Fil info
18:56RT : Dans 15 minutes, ne manquez pas le Conseil municipal en direct sur notre site Internet et réagissez avec le hashtag… https://t.co/ybFkGDAujo
18:54La , les 87 et la chambre d' de la annoncent dans un communiqué que le… https://t.co/kJ4X1FeHVN
18:37Châteauroux : L’Uzine publie 17 histoires dans sa première revue BD -> https://t.co/at9kt6KWSM
18:36 ça c'est du grand débat, à lire les commentaires on sait tout de suite où on est... enfin pourvu qu'o… https://t.co/EPFAjdKRxm
18:33RT : Henri Sterdyniak : « Augmenter le Smic ne détruit pas d’emplois » https://t.co/huThWpwUAw
18:25Dordogne : « Ils veulent une justice rendue plus vite et moins chère » -> https://t.co/XIOKKKDyjw
18:24RT : 🔴Nous allons apprendre ce soir la définition de «CONNARD»:⤵️ Une désignation de quelqu'un qui se comporte de faço… https://t.co/2BLVbo3Fyw
18:23RT : Issoudun : les Gilets jaunes bloquent l'usine Vuitton. https://t.co/NDEVXjmH6m
18:21RT : "De Led et de Feu" par Vincent Mézières vendredi à partir de 18h Place Saint-Pierre https://t.co/YCYfkJvY8y
18:16RT : Profitez jusqu'au 5 janvier de la patinoire en plein air (entrée gratuite) ! Plus d'infos 👉… https://t.co/TIH8mMkSnX
17:58Elévation au niveau « Urgence attentat » du plan VIGIPIRATE Suite aux dramatiques évènements qui se sont déroulés… https://t.co/PqxNCmTdKx
17:11Périgueux : Un discours ravageur -> https://t.co/CmzeOyx9Sg
16:44RT : En début d’après-midi, les ont été engagés pour une intervention commune de Trélissac, ldt la Feuillera… https://t.co/2A1JHaaTyt
16:39Sarlat-la-Canéda : C’est parti jusqu’au 31 décembre -> https://t.co/BRTxW9T1gz
16:22RT : Fraternité, fraternité avec nos concitoyens : ce mot de notre devise républicaine prend tout son sens cette nuit, a… https://t.co/jtufgfVetx
16:22RT : Emploi : en Corrèze, festival et lieu de création théâtrale dirigé par un collectif d'artistes situé à Tu… https://t.co/Jn0mFvYHVv
16:20Posture vigipirate : urgence attentat. Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne. Lire communiqué du préfet https://t.co/sadCBwI1Rw
16:19Le maire de Limoges a adressé un courrier de soutien au maire de Strasbourg. A lire https://t.co/MTeItTaYav
15:59Chancelade : Une série de chantiers pour achever le mandat -> https://t.co/SjZXlH4u5e
14:08Bergerac : Gilet jaune, Tomy a débuté une grève de la faim -> https://t.co/CCB7bI5Nxs
13:21Bergerac : Le président n’a convaincu aucun gilet bergeracois -> https://t.co/k6fvRPU9by
12:55Déni, traitement et problèmes des sérologies : tous les sujets balayés lors de la conférence du Pr Perronne en… https://t.co/TzznHJoajt
11:35RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:31RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:30RT : 🔴 Le plan est relevé au niveau Urgence Attentat. Il permet une vigilance et une protection maximum en c… https://t.co/4lpSqRCX2e
11:21RT : les avocats font un lancer de codes (civil, santé publique, travail...) dans le parc de la préfecture "pour… https://t.co/kJ25uq7oTB
11:21RT : nouvelle manifestation des avocats (barreaux de Tulle et de Brive) contre la réforme de la justice. Cette fo… https://t.co/L7zhmJCiKm
10:06France : Strasbourg sous le choc, le tireur du marché de Noël toujours recherché -> https://t.co/IiFMCLtqAx
08:50 alimentaire - -Vienne : Les chasseurs soutiennent la Banque Alimentaire 87 -> https://t.co/zmK5VsTtQd
08:00🔜 vous invite à , un village médiéval remarquable du . Laissez-vous guider par Nadia… https://t.co/qnKXg3btV9
07:55 jaunes - -Vienne : Des gilets jaunes reçus par le préfet -> https://t.co/IKTJ6Wgned
07:53 # - -Vienne : Manifestation vendredi: la CGT très très remontée -> https://t.co/14JOVi3O5c
07:50Région : Lycées: faible mobilisation mais grosse détermination -> https://t.co/X4xYRYqd0x
07:48France : Le mensonge d’une augmentation du Smic -> https://t.co/vJyECp6fPj
07:46France : Fusillade à Strasbourg: "du sang et des douilles" sous les illuminations de Noël -> https://t.co/izj9XTH8qD
22:45Assemblée citoyenne de préparation du conseil municipal ce vendredi 14 décembre 2018 à 19h à notre local du 11 bd S… https://t.co/zdkixOPLXW
22:03Quand t'es plongé dans un simili de thriller avec un brouillard à couper au couteau !! Arrivera, arrivera pas !! 😂… https://t.co/M2I1esxcao

