Fil info
18:37RT : Quels droits ont les , jeunes pour le et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellati… https://t.co/VbuRNJosA1
18:34# # - -Vienne : Foyer des jeunes travailleurs, au service de la jeunesse -> https://t.co/whk4Owokkb
18:29Argenton-sur-Creuse : La vérité sur la maladie de Lyme, une question de santé publique -> https://t.co/Fi2GDpPijl
18:28RT : Outre l'indécence du propos n'oubliez pas que la transgression c'est seulement pour les étudiants américains. https://t.co/5TZwBHexVp
18:27Indre : Nohant pousse les murs -> https://t.co/Zoo6NH0zkw
18:25RT : Ce soir 19@21, rendez-vous à Le phare pour l'apéro avec la musique libre et improvisée de Daniel Blumberg. https://t.co/onQnYosfLO
18:25RT : Ce qui se cache vraiment derrière les “continents de plastiques” de nos océans https://t.co/k39yadizPu par https://t.co/esfK8dX8Ik
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !
21:23Naves : L’agglo de Tulle mise sur les circuits courts -> https://t.co/QWWfgVIdne

Le barbec’ des convergences ce mercredi en gare de Bergerac

Social

Les cheminots de Bergerac organisaient à midi un barbecue devant la gare. En cette journée de non grève, les cheminots ont souhaité par cette action sensibiliser les usagers à leur mouvement.

Si les drapeaux de la CGT, Sud Rail et Solidaires flottent sur le parvis de la gare, la circulation des trains n’est ce mercredi aucunement perturbée. Après deux mois et demi de grève perlée et de manifestations, les cheminots de Bergerac ont décidé de modifier leur communication. « Nous voulions rencontrer les usagers autour d’un moment con-vivial », explique Fabien Causevic, responsable CGT local des cheminots, « avec un verre et un sandwich, les esprits sont plus à même à discuter, à échanger et comprendre le pourquoi de notre grève ».

« Nos gouvernants sont des seigneurs féodaux », un cheminot

Sur les coups de midi, les voyageurs commencent à arriver et se prêtent volontiers à la discussion avec les cheminots. Force est de constater que la soit-disante hostilité des usagers à l’égard des grévistes est loin d’être aussi prégnante que ce qu’on voudrait faire croire. « On comprend tout à fait leur action », souligne cet étudiant, « le service public mérite un tel combat ». Les échanges sont cordiaux, et la caisse de soutien aux cheminots se remplit petit à petit. Si pour beaucoup la fin de mois risque d’être serrée en terme de bulletin de paie, c’est surtout la réaction solidaire des usagers à leur égard que les cheminots mettent en exergue. « ça met vraiment du baume au cœur », avoue Thibault Lafage, militant Sud Rail, « les gens ont vraiment conscience que cette bataille du rail n’est pas corporatiste, mais touche tout le monde. Cette réforme, c’est carrément la casse de notre modèle social, de notre vivre ensemble ». Une lutte d’intérêt général que tous les cheminots promettent d’inscrire dans le temps si aucune avancée notable n’est conclue avec le gouvernement. « On nous avait pronostiqué un essoufflement du mouvement, cela a été démenti », poursuit le syndicaliste, « peut-être que les cheminots vont lever le pied durant l’été, mais ça reprendra après, car les causes du mal seront toujours là ». Aucun des cheminots bergeracois ne se fait en effet d’illusion quant aux supposées discussions entamées avec le gouvernement. « Ces gens-là sont des boîtes enregistreuses qui ne proposent aucune avancée. Qu’attendre de plus de personnes qui gouvernent par ordonnances ? Macron est un petit monarque qui refuse tout dialogue ». Les révélations sur un projet caché de privatisation de certaines filiales de la SNCF publiées il y a quelques jours dans les médias ne font que confirmer les craintes des grévistes. « La défense du service public est la seule ambition qui nous anime dans ce combat. Nous ne pouvons pas laisser cette entreprise publique, comme les hôpitaux, les maisons de retraites, les énergies, les télécommunications, propriétés de tous les Français, aller dans le giron du pouvoir de l’argent. C’est tout simplement un vol manifeste ». Les cheminots donnent rendez-vous mardi à 17 h devant le tribunal de Bergerac à l’occasion de la manifestation de défense des services publics.