Fil info
22:44International : Gênes : derniers espoirs pour trouver des survivants -> https://t.co/X0fRad7Swd
22:40International : Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme -> https://t.co/9Vv7h9uXiF
20:47 Bravo à la Fondation. On ne sait plus quoi… https://t.co/BMEuydKenx
19:58Neuvic : Le revenu des producteurs en débat -> https://t.co/JTLNaLugAJ
19:41Atur : En mémoire des martyrs de la brigade Alsace-Lorraine -> https://t.co/wHO9v114e1
19:36Bassillac : La mémoire d’André Debet honorée -> https://t.co/Z1clq7lB5D
18:35Indre : [intégral] Rendez-vous nocturne avec les professionnels du Bien-être -> https://t.co/FVuEzFTWr6
18:33Indre : Il raconte le stage vu de l’intérieur -> https://t.co/IUd4PG9Zb4
12:35 Bravo aux personnes qui ont su expliquer e… https://t.co/9tuDJI9CfA
12:00 cérémonies du 15 août. Nathalie Marcillac interpréte le Chant des Partisans https://t.co/MXjx7zpgmt
11:34 cérémonies du 15 août défilé avec l'harmonie Sainte Cécile https://t.co/1OFVeU0BuU
11:25Un nouvel article sur le chantier d'Eymet 😃 Merci ! https://t.co/15uxHbgEFG(p%C3%A9rigueux/LEcho-Dord… https://t.co/TSlKHuIGbD

Julie Tejerizo, nouvelle secrétaire de section du parti communiste

Politique

Depuis le mois de décembre, la section bergeracoise du Parti communiste a une nouvelle secrétaire de section, Julie Tejerizo, qui remplace Julien Chouet, élu secrétaire départemental.

Son visage et son nom sont bien connus de celles et ceux qui animent le mouvement social et culturel en Bergeracois. Et pour cause, elle le sillonne depuis une douzaine d’années en tant que journaliste à l’Echo : Julie Tejerizo a été élue secrétaire de section de Bergerac du Parti communiste, l’une des plus dynamique du département. Elle prend la suite de Julien Chouet, qui préside désormais aux destinés départementales du Parti communiste. « Il fallait du renouvellement sur cette section qui compte près de cent-vingt adhérents sur les huit cents du département », explique Julien Chouet. « Le choix des camarades s’est porté sur Julie qui a été élue à l’unanimité. Il faut dire qu’elle est très impliquée dans la section. C’est une vraie militante, attachée au parti, estimée et respectée, qui a des analyses politiques très fines ». Une militante qui a sa carte depuis une vingtaine d’années et qui a fait ses premiers pas en politique à l’âge de 17 ans en intégrant les jeunesses communistes. « C’est un vrai engagement. Les valeurs du Parti communiste sont les miennes. Les luttes du PCF sont celles en quelles je crois », explique Julie Tejerizo qui préfère mettre en avant le dynamisme de groupe de la section plus que sa personne. « On est un groupe, on ne fait pas cavalier seul ». Même leitmotiv lorsqu’il s’agit d’évoquer les prochaines échéances électorales, notamment les élections municipales à Bergerac : « Nous avons une ambition collective face à des ambitions personnelles. Nous voulons bâtir autour d’un projet, pas sur une personne ou un appareil politi-
que ».

Une dynamique de section à poursuivre

A peine élue, Julie Tejerizo, qui s’était présentée à deux reprises aux élections municipales et aux dernières départementales, a déjà commencé à imposer sa patte au sein de la section. Bien que les militants soient très présents sur le terrain, notamment aux côtés de ceux qui luttent, ils manquent de visibilité, idem pour les élus communistes du territoire. Pour y remédier, la section, dont une cinquantaine de membres se réunissent chaque mois, vient de lancer un journal visant à informer les militants notamment du travail des élus. Un travail est également encours pour une communication plus moderne sur internet et les réseaux sociaux. « C’est un moyen de rayonner un peu plus ».
La section ne s’arrête pas là puisque elle a pour ambition d’asseoir la culture à Bergerac. A cet effet, elle vient de mettre à disposition gracieusement une partie de son local à l’association le Hareng rouge qui a pour vocation la diffusion culturelle. Outre ces axes de travail, le plan de route de la section est clair : face aux attaques sans précédent contre les acquis de la politique actuelle menée par Macron, la section PCF de Bergerac veut faire converger les luttes. « Migrants, droit du travail, solidarité, il faut réagir dans l’unité, notamment avec les syndicats », et les autres forces de gauche progressistes.
 

Ewen Cousin

Commentaires

elle aussi servira le PS ?

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.