Fil info
18:39RT : Au fait merci pour le coup de projo cette semaine. Ça nous a fait plaisir ! https://t.co/tUxoF9VjQE

Une plaque pour honorer la mémoire des frères Hénault, morts au combat

La commémoration du 11 Novembre a été particulièrement émouvante cette année puisque la Ville a décidé d’honorer la mémoire de trois de ses enfants, trois frères tués durant la Grande Guerre.

La cérémonie commémorant la fin de la guerre 1914/1918 s'est déroulée en présence de la sous-préfète, des élus, des autorités civiles et militaires, des sapeurs-pompiers, des associations d'anciens combattants, du Souvenir français, de l’Harmonie municipale et de la population, venue nombreuse.
Mais cette commémoration ne s'est pas arrêtée là. En effet, le cortège a pris ensuite la direction de la rue de la République jusqu'aux numéros 70 et 70 bis ; devant la maison de la famille Hénault, qui a payé un lourd tribut à la Grande Guerre.
« J'ai reçu un courrier de Danielle Nouaille Degorce, petite-nièce des frères Lucien, Paul et Louis Hénault, tous morts au combat entre 1914 et 1917. Le conseil municipal a décidé à l'unanimité de les honorer ce jour en baptisant le chemin jouxtant leur maison  "Passage des Frères Hénault – morts pour la France 1914 - 1918" », déclarait Annick Gombert, le maire.
Danielle Nouaille Degorce, entourée de huit frères, sœurs, cousins et cousines, très émue, a pris la parole : « Mon arrière-grand-père, charpentier, avait construit cette maison. Il avait trois garçons et une fille, Jeanne, ma grand-mère. Ses trois fils sont morts, tués à la guerre : Lucien le 29 septembre 1914, Paul le 27 février 1915 et Louis, le 19 juillet 1917 à Craonne. Il en eut tellement de chagrin que peu de temps après, il perdait la vue. Deux de leurs cousins, qui habitaient la maison voisine, sont également morts au combat. Je remercie toutes les personnes ici présentes. » Annick Gombert l'a alors invitée à dévoiler la plaque. Moment solennel. Aujourd'hui, Danielle habite une partie de la maison sur le pignon de laquelle est apposé le nom de ses grands- oncles, pour ne jamais oublier.
Martine Tissier

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.