Fil info
15:34RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
15:27RT : Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
15:08RT : Le Kid's Foot... C'est reparti !!! Destinée aux enfants nés en 2013 et 2014, cette "mini section" a pour objectif… https://t.co/uRa9mM66d9
14:10En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
13:38Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
12:42RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:42Et dans l’Écho Dordogne aussi https://t.co/5dxsQRWD2u
12:40RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:20RT :  : des proches de Nétanyahou placés en garde à vue dans une nouvelle affaire de corruption https://t.co/oDUgWHtc1k
12:15RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:14RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
12:10RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:10RT : Au fond a de la suite dans les idées. Il veut remplacer les petites lignes par ses bus! https://t.co/zjC8BlwaTH
12:10RT : 9 000 km de lignes à abattre au nom de la rentabilité, «départs volontaires» et fin du statut de cheminot.. Le rapp… https://t.co/haPLXkygHz
12:08RT : Les attaques portées à la et aux usagers sont inacceptables. Nous la défendrons car elle est notre bien commu… https://t.co/72efBy5auw
12:08RT : NOUVEAU ! La Maison de la Nouvelle-Aquitaine ouvre sa boutique éphémère - 21 rue des Pyramides - Paris 1er… https://t.co/F3RIh9Q4M8
12:08RT : Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
11:39SPA : Un refuge de bonnes volontés https://t.co/9kMcJgvMYE
11:07Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
10:55France : Un refuge de bonnes volontés -> https://t.co/DMrvQcLWld
10:54« Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
22:42France : Entre rachat et Cuillère de bois -> https://t.co/1Jq4fsxsWj
22:42France : Amazon fond sur la santé... américaine -> https://t.co/AMVlXxGM0s
22:40France : Procès à huis-clos pour le repenti -> https://t.co/lHBpFQHftO
22:39Sport : Très investis dans la création trahis par leur costume -> https://t.co/Wa1sav37oP
22:38France : Corvéables les cadres ? C'est tout l’enjeu des négociations sur le statut -> https://t.co/yjALgnvS1B
20:23Région : Rue de la Boucherie, enquête et évaluations se poursuivent -> https://t.co/pd1sqnutba
19:25RT : Tulle : Tous unis contre les idées extrêmes -> https://t.co/07UM5yQwkl
18:32Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Modification de la circulation autour du site. Le communiqué de la Ville de… https://t.co/oMw9D8Zr19
18:32Argenton-sur-Creuse : Commune nouvelle : les élus font le point avant les réunions publiques -> https://t.co/FV7EzoxlIc
18:31Châteauroux : La Vallée d’Ebbes s’inscrit dans le paysage -> https://t.co/KrMZUdpmGN
18:29Indre : PME : comment être plus visible sur le web ? -> https://t.co/iVGwXkHsOi
18:27RT : Incendie meurtrier de la rue de la Boucherie à : l'enquête avance. Le premier homme placé en garde-à-vue a… https://t.co/9RhcFkr2g9
17:52RT : L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:40L’Entente du football aubussonnais a organisé ce week-end son tournoi de foot en salle pour les U13 samedi, les... https://t.co/5lVkKq8Cnd
17:27Incendie rue de la Boucherie à Limoges. Evaluation des dégâts en cours, à l'aide d'un drone. Modification de la cir… https://t.co/NlDbRDrJ26
16:38RT : Prochaine édition du Festival des du 29 juin au 1er juillet 2018 !
16:30 Y a personne qui leurs à dit que ça fait bien longtemps qu' il n' y a plus personne à la préfecture ..… https://t.co/GCgX4xZeer

Fin de grève, explosion et démission, ça bouge chez Eurenco !

Social

Le directeur d’Eurenco Bergerac annonce sa démission alors qu’un deuxième incident s’est produit dans le nouvel atelier flambant neuf de fabrication de charges de l’entreprise.

Fin septembre, les dirigeants d’Eurenco inauguraient en grandes pompes et non sans fierté la nouvelle ligne de production bergeracoise de charges propulsives. Un investissement de près de quinze millions d’euros visant à doubler la production de l’entreprise. « De la haute technologie », « une forte automatisa-tion », « un atelier parmi les plus modernes au monde »... président et directeur ne tarissaient pas d’éloges en cette journée inaugurale.  Mais le progrès a de toute évidence ses failles. Deux incidents se sont en effet produits sur ce nouveau bâtiment en l’espace d’un mois. Le premier une explosion sur une presse ; l’origine du second qui s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi n’est pas encore déterminée. Fort heureusement, dans les deux cas, aucun blessé n’est à déplorer. La situation reste néanmoins préoccupante sur ce site qui rappelons-le est classé Seveso seuil haut.

Plus de mille heures de grève sur site

Sans lien de cause à effet avec ce qui a été évoqué plus haut, le directeur de l’établissement vient d’annoncer sa démission. A la tête d’Eurenco Bergerac depuis deux ans et demi, Bernard Chariou jette l’éponge. Un départ que beaucoup de personnels ne regretteront pas. Le comportement du directeur à leur égard a en effet cristallisé de nombreuses tensions au sein de l’usine ces derniers mois. Le syndicat CGT attribue à ce dernier des pressions, intimidations, vidéosurveillance et sanctions disciplinaires sur des prétextes fallacieux exercées sur les équipes. Des méthodes dénoncées à travers une grève perlée entamée à la mi-juillet dernier. Au terme de trois mois de mobilisation -soit plus de mille heures de débrayage-, les personnels ont enfin obtenu des avancées et décidé de lever leur mouvement hier. La direction d’Eurenco s’est ainsi engagée à supprimer son fichier « grévistes » ainsi que l’usage des caméras pour la surveillance des salariés. « La surveillance des salariés par caméra reliée directement à l’ordinateur du directeur a été supprimé », se félicite Jérémy Caillé, le délégué central CGT d’Eurenco. Autre source de satisfaction pour le syndicat : « la garantie de la part de la direction de l’ouverture de négociations sur certains postes et sur la qualité de vie au travail. Nous ferons en sorte que nos revendications sur ce point soient entendues et appliquées afin que les salariés de Bergerac travaillent enfin dans un climat social serein ». Ces trois mois de lutte ont bien entendu éprouvé les salariés. Pourtant un autre dossier pourrait très vite leur donner de nouveau du fil a retordre. La direction envisage en effet la filialisation prochaine du secteur Additifs sur dite Eurenco à Sorgues. Une mesure qui aux yeux de la CGT ne serait pas sans conséquences sur l’ensemble des salariés de l’entreprise. Le syndicat a déjà déposé un droit d’alerte sur ce projet.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.