Fil info
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV

Amiante : tous les exposés peuvent prétendre au préjudice d’anxiété

Santé - Justice

Suite à une décision de la Cour de Cassation, tous les salariés exposés pourront désormais faire valoir leur préjudice d'anxiété. Le Cerader organise mercredi une réunion afin d’informer sur ce revirement juridique.

Il y a tout juste neuf ans, la Cour de Cassation reconnaissait le préjudice d’anxiété pour dix-sept salariés de la papeterie lindoise Ahlstrom. La justice entérinait ici l’indemnisation de personnes qui n’étaient pas malades, mais s’inquiétaient de le devenir un jour. Une première juridique en France, fruit de quatre années de combat mené conjointement par le syndicat CGT de l’entreprise et le collectif Cerader. Malgré cette avancée considérable pour les droits des travailleurs, la Cour de Cassation restreignait jusqu’à présent cette indemnisation aux seuls salariés dont l’entreprise est reconnue amiante. C’est désormais chose révolue.

« C’est le retour à plus d’égalité entre contaminés », René Vincent

En avril dernier, cette même cour de justice a en effet acté l’étendue du dispositif à tous les salariés exposés. « C’est un revirement de jurisprudence inespéré dans un contexte général plus enclin à supprimer des droits aux salariés que l’inverse », indique René Vincent, le co-président du Cerader 24, « que l’entreprise soit reconnue ou pas, tous les salariés pourront maintenant faire valoir leur droit au préjudice d’anxiété ». A ses côtés Jean-Paul Bertholom, un des dix-sept pionniers de ce combat juridique se réjouit de cette nouvelle disposition : « Ce sont des années de bataille des victimes de contaminations pour faire basculer cette jurisprudence qui créait une ségrégation insupportable entre contaminés ». Ce dernier prend un exemple local : « La Sotech ou encore Lescaut ne sont pas sur les listes d’entreprises reconnues amiante, pourtant leurs salariés sont au contact de la fibre ». Les salariés ont ainsi été déboutés en cassation malgré leurs interventions très fréquentes voire permanentes sur des sites amiantés. Pour ces derniers, cette nouvelle jurisprudence va leur permettre de relancer la bataille juridique. Pour autant, le Cerader prévient : « La reconnaissance du préjudice d’anxiété pour des salariés d’établissements non-inscrits sur les listes ne sera ni automatique, ni facile ». Il faudra apporter bien sûr les preuves de l’exposition et de l’anxiété, ce qui est loin d’être une sinécure. « Il nous a fallu près de trois ans pour obtenir de notre employeur nos attestations d’exposition », se souvient Jean-Paul Bertholom qui évoque les nombreux freins mis en œuvre par le patronat. Ce ne sont pas là les seules difficultés présagées. La Cour de Cassation n’a ainsi pas évoqué dans sa décision les préscriptions des dossiers mises en place en son tempas par Nicolas Sarkozy. « On ne peut que se réjouir de ce retour à plus d’égalité de traitement des contaminés », poursuit René Vincent, « mais de nombreuses questions se posent encore autour de ces procédures qui risquent d’être très complexes ». C’est pourquoi le Cerader propose une réunion d’informations ce mercredi à 14 h 30 à la salle des fêtes de Creysse, en présence de l'avocate Elisabeth Leroux qui répondra à toutes les questions juridiques.

Air Jordan XIII Melo PE