Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Un nouveau chirurgien au centre hospitalier

Mardi soir, salle de la Libération, Jean-Michel Mols, président du comité de défense des usagers de l'hôpital du Blanc était d'humeur joyeuse ! Il avait convié les membres de l'association dont Annick Gombert, maire et Jean- Paul Chanteguet, président du PNR à un apéritif d'accueil du docteur Miguel Fernandes, chirurgien viscéral, en poste depuis le 1er septembre à l'hôpital blancois.
« Nous ne pouvons que nous réjouir de son arrivée. Le combat que nous menons pour le respect du protocole de fusion porte ses fruits, ce recrutement en est un ! », précisait Jean-Michel Mols.
Quant au docteur Miguel Fernandez, quand on lui demande comment on arrive du Portugal au Blanc, il raconte dans un français parfait, et avec une pointe d'accent belge dans la voix : « C'est une longue histoire ! J'ai suivi mes études en Belgique, où j'habitais depuis l'âge de cinq ans, avant de faire ma spécialité au Portugal. Ensuite, j'ai opéré dans plusieurs hôpitaux de divers pays européens avant d'être chef de département à la Croix Rouge. Mais là-bas, j'étais d'astreinte 365 jours par an ! À plus de 50 ans, je cherchais un autre projet. »
Il apprend par des amis que Châteauroux recrute pour le site du Blanc. Il postule, reçoit un très bon accueil de la part des équipes médicales et administratives.
Le docteur Antoine Aboudib est ravi d'avoir un autre confrère. En 2016, 2512 patients ont été opérés à l'hôpital du Blanc. « Et c'est le seul hôpital au monde où un malade, qui ne relève pas de notre structure, ne repart jamais sans solution. S'il a besoin d'examens complémentaires, nos secrétaires assurent les prises de rendez-vous ! » affirme ce chirurgien d'origine syrienne, devenu... berrichon. Et d'annoncer l'arrivée prochaine d'un chirurgien dentiste, un jour par semaine, pour assurer tous les actes dentaires nécessitant un bloc opératoire.
Miguel Fernandez apprécie la bonne ambiance à l'hôpital et la convivialité de la vie blancoise. Sportif, golfeur, il n'a que l'embarras du choix pour parcourir les greens, nombreux dans la région et se détendre avec ses amis.
Afin de mieux connaître encore le territoire, Annick Gombert et Jean-Paul Chanteguet lui ont offert un magnifique livre sur la Brenne.
Les invités se sont ensuite dirigé vers la table pour partager un apéritif dînatoire copieux et raffiné.
Martine Tissier

air max 90 essential soccer

Commentaires

Antoine aboudib n'est pas spécialiste en chirurgie "osseuse". Il est diplômé en "chirurgie viscérale et digestive" (DIS Faculté de médecine de Tours) et a obtenu la validation en chirurgie "générale" ce qui lui permet, par expérience longue d'une trentaine d'année, et avec des formations complémentaires en orthopédie traumatologie, de pratiquer la "chirurgie osseuse" en plus de sa spécialité.