Fil info
23:39Creuse : FNE 23 : nouvelle association qui préserve la nature creusoise, y compris des éoliennes | L'Echo… https://t.co/Qa3j5YQ9rF

Le concours de chant amateur a trouvé son large public

Tourisme

C’est sur une place de la Myrpe entièrement rénovée que l’équipe de Bergerac S’Anime a ce mardi soir posé sa scène. Les chaises à peine installées, et malgré la chaleur écrasante, le public arrive en nombre pour assister aux prestations. Aurélie est la première à se lancer. Les débuts sont un peu hésitants, la voix gentillement chevrotante, mais la candidate encouragée avec ferveur par l’assistance, arrive au bout de son titre de Cold Play. « C’était pas top top, mais au moins elle a eu le courage de monter sur scène », commente un spectateur accoudé lassivement à la buvette, « et au moins, ça fait une animation sympa dans le quartier ». Et un à un, les candidats se succèdent face aux oreilles attentives du jury. Voilà toute l’ambiance des Mardi On Chante qui entrent cette saison dans leur cinquième année d’existence.

« L’objectif est avant tout de passer un bon moment », Stéphane Biloé

Ce concours de chant amateur a été imaginé par Stéphane Biloé, un commerçant bergeracois animé par une furieuse envie de faire bouger la ville durant la saison estivale. Passionné de musique, c’est naturellement ce domaine qu’il a choisi pour créer sa manifestation. « Il existe un concours de chant à Périgueux, un autre à Montpon, je me suis dit qu’il devait y avoir une place pour Bergerac. Il y avait les Mercredis du Jazz, les Jeudis ça Danse, alors on a créé Mardi on Chante », sourit ce dernier, « au départ, tout s’est un peu organisé avec trois bouts de ficelle, mais aujourd’hui on est bien rôdés et suivis par la municipalité et surtout par le public qui attend ce rendez-vous chaque année avec impatience ». L’originalité et le succès de cette manifestation reposent sur plusieurs critères. Elle est d’une part nomade. En effet, chaque semaine, c’est un quartier différent de la ville que l’équipe de Bergerac S’Anime investit de sa petite mélodie festive. « L’objectif est vraiment de faire profiter toute la cité d’une animation musicale », insiste Stéphane Biloé. Autre particularité, le concours est ouvert à tous les chanteurs amateurs sans distinction. « Enfants, adolescents, adultes, qu’importe ici l’âge, on accueille tout le monde de dix à soixante-dix ans ». Seuls critères requis pour participer : avoir envie de se faire plaisir, et réussir à mettre de côté son trac pour affronter le public et convaincre le jury.  Pour les chanteurs en herbe, Mardi On Chante est une vitrine de leur talent qui est offerte par Bergerac S’Anime, pour le public c’est la garantie de passer un bon moment en musique. Il ne s’y trompe d’ailleurs pas : l’an passé, la finale avait attiré un millier de visiteurs sur le port pour soutenir les douze finalistes et saluer le grand gagnant Stanislas Santana. Les candidats ont eux rendez-vous dès la semaine prochaine sur la place Doublet. La soirée s’achèvera comme toujours par un concert pro avec cette fois Hush Money.