Fil info
11:32RT : ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
11:29ça y est ! le programme complet des est sorti => https://t.co/6JADnTeZM6 On a hâte de vous… https://t.co/Af2y7rXAlD
10:44 sur le boulevard circulaire de Brive, au centre ville, distribution de tranches de sa… https://t.co/k1IxMadGPY
09:06# # - -Yrieix-la-Perche : Les 57 ans du cessez-le-feu -> https://t.co/WQwdvQNyz3
08:59# # - -Yrieix-la-Perche : Les « Enoncés » de Christian Lebrat -> https://t.co/6NbDofChyP
07:59Région : Pole de ressource de Limoges, des projets qui revendiquent l’économie sociale et solidaire -> https://t.co/wH57GAbjEr
19:09Indre : Mieux accompagner les conversions vers le bio -> https://t.co/dbzFGnKZ9R
19:06Indre : Fonction publique et salariés du privé unis contre la casse sociale -> https://t.co/957KkuScm9
18:47Indre : L’UFC-Que Choisir, du côté des consommateurs -> https://t.co/Zex8Oi1MHQ
18:32Périgueux : 1 600 Périgourdins en colère -> https://t.co/tY2ODUFHoS
18:29Coursac : Se souvenir, une grille de lecture de notre avenir -> https://t.co/s86WnRPvmG
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via

Taxe d’habitation : les élus communautaires repassent au vote

Politique

Un conseil communautaire extraordinaire de l’agglomération bergeracoise se tiendra mercredi à Creysse suite à une erreur dans les votes concernant la hausse de la fiscalité.

Comme soupçonné par le groupe d’élus PCF-FDG de la CAB, il y a donc bien eu erreur dans les votes lors du conseil communautaire de mardi dernier (voir notre édition de lundi). C’est ce que révèlent les documents enfin communiqués hier par les services techniques de l’agglomération à l’élu d’opposition Cédric Zapera. On y constate ainsi que Patrick Consoli, maire de Sigoulès, s’est prononcé deux fois lors du scrutin relatif à la demande de vote à bulletin secret. Une première en son nom, la seconde en celui du maire de Queyssac, Francis Papatanasios, dont il avait la procuration. Or, pour ce type de vote, seuls les présents ont droit de cité (la liste des votants ci-contre).

Conseil extraordinaire mercredi à Creysse

On comprend ainsi mieux pourquoi l’exécutif a temps tardé - pas moins de six jours - à remettre ces documents au groupe d’opposition. La « boulette » force en effet l’exécutif à convoquer ce mercredi un nouveau conseil communautaire, extraordinaire cette fois, afin de reconduire le vote. Son issue ne laisse cependant pas de grande place à une quelconque surprise : cette seule voix ne suffirait pas dans un nouveau décompte à faire basculer la balance. A moins que les élus communautaires macronnistes n’aient écouté le grand oral dimanche soir du chef d’Etat. Emmanuel Macron a en effet assuré à cette occasion que la fiscalité n’augmenterait pas en France durant son quinquennat, et que le gouvernement ne créerait pas de nouvel impôt, ni local ni national, pour compenser la suppression de la taxe d’habitation. Bon, c’est déjà quelque peu rapé avec l’instauration en début d’année de la taxe « inondation », dite Gemapi. Mais peut être alors que nos élus communautaires par souci de cohérence reviendront sur leur décision d’augmenter de près de 27 % cette fameuse taxe d’habitation. OK, en vrai, on y croit pas trop... Le président de la CAB a d’ailleurs été clair lors du conseil communautaire. En s’adressant indirectement aux maires des petites communes, Frédéric Delmarès défendait cette directive comme « un plus pour se doter de moyens supplémentaires et abonder le fond de concours pour les vingt communes qui nous ont sollicités ». En clair : vous votez cette hausse, ou vos projets vous vous asseyez dessus. Difficile alors de voter sereinement quand on a le couteau sous la gorge... Quoi qu’il en soit, les élus ont de nouveau rendez-vous mercredi à 18 h, la salle Bella Riva de Creysse.