Fil info
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH
17:35🛑 en cours près de , route de Buxerolles à . Une voiture serait sur le toit, les pompiers… https://t.co/w8pRkLy9wh
17:00RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:44RT : Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:44RT : Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:43RT : Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:42Jusqu'à ce soir, venez profiter de l'ambiance conviviale et gourmande de la 47e édition de la Frairie des petits ve… https://t.co/AvYoXrK1ER
16:40Sarlat-la-Canéda : Des inquiétudes partagées par les professionnels de santé -> https://t.co/KJMIm8TvxW
16:38Perturbations en Limousin aujourd'hui dans la circulation des trains, après le droit de retrait observé par les che… https://t.co/zH6DyVFLAa
16:35Périgueux : Le Zéro risque, une culture -> https://t.co/WWnBdnpQYh
16:34Viam : Des câbles de fibre optique vandalisés -> https://t.co/USG2IZ4mxU
16:29RT : Maurice Papon qui, faut il le rappeler, aura dans sa vie mis successivement les juifs dans les trains et les arabes… https://t.co/figlLMjJD1
14:03Si le maire de persiste avec pour SON projet ce dernier risque d’ê… https://t.co/sutXSicJhC
10:33RT : Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
10:12Périgueux : Les Trios de Beethoven pour ouvrir la saison Sinfonia -> https://t.co/Le9FUNFHN9
09:49Bel avenir pour le projet Montaigne 😰 https://t.co/U7y9KWCdPu
09:20# # - -Vienne : Olivier Gouéry présente ses «Paysages intérieurs» à la Galerie Obia -> https://t.co/8IM67ZoIXs
09:17# # - -Vienne : Une incroyable collection d’émaux de Limoges aux enchères à Nîmes -> https://t.co/ti1z7sLQYA
09:14# # - -sur-Vienne : Bruno Genest brigue un nouveau mandat -> https://t.co/sTJa2T01Au
09:12France : A Léon-Blum, «on cherche plus à transmettre des valeurs que des connaissances» -> https://t.co/dZlpbUZfLG
09:10Région : Le festival Les Zébrures a posé les bases d’un nouveau projet -> https://t.co/WIaJasnWHL
09:07Région : Journée Mondiale du Refus de la Misère, une braderie gratuite pour 200 familles en situation de précarité… https://t.co/jhJuAG4rgw
09:04Région : "Au bord du r^ve", de nouvelles peintures pour la façade du Secours Populaire de Limoges -> https://t.co/h7Y6IHhA3t

Les pros veulent se faire entendre

Contournement de Beynac

Samedi à 10 h les membres du collectif pro-contournement de Beynac espèrent attirer un millier de personnes face au château de Monrecour pour demander la reprise du chantier.
La manifestation se tiendra à 10 h à Saint-Vincent-de-Cosse pour demander la reprise des travaux. Les membres du collectif estiment avoir leur mot à dire et n’épargnent pas les opposants, «  il y en avait marre d’entendre seulement ceux qui sont contre alors que majoritairement dans la commune et dans la vallée, les gens sont pour ce projet », explique Thierry Gauthier, l’un des co-présidents de l’association. Il y a un an, un premier rassemblement avait été organisé réunissant environ 300 personnes. « Mais nous c’était des locaux, pas des touristes, c’est un peu facile de revendiquer 10 000 adhérents lorsqu’on est propriétaire de sites touristiques et que l’on fait signer tous les touristes. Nous sommes aujourd’hui 350 adhérents du cru ». Et selon l'association, l’arrêt du chantier a même suscité des vocations, « la pétition que nous avons lancée le 30 décembre a récolté 4 300 signatures dont plus de 80 % d’habitants de la vallée », explique Stéphane Depenweiler. « Et des gens qui n’avaient pas forcément d’avis sur la question nous ont rejoints estimant que maintenant que les travaux sont commencés, il faut les terminer », ajoute Thierry Gauthier. Les membres de l’association sont confiants pour samedi et pour Michel Bennati, « on ne devrait pas avoir de mal à faire mieux que les opposants qui ont réussi à réunir seulement 27 Beynacois devant la préfecture en décembre ». Les membres de l’association estiment représenter la majorité silencieuses, « ce projet il a bien été fait pour les gens de la vallée. Il y a bien eu des travaux de fait dans Beynac mais ça ne permet pas de mieux circuler. La route est désormais ancrée dans le rocher ce qui entraîne beaucoup plus de vibrations et de nuisances sonores ». Pour les pro contournement même si les camions pouvaient se croiser, ils n’ont rien à faire dans le village, « nous ne voulons pas autant de circulation dans un village que l’on veut médiéval et faisant partie des plus beaux de France », estime Stéphane Depenweiler. Et si beaucoup disent que c’est le projet de Germinal Peiro, pour les membres de l’association c’est faux, « c’est un projet vieux de 30 ans, ses prédécesseurs se sont engagés en achetant des terrains et en finançant les études et aujourd’hui ils viennent dire qu’ils sont contre ». En revanche, les pro-contournement ont la dent dure contre le maire de Beynac qu’ils tiennent pour responsable de la situation, « nous n’en serions pas là aujourd’hui, on serait sur la fin des travaux. Il a été élu en disant qu’il était pour le contournement dans sa profession de foi sinon il n’aurait jamais été élu », estime Michel Bennati. Les membres de l’association espèrent une reprise rapide des travaux, « lorsque ce sera fini tout le monde sera content de circuler dessus, je ne pense pas que ceux qui étaient contre le contournement de Saint-Cyprien et qui bien souvent sont face à nous aujourd’hui empruntent la traverse du village pour se rendre à Bergerac ».
Philippe Jolivet

nike air max 1 UK