Fil info
21:20Saint-Geniès : Issue tragique à l’accident de dimanche près de Sarlat -> https://t.co/vtbgqYzcRB
20:50Périgueux : Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne soutiennent leurs aînés -> https://t.co/7MmyBJe4TS
20:07Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
20:00Périgueux : Création d'un pôle public d'éradication de l'amiante : réponse mi-novembre -> https://t.co/hcBH2MHFAu
19:52Argenton-sur-Creuse : Faune 36, un centre de soins pour animaux sauvages inédit dans l’Indre -> https://t.co/y22p4lm018
19:51Issoudun : Le 7e Issoudun Reggae temple ce soir et demain au PEPSI -> https://t.co/qmHCRoSlZx
19:43Châteauroux : « Châteauroux Demain » apporte sa contribution à l’enquête sur le PLUi -> https://t.co/AIVABN6Var
19:41Châteauroux : Glyphosate : 58 plaintes déposées -> https://t.co/0EMi2INYYx
18:10RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:08RT : Le 17 octobre 1961, quelques mois avant la fin de la fin de la guerre d'Algérie, des centaines d’Algériens étaient… https://t.co/pH58p21gvX
18:07RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:06RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
18:06RT : Tulle : "Privée du métier que j'aime" -> https://t.co/y8PBvprmtA
18:06RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:59RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:56RT : 🇫🇷 Ce matin, lancement du au lycée Les Vaseix : une première en ! 👉 Promouvoir et déve… https://t.co/VFAwGbPmio
16:57Marsac-sur-l'Isle : Votre BA, c’est fin novembre -> https://t.co/1zVpEqDlVo
16:51Le 1er ministre Édouard Philippe aurait-il finalement renvoyé une note à ses ministres sur les règles en période él… https://t.co/t72BDN0tM6
16:14Sarlat-la-Canéda : Des recherches plastiques en lien avec le compagnonnage -> https://t.co/WrLc9hCHHp
15:39Boulazac : Sécuriser les abords de l’école -> https://t.co/L0K0agLsgH
13:40Beynat : Des châtaignes plein le cabas ! -> https://t.co/pNUj02sCAW
08:17RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
08:17RT : Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:35# # - -Vienne : Demain, c’est la Frairie : yes ! -> https://t.co/xR4NRe7Beo
07:33# # - -Vienne : "Au bord du rêve", une œuvre très originale -> https://t.co/0AcNK0wU7v
07:30# # - -Vienne : «Now», l’événement qui veut rendre l’économie plus «funky» -> https://t.co/Mo1R1d1Wh3
07:27Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:24Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ

Européennes : les communistes battent campagne sur les marchés

Politique

Dans une semaine et demie, les Bergeracois sont appelés aux urnes afin d’élire leurs députés européens. Dans cette dernière ligne droite, le PCF se mobilise pour convaincre.

Les Bergeracois ont l’habitude de croiser les militants communistes sur leur marché. Depuis plusieurs semaines, ces derniers se mobilisent régulièrement dans le cadre de la campagne européenne, et ne passent jamais inaperçus avec leurs affiches et drapeaux installés sur le parvis de l’église et le rond-point de la place de Lattre de Tassigny. Ce mercredi n’a pas fait exception. Dans cette dernière ligne droite avant le scrutin européen du 26 mai prochain, et dans un paysage politique morcelé, il s’agit de convaincre les Bergeracois de porter leur vote sur la liste menée par le candidat Ian Brossat.

« L’Europe des gens, ça me plaît comme slogan », un Bergeracois

Dans la foule du marché et le dédale des étals, l’accueil des chalands est plutôt chaleureux à l’égard des communistes. Il y a bien sûr les rétifs qui voient en la politique toutes les causes de leurs maux. « Pas question d’aller voter, je ne crois plus en aucun parti », claque cette passante refusant tout de go le tract qui lui est tendu. Des abstentionnistes, les militants en croiseront plusieurs, mais ils sont loin d’être majoritaires. « Au vu de la vague d’abstention qu’on nous annonce, je m’attendais à beaucoup plus de scepticisme de la part des gens », confie un militant, « j’ai senti au contraire de leur part un réel intérêt pour cette élection ». A l’image de cette retraitée qui dit suivre avec beaucoup d’attention les informations et les sondages autour de ce scrutin : « Ce qui est dramatique, c’est une fois encore cette montée du Rassemblement National », déplore-t-elle. Pour autant, cette septuagénaire ne veut pas se laisser enfermer dans le duel LREM et RN annoncé : « Pas question de choisir entre la peste et le choléra ! », et guidera son vote « vers le candidat qui cessera de remplir les poches des plus riches ». Un bulletin Ian Brossat, elle ne l’exclut pas. D’ailleurs nombreux ce mercredi se disent séduits par le candidat communiste. « L’Europe des gens, ça me plaît comme slogan », sourit ce Bergeracois qui dit avoir remarqué la tête de liste au cours du débat télévisé de France 2, « je l’ai trouvé brillant, et ses arguments percutants ». Plus loin, un Gilet Jaune dit encore hésiter quant à son vote mais se montre tenté par la liste PCF. Tract en poche, un élu de la majorité municipale bergeracoise le souffle discrétement :
« Ca fait longtemps que je sais que le 26 mai, c’est pour Brossat que je vote ». La pile de tracts mincit, les discussions s’enchaînent, les échanges se font sans agressivité ce qui réconforte tous ceux qui croient encore à la politique. « On n’est pas forcément d’accord, mais c’est agréable de pouvoir confronter les idées et d’en débattre », glisse ce passant. Ce contact, les forces militantes du PCF va en permanence le chercher. Et en cette veille d’élections, les communistes vont comme de coutume se déployer au plus près des gens afin que les portes du Parlement européen s’ouvrent à des députés pour qui l’Humain sera au premier plan de leurs préoccupations.

nike air max 90 UK