Fil info
20:01Brive-la-Gaillarde : Logis, le label des hôteliers indépendants -> https://t.co/ppuxVeClnA
18:37RT : Quels droits ont les , jeunes pour le et autres manifestants en cas de fouille, d'interpellati… https://t.co/VbuRNJosA1
18:34# # - -Vienne : Foyer des jeunes travailleurs, au service de la jeunesse -> https://t.co/whk4Owokkb
18:29Argenton-sur-Creuse : La vérité sur la maladie de Lyme, une question de santé publique -> https://t.co/Fi2GDpPijl
18:28RT : Outre l'indécence du propos n'oubliez pas que la transgression c'est seulement pour les étudiants américains. https://t.co/5TZwBHexVp
18:27Indre : Nohant pousse les murs -> https://t.co/Zoo6NH0zkw
18:25RT : Ce soir 19@21, rendez-vous à Le phare pour l'apéro avec la musique libre et improvisée de Daniel Blumberg. https://t.co/onQnYosfLO
18:25RT : Ce qui se cache vraiment derrière les “continents de plastiques” de nos océans https://t.co/k39yadizPu par https://t.co/esfK8dX8Ik
18:19RT : Déraillement d’un train à Bégaar (40) : le wagon d’ammoniaque évacué mardi matin https://t.co/1F6zmCHEx8 https://t.co/9XSHz12zyg
18:17RT : À Alger, plusieurs dizaines de journalistes et autres personnels de la TV nationale ont manifesté aujourd'hui pour… https://t.co/dNCgsfju3i
18:16RT : Journée Nationale du Sport et du Handicap ce mercredi au champ de juillet . Cette journée a pour objectif d… https://t.co/8f4SbSQmuU
16:29 Eyrolle # - -Vienne : Le voyage de pierre digan premier roman de max eyrolle est paru -> https://t.co/iRyLuxZX5w
16:09Bergerac : Dégradations sur la future mosquée : « Ils n’auront pas notre colère » -> https://t.co/FAgeabA8Qr
16:00Dordogne : Les méfaits de la réforme du ferroviaire -> https://t.co/c1CRO1oDAc
15:48Dordogne : L’occitan vivant et contemporain -> https://t.co/g3gv1aIXrm
10:55Guéret : Une panne de réveil douloureuse | L'Echo https://t.co/j728aOzsqi via
10:28 a commencé en Corrèze. Un spécimen géant a été vu ce matin au pied de la collégiale Sain… https://t.co/gEc1ncGXA9
09:22# # - Grands-Chézeaux : Maçons et paveurs migrants à l’honneur -> https://t.co/liZyD5c2CD
09:18# # - : Un concours de belote qui a fait salle comble -> https://t.co/YkOIdUh1ZC
09:16# # - : L’association des commerçants de la ville mis en veille -> https://t.co/d1Tjql8aKn
09:13Région : Unis pour la maison de santé et pour les services publics de Chabanais (16) ! -> https://t.co/5QOHB586v4
09:10# # - -Anne-Saint-Priest : Editions La Veytizou, la mémoire se perpétue -> https://t.co/AciWv1WdnH
09:02# # - : Faites des Livres 2019 : une formation au Kamishibai, une autre façon de lire -> https://t.co/oGtFwSUjUH
08:58# # - -Martin-de-Jussac : Une fête toujours populaire sous le signe de Panazô -> https://t.co/t0SXJjZyxq
08:55# # - -Vienne : Agathe en concert vendredi à Limoges -> https://t.co/LQWPTocB73
08:53# # - -Vienne : Vendredi à Jean-Gagnant: trio de cordes improvisé -> https://t.co/7FuegBnzdE
08:51# # - : Valoriser les métiers de la salle et des arts de la table -> https://t.co/jgbadjZgmc
07:58# # - -Vienne : Lutte Ouvrière se bat pour une Europe qui porte les intérêts des travailleurs -> https://t.co/cE177b1CfZ
07:55# # - -Vienne : Les Gilets jaunes toujours inventifs -> https://t.co/TXGqMoxu4c
07:53Région : Loger pour rebondir -> https://t.co/YjIvr9MTxT
07:51Région : La Région et le CNRS renforcent leur coopération -> https://t.co/YX8T5WeSVs
07:36 Retrouvez le questionnaire en ligne : https://t.co/fAdpBdQPtk, à vous de jouer !

Le maire de Bergerac inquiet pour l’avenir de l’hôpital

Santé

Daniel Garrigue dénonce un manque récurrent de médecins titulaires au sein du centre hospitalier Samuel Pozzi. Une situation qu’il compte bien partager avec l’Agence Régionale de Santé.

C’est au détour d’une délibération concernant l’attribution d’une subvention de quinze mille euros à l’unité de soins longue durée de l’hôpital, que le maire de Bergerac, lors du dernier conseil municipal, a fait connaître ses inquiétudes quant à l’avenir de la structure. C’est tout particulièrement sur le service des urgences que les craintes du premier magistrat se portent aujourd’hui. « A l’heure actuelle, sur treize postes de médecins urgentistes, seuls trois postes et demi sont pourvus, le reste étant assuré par des remplaçants », souligne Daniel Garrigue, « ces intérimaires ayant souvent accumulés suffisament de ressources le reste de l’année partent en vacances durant l’été, ce qui risque d’aggraver encore la situation des urgences durant cette période ».

« Il y a une lâcheté des pouvoirs publics sur ce dossier », Daniel Garrigue

Malgré les quelques trente-cinq millions d’euros d’investissement pour rendre l’hôpital plus attractif, l’hôpital peine en effet toujours à recruter. Avec près de vingt-neuf mille passages aux urgences l’an passé, le problème de ce déficit chronique de médecins titulaires est d’autant plus pénalisant durant la saison estivale où de nombreux patients poussent les portes du service. Aux yeux du maire de Bergerac, ces difficultés sont directement imputables aux pouvoirs publics. « Les médecins font partie des rares fonctionnaires de ce pays qui sont libres d’aller dans l’établissement de leur choix indépendamment des besoins réels des populations. Pendant combien de temps encore les pouvoirs publics vont-ils tolérer ces pratiques et cette situation qui mettent à mal le service public fondamental de la santé ? ». A cette problématique du service des urgences, le maire ajoute celle de la maternité. Ici encore, le manque de gynécologues et d’obstétriciens se fait de plus en plus prégnant, malgré que le seuil de naissances doit assurer son maintien. « C’est vrai que c’est souvent plus facile d’aller exercer dans un établissement où il y a peu de naissances que se retrouver dans un hôpital comme Bergerac qui en comptabilise près de huit cents par an », ironise l’élu qui ne décolère pas sur ce dossier, « si les pouvoirs publics n’ont pas le courage de mettre un peu d’ordre dans ces dysfonctionnements, alors un hôpital comme le nôtre sera effectivement menacé ». Le cas de Bergerac est loin d’être isolé, de nombreuses structures hospitalières souffrent de ne pouvoir recruter les spécialistes nécessaires à leur fonctionnement. Daniel Garrigue et la directrice de l’hôpital, Corinne Mothes ont sollicité une rencontre avec l’Agence Régionale de Santé afin de trouver des solutions à cette situation critique. « Ce rendez-vous n’est qu’une première étape », assure le maire, « nous ne pouvons plus fonctionner ainsi, ni pour la population ni pour les nombreux personnels qui accomplissent leurs tâches avec beaucoup de courage et d’abnégation. J’espère que d’autres élus encourageront l’Etat à prendre ses responsabilités ». ».