Fil info
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC

Pas de répit pour les grévistes en été !

Gros malaise aux urgences

L'été n'entame pas la mobilisation des personnels des urgences du centre hospitalier de Bergerac : le mercure grimpe ? la mobilisation aussi.  C'est le premier message contenu dans le communiqué de presse de l'UNSA, tombé dans l'après-midi de ce mardi 6 août.

Infirmiers, aides-soignants, conducteurs SMUR et agents d'accueil sont toujours sur le pont.

Le syndicat UNSA se prévaut même d'un "pic", lui aussi. Mais c'est un pic de participation des personnels au mouvement de protestation.

Samedi 3 août, il y a eu 88,9% de grévistes et 94,4% dimanche 4 août.

"Si les ministres sont aujourd’hui en vacances, nos hôpitaux et nos services d’urgences en particulier, travaillent à plein régime".

Aux urgences de Bergerac, pas question de se satisfaire de couvertures, de ventilateurs, d'oreillers.. et d’un poste infirmier de nuit partiellement pourvu à partir de septembre prochain.. Aussi, les rencontres et échanges avec la direction ont stoppé net.

LIRE AUSSI : À Périgueux, ils sont des "citoyens" en colère

Le syndicat UNSA veut croire qu'au retour de vacances, les discusssions avec les directions et la minsitre de la Santé Agnès Buzyn vont reprendre dans un climat serein.

LIRE AUSSI : A Excideuil, Jean-Michel Blanquer redécouvre les vertus de l'éducation populaire

Pour rappel, insiste-t-il, des hôpitaux comme Bergerac, "la solution aux difficultés ne passera que par de nouveaux financements nationaux".

Parce qu'ils restent très mobilisés, les personnelsvont se rendre une nouvelle fois sur le marché de Bergerac demain mercredi 7 août.

Ils y organiseront une "table de la convivialité". L'occasion de réexpliquer pourquoi leur mouvement dure et de faire signer leur pétition.  

Un café sera conjointement offert aux Bergeracois et aux vacanciers.