Le maire de Bergerac inquiet pour l’avenir de l’hôpital

Santé

Daniel Garrigue dénonce un manque récurrent de médecins titulaires au sein du centre hospitalier Samuel Pozzi. Une situation qu’il compte bien partager avec l’Agence Régionale de Santé.

C’est au détour d’une délibération concernant l’attribution d’une subvention de quinze mille euros à l’unité de soins longue durée de l’hôpital, que le maire de Bergerac, lors du dernier conseil municipal, a fait connaître ses inquiétudes quant à l’avenir de la structure. C’est tout particulièrement sur le service des urgences que les craintes du premier magistrat se portent aujourd’hui. « A l’heure actuelle, sur treize postes de médecins urgentistes, seuls trois postes et demi sont pourvus, le reste étant assuré par des remplaçants », souligne Daniel Garrigue, « ces intérimaires ayant souvent accumulés suffisament de ressources le reste de l’année partent en vacances durant l’été, ce qui risque d’aggraver encore la situation des urgences durant cette période ».

« Il y a une lâcheté des pouvoirs publics sur ce dossier », Daniel Garrigue

Malgré les quelques trente-cinq millions d’euros d’investissement pour rendre l’hôpital plus attractif, l’hôpital peine en effet toujours à recruter. Avec près de vingt-neuf mille passages aux urgences l’an passé, le problème de ce déficit chronique de médecins titulaires est d’autant plus pénalisant durant la saison estivale où de nombreux patients poussent les portes du service. Aux yeux du maire de Bergerac, ces difficultés sont directement imputables aux pouvoirs publics. « Les médecins font partie des rares fonctionnaires de ce pays qui sont libres d’aller dans l’établissement de leur choix indépendamment des besoins réels des populations. Pendant combien de temps encore les pouvoirs publics vont-ils tolérer ces pratiques et cette situation qui mettent à mal le service public fondamental de la santé ? ». A cette problématique du service des urgences, le maire ajoute celle de la maternité. Ici encore, le manque de gynécologues et d’obstétriciens se fait de plus en plus prégnant, malgré que le seuil de naissances doit assurer son maintien. « C’est vrai que c’est souvent plus facile d’aller exercer dans un établissement où il y a peu de naissances que se retrouver dans un hôpital comme Bergerac qui en comptabilise près de huit cents par an », ironise l’élu qui ne décolère pas sur ce dossier, « si les pouvoirs publics n’ont pas le courage de mettre un peu d’ordre dans ces dysfonctionnements, alors un hôpital comme le nôtre sera effectivement menacé ». Le cas de Bergerac est loin d’être isolé, de nombreuses structures hospitalières souffrent de ne pouvoir recruter les spécialistes nécessaires à leur fonctionnement. Daniel Garrigue et la directrice de l’hôpital, Corinne Mothes ont sollicité une rencontre avec l’Agence Régionale de Santé afin de trouver des solutions à cette situation critique. « Ce rendez-vous n’est qu’une première étape », assure le maire, « nous ne pouvons plus fonctionner ainsi, ni pour la population ni pour les nombreux personnels qui accomplissent leurs tâches avec beaucoup de courage et d’abnégation. J’espère que d’autres élus encourageront l’Etat à prendre ses responsabilités ». ».