Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

Le Département attentif à la situation de l’ADPA

Social

Suite à l’article paru dans nos colonnes vendredi concernant l’ADPA, le Conseil départemental a souhaité réagir.

L’Echo a évoqué la semaine dernière la procédure de redressement judiciaire concernant l’association bergeracoise d’aide à domicile, l’ADPA. Directement concerné par ce dossier, le Département a tenu à apporter quelques précisions. La collectivité tient tout d’abord à assurer de toute l’attention qu’elle porte à la situation : « Le Département est extrêmement vigilant quant au devenir des bénéficiaires du service ADPA, afin d’éviter toute interruption  dans l’accompagnement dont ils ont besoin pour se maintenir à domicile, et de garantir l’accessibilité financière du service qui leur sera proposé », indique-t-elle dans un « droit de réponse ». Le Département indique avoir rencontré les responsables de la structure dès décembre après avoir été alerté par les organisations syndicales. L’association « se trouvait dans une situation de quasi-cessation de paiement. Des mesures d’urgence ont alors été accordées  [dont une révision des tarifs 2018] pour tenter d’assurer la continuité du service, en permettant à l’association de maintenir le paiement des salaires des aides à domicile, tout en invitant les responsables à prendre sans délai les mesures de gestion nécessaires au redressement de la situation ». Sans remettre en question les défaillances de gestion de l’association évoqué dans l’article, le Département admet au contraire que le « tarif 2017 avait été fixé en fonction du budget prévisionnel élaboré et présenté par le gestionnaire. Son éventuelle insuffisance ne peut donc provenir que d’une sous-estimation de ses charges par celui-ci ou de l’engagement de dépenses au-delà des crédits validés » par la collectivité. Dans la perspective d’une reprise de l’activité par un autre gestionnaire, des échanges ont eu lieu entre le Département et l’administrateur judiciaire, et les services départementaux seront associés aux audiences à venir. « Le repreneur qui sera choisi par le tribunal, quel qu’il soit, devra satisfaire aux exigences du cahier des charges et obtenir, s’il ne la détient pas déjà, une autorisation ».