Fil info
08:20Abjat-sur-Bandiat : Jérôme Lavrilleux : "le Périgord Vert sera le cœur du tourisme de la Dordogne" -> https://t.co/qOEpzKzwIZ
07:28# # - : Des quartiers de la ville au musée -> https://t.co/oX3qh5E3XE
07:25# # - -Vienne : Saint-Léonard à l’heure médiévale... et limousine -> https://t.co/tgAvQwQ8fk
07:24Région : Eymoutiers: un salon du livre original -> https://t.co/HtQfU1N63w
07:21Région : Pacs naturels:Le « Grand Pique-Nique » revient fin août et à la rentrée -> https://t.co/qfcCR8D1rQ
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU

Eurenco : de l’engagement syndical à une retraite méritée

Vie syndicale

Moment fraternel ce vendredi au comité d’entreprise d’Eurenco où Didier Confreroux et Hervé Coustillas, deux militants cégétistes de la Poudrerie, célébraient leur départ à la retraite.

Ils sont tous deux entrés à la Poudrerie au début des années quatre-vingt. A l’époque, on parlait encore de la Société Nationale des Poudres et Explosifs. De la SNPE, Didier Confreroux et Hervé Coustillas se souviennent des années fastes. « On est arrivés au bon moment, lorsque le mot humain avait encore un sens au sein de l’entreprise », sourit Hervé. Mais les deux militants cégétistes verront vite leur carrière, inscrite dans ce fleuron industriel de Bergerac, rattrapée par la réalité des luttes ouvrières.

« Une promotion qui a vécu de nombreuses luttes », CGT Eurenco

Ils seront ainsi confrontés aux événements sociaux de 1992 qui se solderont par le licenciements de six cents salariés, à la fermeture de la filiale BNC, et au fil des ans au démantèlement total de la SNPE. Lors de tous ces combats, les deux syndicalistes feront flotter le drapeau rouge de la CGT Poudrerie dans tous les cortèges organisés pour contrer la casse sociale programmée par leurs directions successives. Des luttes, des grèves, des négociations, des défaites, mais aussi de nombreuses victoires, et aujourd’hui enfin la retraite. Lors de ce moment fraternel de départ, le premier à prendre la parole est l’ancien délégué central CGT d’Eurenco, Patrick Lorgue. Ce dernier souligne l’engagement de Hervé Coustillas en tant qu’administrateur du syndicat qui « a su porter haut les couleurs de la CGT, toujours de façon désintéressée et avec beaucoup d’altruisme ». Anselme Gutierrez, ancien secrétaire CGT du comité d’entreprise se souvient quant à lui avoir « atterri à la Poudrerie le même jour que Didier et Hervé. On fait tous trois partie de la même promotion de cette entreprise qui nous a fait connaître le sang et les larmes ». Le sang avec la perte d’un camarade lors d’un accident du travail. Les larmes avec ce plan social qui marquera à jamais ceux qui l’ont vécu. « Mais la Poudrerie, malgré tout ça, c’est aussi des moments extraordinaires de fraternité et de joie qu’on a tous partagé avec Didier et Hervé ». Car l’action syndicale ne se réduit pas à de longs discours, Didier Concheroux saluera tous les présents « pour toutes ces superbes années, en espérant que l’entraide qu’il y avait entre nous puisse perdurer encore longtemps, et que les générations futures connaissent le même dans cette Poudrerie de Bergerac ». Hervé Coustillas se fera enfin l’écho des nouvelles actions menées par le syndicat dans le cadre des négociations annuelles. Un clin d’œil à la relève qui a son tour devra marquer de son empreinte la vie militante de l’ancienne SNPE.

Air Max 95 VaporMax