Fil info
22:58France : Un des recours de Sarkozy examiné -> https://t.co/W3zWNlsnRO
22:57International : Scrutin : une délégation du PCF arrêtée en Turquie -> https://t.co/aJjd6WEOAL
22:01Football : en coupe Jean-Bussière, La Souterraine 2 à 0 face à Evaux-Budelière. En coupe Gilbert-Andrivet c'est Cha… https://t.co/2XRF4m2KqP
21:48Sport : Grenetier - Laduranty duo gagnant à Vassivière -> https://t.co/faadY85hoz
21:48Sport : Grenetier - Laduranty duo gagnant à Vassivière -> https://t.co/VrXqpgJLey
21:46Rugby : Une belle finale pour le SAT -> https://t.co/DfzpxZUlFb
21:45Basket : Le Mans crée la surprise jusqu’au bout -> https://t.co/BtXBoDXnAB
21:35# # - : Auto-entrepreneur, ça séduit -> https://t.co/AEEoYP9A6X
21:34# # - -Vienne : Bonne retraite Laurence ! -> https://t.co/BFuL2FCgx0
21:32# # - -Junien : «Graph ton snack» lance l’été au centre aqua-récréatif -> https://t.co/3QNXAWooI4
21:30# # - -sur-Vienne : Un changement de cap -> https://t.co/YGiz1IqW8F
20:35Valençay : Au château de Valençay, la tour nord-ouest retrouve sa splendeur -> https://t.co/Ni2nv8n4qj
19:10Région : L’état des lieux économique à l’ordre du jour de la plénière -> https://t.co/6utIVchRFG
18:47Dordogne : 16 millions d’euros supplémentaires au budget du département -> https://t.co/y4rIMqfGda
18:46Chancelade : Mobilisés pour la journée du 28 juin -> https://t.co/OAgwgYujgJ
18:21Trélissac : Un infatigable passeur de mémoire -> https://t.co/FvMUaCoPQg
17:52Trélissac : Ça va swinguer à Trélissac -> https://t.co/3Aof5nuIl1
17:49# # - -Vienne : Jazz in Limoges, toute une histoire -> https://t.co/o40EeFFmjO
17:49Boulazac : B. Lagarde stimulé par l’aventure -> https://t.co/aisBiI3d67
17:47# # - -Vienne : Un enrobé pour rendre l’atmosphère plus light -> https://t.co/rgnRrdMFa1
17:46Sarlat-la-Canéda : Les élus sarladais contre la limitation à 80 km/h -> https://t.co/TDbE6MTVfr
17:44# # - -Vienne : «Le camp de la paix doit se faire entendre» -> https://t.co/FmrK0p573Y
17:31La fédération creusoise du Parti communiste français a organisé sa fête départementale à Saint-Sulpice-le-Guérétois… https://t.co/5RkyCoXMXc
17:27Région : Cheminots sur une même ligne -> https://t.co/PD1BJKiNsW

Vœux sous tension pour les agents intercommunaux de la CAB

Social

Le nouveau directeur des services et le président de la CAB présentaient jeudi soir leurs vœux aux agents de l’agglomération sur fond de réforme du temps de travail.

Ils ne se sont pas bousculés pour assister aux vœux de leur direction. Les agents intercommunaux sont à peine une petite soixantaine ce jeudi soir rassemblés dans le hall du centre culturel, sur les quelques quatre-cents salariés que compte l’agglomération. Les tensions en interne de la CAB concernant la réorganisation du temps de travail ne sont certainement pas étrangères au fait. En décembre dernier, le président de l’agglomération décidait en effet de couper court à tout dialogue social avec la CGT, syndicat majoritaire, concernant ce dossier.

« Vous vous êtes investis, merci à tous », Frédéric Delmarès, président de la CAB

Les propos du directeur général des services ne laissent rien entrevoir d’un possible retour des discussions, ni d’avancées dans ses ambitions. Si Philippe Laporte félicite le « savoir-faire et l’engagements » des agents, il les invite cependant à « rompre avec nos façons de voir et de faire. Il nous faut changer quelques habitudes, nous sommes obligés aujourd’hui d’adapter nos services de façon ferme à l’évolution de notre société ». Le directeur parle de « transversalité », de « défis », de « modernisation » et regrette « un climat social où règnent les attaques personnelles ». Et oui qu’on se le dise : en ce début de 21ème siècle défendre ses acquis sociaux devient outrancier pour les cols blancs, se voir augmenter son temps de travail et s’asseoir sur cinq jours de congès, c’est super moderne ! « Il y aura à discuter, à réfléchir », poursuit Philippe Laporte, « nous devrons faire évoluer nos pratiques pour gagner en performance. La CAB est entrée dans le réseau d’alerte des collectivités en difficulté, notre ambition est d’en sortir le plus rapidement possible. Il faudra pour cela faire des choix, améliorer nos services, optimiser nos dépenses. Chaque euro dépensé doit être un euro utile ». Traduction sans langue de bois : faire des économies sur les personnels c’est utile. De son côté, le président de la collectivité a souhaité montrer toute sa reconnaissance à l’égard de ses agents : vingt minutes de retard et pas une excuse. Frédéric Delmarès a néanmoins salué l’investissement de chacun dans leur mission de service public. « L’an passé, je vous indiquais devoir faire moins en dépensant mieux pour sortir notre collectivité du réseau d’alerte. La situation s’améliore, nous sommes sur la bonne voie, ce qui conforte nos choix politiques ». Le président évoque les projets structurants : voie verte, maison des vins et du tourisme, parc aqualudique et ferme des Nebouts, et l’assure : « Ceci ne se fait pas au détriment des travaux de voirie comme on aurait pu le croire. Pas moins d’1,9 millions d’euros ont été investis dans ce poste l’an passé ». Impossible de faire l’impasse sur le volet social, et Frédéric Delmarès n’y manque pas de tenter la division. Ce dernier dit ainsi avoir mis un terme au dialogue social compte tenu du « climat de tension qui s’est installé par les seuls agissements de certains. J’ai exprimé que vous ne pouviez être les otages de réglements de compte personnel et politique ». Il espère néanmoins retrouver son personnel dans un an « avec un accord trouvé dans un intérêt récirpoque ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.