Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn

L’ancienne première ministre Edith Cresson inaugure l’Espace Lagabrielle

Vie municipale

La municipalité a baptisé l’ancien lycée de l’Alba qui regroupe aujourd’hui associations et entreprises d’insertion du nom de Jacques Lagabrielle, le tout en présence de l’ancienne ministre Edith Cresson.

Avec le départ des lycéens vers le nouvel établissement scolaire Hélène Duc, le site de l’Alba a très vite été reconverti. La municipalité a en effet vu ici l’opportunité de regrouper les nombreuses associations et entreprises d’insertion que compte la ville pour en faire un pôle référence unique. Aujourd’hui l’ancien lycée regroupe ainsi la Recyclerie, les associations Roue Libre et Base, ou encore un garage et un restaurant solidaires. Ce mercredi, cet ensemble a été baptisé Espace Jacques Lagabrielle, du nom de ce chef d’entreprise bergeracois et fondateur de l’association d’insertion Aide 24.
« Jacques Lagabrielle a beaucoup compté dans la vie bergeracoise, il était extrêment engagé dans la vie publique et sociale de la ville tout particulièrement dans les domaines de l’insertion et la formation pour lesquelles il fut un pionnier », indique dans son discours Daniel Garrigue, le maire de Bergerac face à Edith Cresson. L’ancienne première ministre de François Mitterrand était en effet présente ce mercredi. Présence qui ne doit rien au hasard. Edith Cresson a en effet fondé le réseau des écoles de la deuxième chance il y a bientôt vingt ans, alors qu’elle occupait les fonctions de commissaire européen de l’Education. Depuis lors, ce type de structures fleurissent un peu partout en France. « Il n’y a pas un mois au cours duquel je n’inaugure pas une nouvelle école », se félicite Edith Cresson. Celle de Bergerac a ouvert ses portes en décembre 2016 dans les anciens locaux du lycée de l’Alba sous l’impulsion de Sylvaine Garrigue. « Notre ambition était d’apporter une solution aux 25 % de jeunes de moins de vingt-cinq ans du Bergeracois qui sont sans diplôme, ni qualification », indique cette dernière. Au cours de l’année écoulée, l’école de la deuxième chance locale a accueilli cinquante-six jeunes. Sept d’entre-eux sont aujourd’hui en contrat d’apprentissage, un a décroché un CDI, un autre un CDD, un dernier enfin est devenu auto-entrepreneur. « Ces jeunes ont tous des parcours extrêment difficiles et ces sorties positives nous encourage à poursuivre notre action », se réjouit Sylvaine Garrigue. Edith Cresson a salué « l’engagement citoyen de Bergerac. On sent ici une réelle volonté d’aider les autres ». L’ancienne ministre a appuyé le rôle de sa fondation : « Chaque individu est différent, nous devons nous attacher à trouver un enseignement adapté à chacun. A côté des savoirs de base et de la con-naissance du monde de l’entreprise, un autre volet de l’insertion est nécessaire : ouvrir les jeunes sur le monde dans lequel ils vivent. Libre, apprendre, compter ne suffisent pas, il faut aussi susciter la curiosité de ces jeunes ». En France, les écoles de la deuxième chance ont accueilli quinze mille élèves. Près de 70 % d’entre eux ont décroché une formation qualifiante ou un emploi à leur sortie de l’école.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.