Fil info
00:21Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet | L'Echo https://t.co/gvkVOiQeFE via
23:38France : Les syndicats agricoles réunis par Macron -> https://t.co/L3fgBJztod
23:36International : Israël : la Knesset vote le racisme d’État -> https://t.co/IBnged6nWB
23:34Région : Une certaine vision du service public -> https://t.co/SBSJItKgUW
21:05Cyclisme : Geraint Thomas gagne au sprint à l'Alpe d'Huez -> https://t.co/IdsdrsVO8t
20:50Périgueux : Table rase sur les services publics | L'Echo https://t.co/lTpdUYjk5T via
20:39Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet -> https://t.co/1RYpAAYfyE
18:58Châteauroux : [intégral] L’alphabet façon Ghe2toBlaster -> https://t.co/fO7oDLMchp
18:55Périgueux : Table rase sur les services publics -> https://t.co/aqdzO3YvCY
18:54Indre : Les Familles Rurales manquent d’aides à domicile -> https://t.co/JXSqdlxTG1
18:51Ambrault : Demain soir, rendez-vous pour la 5e édition de Bluesberry -> https://t.co/zCK67Oecok
18:50Salagnac : Ils vont vadrouiller en attendant La Grande Vadrouille -> https://t.co/vsYGdKsbZo
18:19RT : Surprise! Le gvt espagnol lutte pour enlever les restes de Franco de son mausolée. Mais les moines qui gèrent ce li… https://t.co/657GDNJp2D
18:18RT : La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
18:11La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
17:37RT : Ce Macron qui a privatisé l'équipe de France à son seul profit, c est le même qui a baissé de 7… https://t.co/S2NrXG0GLk
17:37RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
17:35RT : Affaire , les réitèrent leur demande d’une commission d’enquête sur les violences qui ont eu li… https://t.co/P0mXDaKayi
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh

Taxe d’habitation : les élus communautaires repassent au vote

Politique

Un conseil communautaire extraordinaire de l’agglomération bergeracoise se tiendra mercredi à Creysse suite à une erreur dans les votes concernant la hausse de la fiscalité.

Comme soupçonné par le groupe d’élus PCF-FDG de la CAB, il y a donc bien eu erreur dans les votes lors du conseil communautaire de mardi dernier (voir notre édition de lundi). C’est ce que révèlent les documents enfin communiqués hier par les services techniques de l’agglomération à l’élu d’opposition Cédric Zapera. On y constate ainsi que Patrick Consoli, maire de Sigoulès, s’est prononcé deux fois lors du scrutin relatif à la demande de vote à bulletin secret. Une première en son nom, la seconde en celui du maire de Queyssac, Francis Papatanasios, dont il avait la procuration. Or, pour ce type de vote, seuls les présents ont droit de cité (la liste des votants ci-contre).

Conseil extraordinaire mercredi à Creysse

On comprend ainsi mieux pourquoi l’exécutif a temps tardé - pas moins de six jours - à remettre ces documents au groupe d’opposition. La « boulette » force en effet l’exécutif à convoquer ce mercredi un nouveau conseil communautaire, extraordinaire cette fois, afin de reconduire le vote. Son issue ne laisse cependant pas de grande place à une quelconque surprise : cette seule voix ne suffirait pas dans un nouveau décompte à faire basculer la balance. A moins que les élus communautaires macronnistes n’aient écouté le grand oral dimanche soir du chef d’Etat. Emmanuel Macron a en effet assuré à cette occasion que la fiscalité n’augmenterait pas en France durant son quinquennat, et que le gouvernement ne créerait pas de nouvel impôt, ni local ni national, pour compenser la suppression de la taxe d’habitation. Bon, c’est déjà quelque peu rapé avec l’instauration en début d’année de la taxe « inondation », dite Gemapi. Mais peut être alors que nos élus communautaires par souci de cohérence reviendront sur leur décision d’augmenter de près de 27 % cette fameuse taxe d’habitation. OK, en vrai, on y croit pas trop... Le président de la CAB a d’ailleurs été clair lors du conseil communautaire. En s’adressant indirectement aux maires des petites communes, Frédéric Delmarès défendait cette directive comme « un plus pour se doter de moyens supplémentaires et abonder le fond de concours pour les vingt communes qui nous ont sollicités ». En clair : vous votez cette hausse, ou vos projets vous vous asseyez dessus. Difficile alors de voter sereinement quand on a le couteau sous la gorge... Quoi qu’il en soit, les élus ont de nouveau rendez-vous mercredi à 18 h, la salle Bella Riva de Creysse.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.