Fil info
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Eurenco : de l’engagement syndical à une retraite méritée

Vie syndicale

Moment fraternel ce vendredi au comité d’entreprise d’Eurenco où Didier Confreroux et Hervé Coustillas, deux militants cégétistes de la Poudrerie, célébraient leur départ à la retraite.

Ils sont tous deux entrés à la Poudrerie au début des années quatre-vingt. A l’époque, on parlait encore de la Société Nationale des Poudres et Explosifs. De la SNPE, Didier Confreroux et Hervé Coustillas se souviennent des années fastes. « On est arrivés au bon moment, lorsque le mot humain avait encore un sens au sein de l’entreprise », sourit Hervé. Mais les deux militants cégétistes verront vite leur carrière, inscrite dans ce fleuron industriel de Bergerac, rattrapée par la réalité des luttes ouvrières.

« Une promotion qui a vécu de nombreuses luttes », CGT Eurenco

Ils seront ainsi confrontés aux événements sociaux de 1992 qui se solderont par le licenciements de six cents salariés, à la fermeture de la filiale BNC, et au fil des ans au démantèlement total de la SNPE. Lors de tous ces combats, les deux syndicalistes feront flotter le drapeau rouge de la CGT Poudrerie dans tous les cortèges organisés pour contrer la casse sociale programmée par leurs directions successives. Des luttes, des grèves, des négociations, des défaites, mais aussi de nombreuses victoires, et aujourd’hui enfin la retraite. Lors de ce moment fraternel de départ, le premier à prendre la parole est l’ancien délégué central CGT d’Eurenco, Patrick Lorgue. Ce dernier souligne l’engagement de Hervé Coustillas en tant qu’administrateur du syndicat qui « a su porter haut les couleurs de la CGT, toujours de façon désintéressée et avec beaucoup d’altruisme ». Anselme Gutierrez, ancien secrétaire CGT du comité d’entreprise se souvient quant à lui avoir « atterri à la Poudrerie le même jour que Didier et Hervé. On fait tous trois partie de la même promotion de cette entreprise qui nous a fait connaître le sang et les larmes ». Le sang avec la perte d’un camarade lors d’un accident du travail. Les larmes avec ce plan social qui marquera à jamais ceux qui l’ont vécu. « Mais la Poudrerie, malgré tout ça, c’est aussi des moments extraordinaires de fraternité et de joie qu’on a tous partagé avec Didier et Hervé ». Car l’action syndicale ne se réduit pas à de longs discours, Didier Concheroux saluera tous les présents « pour toutes ces superbes années, en espérant que l’entraide qu’il y avait entre nous puisse perdurer encore longtemps, et que les générations futures connaissent le même dans cette Poudrerie de Bergerac ». Hervé Coustillas se fera enfin l’écho des nouvelles actions menées par le syndicat dans le cadre des négociations annuelles. Un clin d’œil à la relève qui a son tour devra marquer de son empreinte la vie militante de l’ancienne SNPE.

Air Max 95 VaporMax