Fil info
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
11:14don du sang Le 29/11/2018 de 16:00 à 19:00 salle des fetes - agonac 💻https://t.co/Ds9TMR7rwi https://t.co/27yE8ZNZCO
11:10don du sang Le 26/11/2018 de 15:00 à 19:00 centre de la communication - perigueux 💻https://t.co/v8x9ahWJBjhttps://t.co/ItaX2jib7s
11:06don du sang Le 24/11/2018 de 08:00 à 12:00 centre de la communication - perigueux 💻https://t.co/bKLC6tK71shttps://t.co/xe6O0xsUbQ
10:59don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
10:50Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
09:30 12ème journée : Brive vs Oyonnax en direct A 14H https://t.co/0HdkffINfw
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI

Les opposants à la déviation de Beynac écrivent à la préfète

Les opposants à la déviation de Beynac ont envoyé une lettre à la préfète pour l’informer du caractère accidentogène du projet.
Ce qu’il y a de bien avec la déviation de Beynac c’est qu’à la différence des casinos, il n’y a pas besoin de remettre des sous dans la machine pour la relancer puisque le sujet s’auto-alimente. Dernier épisode en date avant le prochain, le campement devant la préfecture la semaine dernière par une poignée d’opposants au projet réunie sous la banière du collectif Sauvons la Vallée Dordogne. Campement qui avait pour but d’obtenir un rendez-vous avec la préfète, ce qui a fini par être fait le 4 septembre. Suite à cette rencontre, l’association pour la Sauvegarde de la vallée de la Dordogne, qui fait partie du collectif, s’est fendue d’une lettre adressée à la préfète dans laquelle, elle énumère un certain nombre d’arguments visant à prouver le caractère accidentogène de la future déviation de Beynac, dont ils réclament l’arrêt du chantier pourtant bien avancé.
Premier constat des opposants au projet, la présence de deux stop à hauteur de Vézac « devrait accentuer les bouchons durant la période estivale ». Sans compter les accidents potentiels. Le passage sous la voie SNCF est également pointé du doigt : « il se trouve en zone inondable et en virage descendant. Cela implique que ce ne sont pas des actions de pompage qui sécuriseront ce passage en cas de précipitations pluviales intenses ». Le passage au niveau de la Treille est lui aussi dénoncé : « ce futur carrefour sera extrêmement dangereux », prédit Philippe d’Eaubonne, le président de l’association pour la Sauvegarde de la Vallée de la Dordogne, qui parle de « l’incohérence impressionnante de ce carrefour » autour duquel se trouvent pas moins de 30 possibilités de passages, avec la présence de nombreux sites touristiques.
Autre difficulté soulevée, la présence de gibier traversant régulièrement la route, sans compter que le bouchon de Sarlat, lui, ne sautera pas. Bref, pour l’association, il est grand temps de suspendre les travaux en cours. C’est ce qu’elle demande instamment à la préfète de faire.