Fil info
22:50 — France : Derrière les discours la volonté de mettre au pas les députés -> https://t.co/W6nuTR5Kl8
22:44 — France : Assurance chômage : lancement des hostilités -> https://t.co/DSXdjduZ30
20:48 — Millevaches : L'hivernale de Meymac dans le froid -> https://t.co/zYBmR1qQS8
20:02 — Région : France 3 : de grosses inquiétudes en coulisses -> https://t.co/FlAMittXrD
18:59 — Ecueillé : Émilie Andéol à la rencontre de ses admirateurs indriens -> https://t.co/7DHT0aacDW
18:39 — Dordogne : L’aide à domicile en mutation -> https://t.co/bE3RnnY7bo
18:04 — # # - -Vienne : Communauté urbaine, le retour -> https://t.co/fryNqZz4AL
18:02 — # # - -Vienne : Des brebis pour préserver et restaurer un site -> https://t.co/xOPNs0fpgp
17:47 — # # - -Vienne : Sortis de l’ombre -> https://t.co/zLmB2TFP8U
17:45 — # # - -Vienne : «Périclès» : ouvert sur la vie -> https://t.co/4YCzHmhzhS
17:25 — Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 | L'Echo https://t.co/rrXSk9Kg80 via
17:18 — # # - -sur-Benaize : Des locaux rénovés et agrandis pour la ressourcerie «Maximum» -> https://t.co/mrh1MM0XL4
17:17 — # # - : Le Père Noël se rendra au marché des artisans et commerçants -> https://t.co/hKcsndpVUQ
17:17 — # # - -Yrieix-la-Perche : Patrick Lebas à la tête de l’Ensemble Vocal -> https://t.co/pGrMxHENvm
17:14 — # # - : Un beau Salon du Livre en perspective -> https://t.co/DcALeNMVTH
16:40 — Sarlat-la-Canéda : Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018 -> https://t.co/5LMBCCdKvW
16:35 — Le Blanc : Sainte Barbe : les pompiers félicités et honorés -> https://t.co/aBEI0jAFGP
16:32 — Région : à l’école du jardin planétaire -> https://t.co/kJmYmZv1zY
16:10 — Périgueux : La plainte pour diffamation, l’arme absolue ? -> https://t.co/LCr9akyyZ2
12:15 — Auriac : L’esprit de Noël est aussi en Xaintrie -> https://t.co/5kP6qhZtl5
11:18 — RT : Région : Concert de soutien au journal jeudi à Châteauroux -> https://t.co/M1kpqr42vs
09:19 — Haute-Vienne : Jour noir pour les casquettes blanches | L'Echo https://t.co/R2Osmoa2gu via

Laurence Duc expose au Moulin

Laurence Duc vit et travaille au Blanc. Peintre, elle expose en ce moment ses tableaux au Moulin de la Filature.
Intitulée « rivières du ciel et visages du Blanc », l'exposition regroupe des œuvres autour de thématiques chères à l'artiste : les ciels qui l'accompagnent depuis son enfance et la cité blancoise qu'elle a adoptée en 2008.
À cette époque, Laurence qui a son atelier dans le XIVe arrondissement de Paris, cherche une annexe, en province… et tombe amoureuse de la Ville Haute. « J'ai vraiment eu le coup de cœur pour la maison-atelier que j'ai achetée. » raconte Laurence... A tel point qu'elle s'y installe définitivement avec son époux.
Changement de vie. Il faut alors se faire connaître, trouver ses repères.
Née à Paris, elle passe sa jeunesse dans différentes régions de France, la Picardie, la Savoie, au gré des déménagements familiaux...et elle dessine. « Je me souviens. Nous habitions près du lac du Bourget. De la fenêtre de ma chambre, l'hiver, je voyais le ciel, l'eau et les brumes se confondre. C'était magnifique et cela m'inspirait ! » poursuit Laurence.
De retour à Paris, le bac en poche, elle enchaîne une année de fac d'arts plastiques, trois années à l'Ecole Nationale d'Arts Appliqués suivies de deux ans à l'ENS Arts Déco, section gravure/peinture, illustration. Diplômée, artiste auteur illustrateur, elle fait des piges pour des magazines et dessine « à tour de bras » pour des éditeurs de livres. « Je m'occupais de mes deux enfants la journée, et le soir j'honorais mes commandes ! ».
Mais sa passion première, la peinture, la rattrape ! En 1990, elle arrête l'illustration pour s'y consacrer. En 2000, elle ouvre un atelier à Paris, donne des cours et suit en parallèle une formation d'art-thérapeute...et peint.
Aujourd'hui, Laurence Duc a trouvé sa place. « Je me sens chez moi, ici. Les ciels sont somptueux. Je prends beaucoup de photos.L'huile est ma matière de prédilection. J'aime bien la page blanche, le crayon, le papier et les pinceaux. Je capte un reflet. C'est un travail de poète, d'écrivain ! » confie-t-elle.
Ses toiles font le tour des cimaises de France : Avignon, Angoulême etc. Et quand on lui demande si elle a des projets, elle répond : « J'adore les toits ! ».

Exposition « rivières du ciel et visages de France » au Moulin de la Filature jusqu’au 3 septembre. Entrée gratuite. Du mercredi au dimanche de 15 h à 17 h. Pour en savoir plus : laurence-duc.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisĂ©e.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformĂ©es en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont Ă  la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.