Et le Stella Jeunes Bergerac se remit en piste... et raccrocha à l’histoire...

Football (et patrimoine)

L'association quasi nonagénaire le Stella, qui est pour beaucoup dans le quotidien des jeunes de La Madeleine, quartier sis rive gauche de Bergerac, connaît un regain de jeunesse, avec, de nouveau, une équipe seniors. Du jamais vu depuis... 19 ans.

« Il y a 2 ou 3 mois, mon ami Morgan Barondeau a eu d’un coup l’idée de faire renaître une équipe de foot seniors au Stella et il m’a demandé si j’étais partant pour l’aider ». Rémy Mazet n’hésite pas une seconde. « J’avais joué au Stella dès l’âge de 6 ans… ». Toute une aventure, faite de sport et de camaraderie, à parts égales… las, stoppée net 7 ans plus tard. En effet, quoique le club de foot local Stella -du nom de l’assocation dont il émane- soit une institution à Bergerac, avec près de 90 ans d’existence derrière lui, en 2001, les seules équipes constituées n’iront plus au-delà des U13 -des joueurs de 13 ans. Un trou d’air qui va durer… 19 ans. Alors, quand Morgan a l’idée de redémarrer la machine, Rémy évalue aussitôt la faisabilité de l’entreprise : une équipe, ça ne se forme pas à deux, même en étant archi motivés… Le calcul est vite établi. « On était nombreux à avoir, comme moi, consacré des années au Stella… ». Ni une, ni deux, Rémy engage une tournée des popotes. « Tous les anciens ont répondu présent ! ». Morgan et Rémy ont… 20 ans, mais des parents de leur génération sont du lot, comme David Mazet, qui y a également chaussé ses crampons dès ses 6 ans. « J’y suis revenu comme éducateur, en 2003 et j’ai aussitôt inscrit mes jumeaux (NDLR dont Rémy) ». Ou comme Eric Barondeau. « J'ai repris le club avec mon père Henry en 2001, suite à la fusion du club Stella et de Bergerac foot pour devenir le Stella Jeunes Bergerac. On était juste une école de foot de la rive gauche de Bergerac. Pour rester dans l'esprit familial qui nous tenait à coeur, on a choisi de former des jeunes ». Travail accompli et dans la durée : durant 18 ans, l’école a modelé des enfants. « Ils ont voulu qu’on crée une équipe seniors. C’est donc un projet emmené par nos propres enfants ! (NDLR Avec son frère Jordan, Morgan est du nouveau collectif ! ». Reste, pour Rémy à aller frapper à la porte du président du club Patrice Truel pour savoir ce qu’il pense de tout ça. Que du bien. « Moi aussi, j’ai joué au Stella, dès mes 6 ans. Ça a était mon premier club, j’habitais à 100 m du terrain... Puis, en cadets et en seniors, je suis parti vers d’autres horizons... Depuis 15 ans maintenant, j’assure la fonction de président et d’éducateur au sein du Stella, avec des amis que je considère comme ma famille où mes enfants jouent au club ». Un des fistons du président Truel, Hugo, a, à son tour, intégré la toute nouvelle équipe. 

LIRE AUSSI : Si le sas du bar discothèque de Bergerac n'était pas surveillé, l'entrée… si, et bonjour la dérouillée

Les supporters, ça compte

« Comme nous sommes une nouvelle équipe, on a dû commencer en D4 ». Autrement dit, par la division du plus faible niveau. Une modestie obligée, qui ne froisse toutefois personne, c’est le jeu et, en tout état de cause, on est de cette équipe avant tout pour se retrouver. C’est d’ailleurs la cohésion du groupe qu’on a décidé de chouchouter, en « se lançant un défi », comme dit Rémy Mazet : s’engager, en plus du championnat, en Coupe de France. «Ça risque d’être compliqué… ». Oui, mais la complication va tenir à la fraîcheur des joueurs et du groupe, qui vont être confrontés à des adversaires rompus à jouer ensemble, et chaque dimanche. Hier, le Stella Jeunes Bergerac, inlassablement soutenu par son sponsor Sébastien Frouin (ets Vigier) a reçu à domicile Mazères-Royan. Ce n’est un secret pour personne, la présence de supporters autour du terrain est décisive. Surtout ne vous privez donc pas d’assister aux matches, de suivre cette équipe qui réenclenche l’histoire du club de foot « historique » local. D’autant qu’avec Rémy, qui poursuit des études de designer, l’animation des réseaux sociaux promet d’être active. La page Facebook et le compte Instagram Stella Jeunes Bergerac pourraient bien devenir une des places to be de Bergerac 2.0. 

Fabienne Ausserre

Morgan Barondeau, le p’tit gars qui a eu l’idée lumineuse

« Atteint d’une osteochondrite (NDLR anomalies des zones de croissance des os et des cartilages ) à l’âge de 6 ans, je n’ai pas pu faire du foot avec les copains au Stella. J’ai alors commencé par suivre David, Patrice et mon père notamment, pour regarder jouer mes potes. Une fois guéri, j’ai enfin pu fouler la pelouse du stadium jusqu’à mes 13 ans. Apprentissage, joie, respect et plaisir, voilà les quatre mots que j’ai en tête, en pensant à l’école de foot du Stella. J’ai continué ma formation au Bergerac Périgord Football Club (BPFC) jusqu’en seniors grâce surtout... au Stella, qui m’avait ouvert ses portes ! L’année dernière, dans le cadre de ma formation -je veux devenir professeur d’EPS- j’ai eu l’occasion de passer mon brevet de moniteur de football. Tout de suite, j’ai choisi le Stella, qui m’a encore une fois accueilli à bras ouverts. Ce retour à la maison aux côtés de Patrice a continué de me faire grandir... et il m’a donné de nouvelles idées. Les discussions ont tourné autour de cette équipe seniors. Nous sentions la volonté de tous nous retrouver comme quand on était gamins. On a tenté l’aventure... et, de nouveau grâce aux bénévoles et aux responsables du club, nous sommes allés au bout. Nous sommes réunis sur le terrain pour le football, pour le Stella et je garantis qu’on a tous le bleu et le blanc dans le coeur. En clair, rien n’a changé depuis nos 6 ans...»

LIRE AUSSI : Mais que les routes de la Dordogne sont étroites, décidément

Comment le Stella s’organise

Les équipes U7, U9, U11 et U13 jouent en entente avec Le Monteil (la commune a fusionné avec Lamonzie-Saint-Martin), celle des U15, en entente avec Le Monteil, Cours-de-Pile et Monbazillac, les U16 et les U17 tourent, elles, en entente avec Le Monteil-Cours-de-Pile-Monbazillac; enfin, les U18 fonctionennent en entente avec Le Monteil-Cours-de-Pile- Monbazillac et Pays de l’Eyraud-Senior.

Par ailleurs, voici le calendrier des prochains matches de l’équipe seniors les dimanches  : 8 septembre à domicile contre La Force FCFR2 (15 h), 22 septembre à l’extérieur contre Eymet FCO (15 h), 6 octobre à domicile contre Villefranche US (15h), 20 octobre à l’extérieur contre Pays de Montaigne (13 h) puis, toujours à 15 h, le 3 novembre à domicile contre Le Monteil FC et le 24 novembre à l’extérieur contre Pays de l’Eyraud 2.