Fil info
11:47 — Salon du livre Plumes en Berry diamanche 24 juin avec https://t.co/fZzkyQzwep … https://t.co/jSaCtf9fkx
23:51 — International : L’Eglise en renfort à Masaya pour empêcher «un massacre» -> https://t.co/g0AgAnSTkX
23:25 — France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
21:06 — Rugby : Dernier contrôle avant les vacances -> https://t.co/3eg7vl1ZPn
21:04 — Football : La qualif' au bout de la résistance -> https://t.co/0v6Szg0v5c
20:14 — Périgueux : Les cheminots luttent en musique -> https://t.co/G33eHkKwVd
18:29 — RT : | 600000€ d'investissement votés pour la rénovation du pont du Dognon et sa mise en lumière. Pont labelli… https://t.co/cKZUbA46TW
18:24 — Périgueux : Condamnés pour avoir travaillé -> https://t.co/WIEoRsa80m
18:22 — Castels : L'établissement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Castels vient de fêter ses dix ans -> https://t.co/qKug3XZbnD
18:19 — Périgueux : Magali Caumon : « de beaux enjeux de sécurité » -> https://t.co/U2V0BBF9Ot
18:15 — Périgueux : Le kiosque à musique retrouve ses couleurs -> https://t.co/NuGGuaG1b0
18:10 — Prissac : [intégral] Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/9IAX5auNGc
18:09 — Indre : Les agents Enedis mobilisés contre la dégradation du service public -> https://t.co/zYgzdweCqM
17:53 — Déjà lu !
17:46 — RT : Kylian Mbappe a ouvert le score pour les Bleus https://t.co/7IU6NcDp5Z
17:46 — RT : Ça va se passer à en août 2019 ! Découvrez la présentation des championnats du monde de voltige aéri… https://t.co/s3fRIRu7nt
17:46 — Le célèbre pâtissier Pierre Hermé présidera la 15e édition du Salon du Livre Gourmand de Périgueux qui se tiendra les 23, 24 et 25 novembre.
17:35 — RT : La une de en plein écran sur https://t.co/53flbNhdHt
16:11 — Dordogne : L’ACAP domine les débats aux championnats d’été -> https://t.co/Np5g1S5oZy
16:10 — La une de en plein écran sur https://t.co/53flbNhdHt
15:39 — Chancelade : Ils ne veulent pas de la fusion -> https://t.co/edr5gCqHZz
15:35 — Boulazac : La continuité d’une commune morcelée -> https://t.co/XKhhCXXHqY
15:18 — France : La censure revient! -> https://t.co/MJvmpdm7AG
15:17 — Vigoulant : « Mercredis à la ferme » : dix ans et toujours attirants ! -> https://t.co/s5f51aazCy
15:16 — Prissac : Le préfet à l’écoute de la ruralité -> https://t.co/tzIjT7JGWf
15:05 — France : Les jours de repos seront payés aux grévistes -> https://t.co/EnNQcb7oun
14:28 — Creuse : Des idées, des bons plans, des initiatives à retrouver | L'Echo https://t.co/yOgcr6BV0G via
14:06 — RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A

Laurence Duc expose au Moulin

Laurence Duc vit et travaille au Blanc. Peintre, elle expose en ce moment ses tableaux au Moulin de la Filature.
Intitulée « rivières du ciel et visages du Blanc », l'exposition regroupe des œuvres autour de thématiques chères à l'artiste : les ciels qui l'accompagnent depuis son enfance et la cité blancoise qu'elle a adoptée en 2008.
À cette époque, Laurence qui a son atelier dans le XIVe arrondissement de Paris, cherche une annexe, en province… et tombe amoureuse de la Ville Haute. « J'ai vraiment eu le coup de cœur pour la maison-atelier que j'ai achetée. » raconte Laurence... A tel point qu'elle s'y installe définitivement avec son époux.
Changement de vie. Il faut alors se faire connaître, trouver ses repères.
Née à Paris, elle passe sa jeunesse dans différentes régions de France, la Picardie, la Savoie, au gré des déménagements familiaux...et elle dessine. « Je me souviens. Nous habitions près du lac du Bourget. De la fenêtre de ma chambre, l'hiver, je voyais le ciel, l'eau et les brumes se confondre. C'était magnifique et cela m'inspirait ! » poursuit Laurence.
De retour à Paris, le bac en poche, elle enchaîne une année de fac d'arts plastiques, trois années à l'Ecole Nationale d'Arts Appliqués suivies de deux ans à l'ENS Arts Déco, section gravure/peinture, illustration. Diplômée, artiste auteur illustrateur, elle fait des piges pour des magazines et dessine « à tour de bras » pour des éditeurs de livres. « Je m'occupais de mes deux enfants la journée, et le soir j'honorais mes commandes ! ».
Mais sa passion première, la peinture, la rattrape ! En 1990, elle arrête l'illustration pour s'y consacrer. En 2000, elle ouvre un atelier à Paris, donne des cours et suit en parallèle une formation d'art-thérapeute...et peint.
Aujourd'hui, Laurence Duc a trouvé sa place. « Je me sens chez moi, ici. Les ciels sont somptueux. Je prends beaucoup de photos.L'huile est ma matière de prédilection. J'aime bien la page blanche, le crayon, le papier et les pinceaux. Je capte un reflet. C'est un travail de poète, d'écrivain ! » confie-t-elle.
Ses toiles font le tour des cimaises de France : Avignon, Angoulême etc. Et quand on lui demande si elle a des projets, elle répond : « J'adore les toits ! ».

Exposition « rivières du ciel et visages de France » au Moulin de la Filature jusqu’au 3 septembre. Entrée gratuite. Du mercredi au dimanche de 15 h à 17 h. Pour en savoir plus : laurence-duc.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.