Fil info
11:47Salon du livre Plumes en Berry diamanche 24 juin avec https://t.co/fZzkyQzwep https://t.co/jSaCtf9fkx
23:51International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 Déjà lu !
17:46RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
16:11Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
15:39Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A

Bénévoles, ces petites mains de l’ombre mises à l’honneur

Solidarité

Le Centre communal d’actions sociales (Ccas) organise une journée en direction de tous les bénévoles des associations locales qui œuvrent au quotidien dans la cité. Le rendez-vous est fixé au 17 octobre prochain.

Sans eux, notre travail au quotidien serait sérieusement mis à mal, voire impossible », avoue Antoine Santiago, le directeur du Ccas de Bergerac. Eux, ce sont ces plus de deux mil-le Bergeracois qui tout au long de l’année donnent de leur temps, de leur énergie, partagent leur savoir-faire, proposent leur service via les associations locales. Si la discrétion est souvent une seconde nature chez les bénévoles, le Ccas a choisi lui, le temps d’une journée de les mettre en lumière. « Cela fait un petit moment que l’on travaille à ce projet », poursuit Gilbert Blanc, élu bergeracois et vice-président du Centre communal, « l’idée est avant tout de remercier ces chevilles ouvrières qui sont un pillier incontestable de la vie de la cité ».

« Remercier et valoriser l’action de tous les bénévoles », Gilbert Blanc, vice-pdt du Ccas

Le 17 octobre prochain sera ainsi une journée dédiée à tous ces bénévoles. Rendez-vous est donné au parc Jean Jaurès où chacun est invité à partager une table espagnole avec animation musicale. « Ce sera un temps convivial, un moment de partage et d’échanges qui vise avant tout à valoriser les actions quotidiennes menées par l’ensemble des associations bergeracoises », glisse l’élu, « le travail des bénévoles n’est pas assez reconnu. Ce sera ici l’occasion de dire à chacun combien leur engagement est indispensable, mais également leur assurer du soutien de la municipalité ». Le contexte général de baisse des subventions aux associations et de suppression des contrats aidés va inévitablement mettre de nombreuses structures en difficulté et le bénévolat, s’il demeure une richesse essentielle, n’en reste pourtant pas moins une ressource de plus en plus rare. « Le contexte économique et social fait un peu peur », concède Gilbert Blanc, « il n’est pas forcément fait pour encourager l’engagement associatif. Cette journée est aussi faite pour mobiliser et promouvoir le bénévolat ». Dans une période où le repli sur soi et l’individualisme font recette, où la précarité ne cesse de croître, difficile alors de vanter les valeurs de solidarité et de réciprocité, difficile de se faire à l’idée que le seul salaire des bénévoles est l’engagement symbolique qu’ils mettent dans leur mission. Pourtant, ces hommes de l’ombre con-tinuent à œuvrer. « Nous le constatons au Ccas : depuis un mois les demandes sont de plus en plus importantes », déplore Antoine Santiago, « si notre action n’était pas accompagné en parallèle du tissu associatif, nous aurions beaucoup de mal à travailler et à subvenir aux besoins des personnes ». Un système pour le moment virtueux qui pourrait malgré tout manquer d’équilibre si le pouvoir en place s’appuie sur une assistance respiratoire pour pallier à ses défaillances sociales. La journée du 17 octobre n’est cependant pas à la con-troverse mais bien pour assurer de toute l’importance que représente aujourd’hui le bénévolat local pour le Bergeracois. Rendez-vous donc le 17 dès 11 h à la salle de l’Orangerie.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.