidente de l’association nationale Germaine Tillion. Mathilde de Lataillade sur la personnalité de l’ancienne résistante et notamment sa forte capacité à la résilience. « J’ai eu la chance de la connaître... Elle aimait rire, s’amuser, et était très large d’esprit. Un jour que j’étais avec elle, elle me confiait avoir reçu une lettre de Maurice Papon qui lui demandait son aide depuis la prison. J’ai bondi, enragée de l’indécence de ce monstre. Germaine ne lui a pas répondu, mais lui a envoyé un colis en m’expliquant qu’elle savait ce que c’était d’avoir quatre-vingt dix ans, et qu’à cet âge personne ne méritait d’être en prison ». Germaine Tillion, grande figure humaniste du XXème siècle, est entrée au Panthéon en mai 2015. L’intransigeance de ses valeurs, son expérience de vie d’ethnologue, son engagement dans la Résistance, sa lutte pour la paix et contre la torture en Algérie, sont aujourd’hui mis en lumière à Bergerac par l’adoption de ce nom. Un modique hommage au regard d’une vie de combats, mais renouvelé au quotidien par l’équipe éducative du centre social dont la tâche est désormais baignée par la mémoire, le devoir civique et le souffle de la Résistance.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.