Fil info
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr
19:09Indre : Mieux accompagner les conversions vers le bio -> https://t.co/dbzFGnKZ9R
19:06Indre : Fonction publique et salariés du privé unis contre la casse sociale -> https://t.co/957KkuScm9
18:47Indre : L’UFC-Que Choisir, du côté des consommateurs -> https://t.co/Zex8Oi1MHQ
18:32Périgueux : 1 600 Périgourdins en colère -> https://t.co/tY2ODUFHoS
18:29Coursac : Se souvenir, une grille de lecture de notre avenir -> https://t.co/s86WnRPvmG
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via

Le vote sur la taxe d’habitation pourrait-il être invalidé ?

Politique

Le groupe communiste - Front de Gauche de l’agglomération bergeracoise soupçonne une erreur dans la procédure des votes en lien avec le dossier sur l’augmentation de la taxe d’habitation.

La hausse de deux points de la taxe d’habitation n’a donc pas fini de faire parler d’elle. Si le fond de cette questione a donné lieu la semaine dernière a de nombreux débats, souvent houleux, lors du conseil communautaire (voir nos éditions des 10 et 12 avril), c’est aujourd’hui sur la forme qu’elle est contestée. En effet, le groupe PCF - Front de gauche de l’agglomération s’inquiète d’une erreur au cours des votes lors de cette réunion.

« Que cache de nouveau l’équipe dirigeante ? », Cédric Zapera, élu PCF - FDG

Pour rappel, les élus d’opposition avaient réclamé lors de ce conseil un vote à bulletin secret afin que chaque conseiller communautaire puisse se prononcer en toute sérénité sur l’augmentation de cette taxe, souhaitée par l’exécutif. Requête alors rejetée par les votes électroniques de l’assemblée. Cependant, certains élus ont remarqué que parmi les votants figurait le nom d’un conseiller absent. Or pour ce type de scrutin, seuls les présents peuvent s’exprimer. En cours de séance, le groupe PCF-FDG a donc réclamé à qui de droit la liste des votants. « Cette demande a été refusée dans un premier temps pour raison technique en nous promettant de nous remettre les documents en fin de con-seil », explique Cédric Zapera, le président PCF-FDG, « nous avons donc renouvelé notre demande à la fin de la séance où le refus a été cette fois motivé par l’absence d’une imprimante et d’une con-nexion internet ». Depuis mardi dernier, ce ne sont pas moins de deux mails et un appel téléphonique au cabinet de la Cab qui sont restés sans réponse... Cédric Zapera dénonce un manque de transparence et juge « inadmissible de jouer avec la démocratie. Après avoir dissimulé et décidé de cette hausse de la fiscalité sans explication aux Bergeracois, que cache de nouveau l’équipe dirigeante ? ». Le manque d’enthousiasme de l’exécutif à communiquer le document demandé pourrait en effet laisser entrevoir un certain malaise. Car si dysfonctionnement il y a eu, alors la délibération pourrait être annulée et remise au vote des élus. Cette décision communautaire d’augmenter de 26 % cette taxe, a engendré une réelle impopularité auprès de nombreux Bergeracois. Ce nouveau rebondissement pourrait égratigner un peu plus encore l’image du bureau auprès de l’opinion publique.