Fil info
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK

Le Blanc : un nouveau scanner plus performant pour l'hôpital

Vendredi matin, de nombreuses personnalités et élus du département étaient au Centre Hospitalier du Blanc pour l'inauguration d'un nouvel appareil de scanographie.

Une fois coupé le ruban tricolore, les visiteurs ont suivi avec attention les explications techniques apportées par Valérie Descoux, cadre supérieur de santé, en charge, entre autres missions, du service de radiologie sur le site du Blanc.Plus rapide, plus confortable pour le patient, une meilleure définition d'image et donc un diagnostic plus précis, gain d'efficacité pour les manipulateurs… Les qualificatifs ne manquaient pas pour définir les avantages du nouveau scanner, en remplacement du précédent, datant déjà de quelques années.
« Nous avons bénéficié d'une formation pour réactualiser nos pratiques. » précisaient les deux manipulatrices présentes. À charge pour elles de répercuter l'information auprès de leurs collègues.
410 000 €
d'investissement
La mise en place du scanner a été effectué entre le 4 et 29 septembre 2017. À cette occasion, divers travaux (espace de confidentialité, réalisation de doublage plombé, climatisation, réfection complète des peintures et revêtements, etc) qui viennent s’ajouter aux 410 000 € du scanner ainsi que 100 000 € annuels pour les frais de maintenance.
Gil Averous, maire de Châteauroux, président du conseil de surveillance du Centre Hospitalier castelroussin a alors pris la parole. « L'intégration du site du Blanc rend celui de Châteauroux déficitaire. C'est un peu la quadrature du cercle. Néanmoins, il faut le moderniser et je viens dire ici ma détermination à le faire. L'enjeu est d'assurer la sécurité de la patientèle. » a-t-il affirmé.
Évelyne Poupet, directrice du Centre hospitalier de Châteauroux se réjouit de cet investissement. « Cette acquisition auto-financée, aurait été plus difficile sans la fusion des deux établissements. Elle symbolise une des premières pierres d'une construction que j'espère solide et durable. Ce scanner est une réelle plus value pour le service des urgences. » commentait-elle, avant d'indiquer quelques chiffres : « l'activité de scanographie est passée de 2345 examens en 2011 à 3880 en 2016, soit une augmentation de 65 % ». Et de terminer par des remerciements aux équipes pour leur implication dans leur mission quotidienne.
Annick Gombert, maire du Blanc, a eu, quant à elle, un discours beaucoup plus politique, citant Thomas Piquetti. Considérant que tout avait été dit sur le nouveau scanner, elle a préféré rappeler que tous les hommes naissent libres et égaux et que tous ont droit à un même accès aux soins. « Luttons contre le capitalisme, contre l'ultralibéralisme ! Un scanner est indispensable ! Mais il ne peut pas fonctionner sans le radiologue, sans la manipulatrice, sans la secrétaire. Aujourd'hui, au Blanc, la secrétaire est débordée et ne peut pas assurer toutes les prises de rendez-vous par téléphone. Les gens sont obligés de se déplacer où bien, ils vont ailleurs...C'est dommage ! Toutefois, avec ce scanner, l'hôpital se dote d'un service d'excellence », annonçant par ailleurs un pôle départemental d’ophtalmologie au Blanc.
Le représentant de l'ARS était ravi de partager ce moment agréable, au regard du chemin difficile parcouru pour réaliser cette fusion, saluant au passage le fort investissement d’Évelyne Toupet et de son adjoint monsieur Bailly, qui « aujourd'hui, pourrait faire la route Châteauroux-Le Blanc, les yeux fermés, tellement il y est allé au cours de l'année écoulée ».
Le mot de la fin est revenu à Sandrine Cotton, sous-préfète, qui a rappelé qu'un tel outil, performant, va générer une prise en charge sécurisée des patients. « C'est une attractivité nouvelle pour les patriciens et une belle preuve d'intéressement à la population indrienne. » concluait-elle avant de souhaiter à tous de bonnes fêtes de fin d'année.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.