Fil info
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1
22:42Corrèze : "Un ennemi : Macron et son système" -> https://t.co/9g2PnS50BM
21:27Handball : Rester lucide jusqu'à la fin -> https://t.co/f7BLYFPjfW
21:26Sport : Du haut vol en perspective -> https://t.co/zy2BY88w4O
21:24Football : Tout sauf une défaite! Par Daniel LIMOUSIN -> https://t.co/nQ7RM0NhfJ

L'artiste Linn Gustavsson, hôte du Moulin de la Filature

Linn Gustavsson est suédoise, et ce n'est pas son délicieux accent qui le contredira ! Arrivée à Paris en 2006, un ami anglais lui offre l'opportunité de résider à La Châtre, dans un « atelier appartement ». Celle qui a beaucoup voyagé en Europe et qui était plutôt attirée par les pays de l'Est, découvre la campagne berrichonne, l'apprécie et s'y installe. Aujourd'hui, elle partage son temps entre son art et l'aménagement paysager des jardins pour des particuliers. Une rupture de vie  totale mais nécessaire !
Née dans une famille à la fibre artistique prononcée – ses parents étaient tous les deux paysagistes et professeurs d'université en Suède - elle intègre l'école des Beaux-Arts, y fait tout son cursus.Elle aime avant tout peindre et dessiner.
Aujourd'hui, pour sa première exposition, elle offre à voir beaucoup de photos, et quelques peintures, véritable trait d'union des unes vers les autres. La nature est y omniprésente, la ou les lumières aussi. « La nature est un mot compliqué. Cela bouge, continue tout le temps. Rien ne peut être compris directement, mais toujours au travers de quelque chose d'autre. » exprime Linn. « J'ai beaucoup pris de photos. En ce moment, je reviens à la peinture, pour laquelle j'ai en même temps du dégoût et de l'attirance. Un artiste disait que l'art, c'est de douter de tout ! Cela me convient bien » poursuit-elle.
« Trois mots viennent à l'esprit en observant l'univers visuel complexe de Linn Gustavsson : expression, relationnel et devenir. Une texture ou une lumière n'est jamais quelque chose en soi, mais toujours une texture ou une lumière pour quelqu'un » écrivait en préambule d'un long texte consacrée à l'artiste, Hanna Nordenhök, critique littéraire suédoise.
Demain, à 18 h 30, en présence des élus et invités, Linn Gustavsson présentera et commentera certaines de ses œuvres au public, lors du vernissage.
C'est le moment de découvrir un travail émotionnellement riche, beau, avec des photos imprimées sur coton, qui en font des toiles hyper réalistes. Un univers particulier, qui parle et interpelle le regard à voir absolument !

« Coordinates in tension ». Exposition Moulin de la Filature- du 13 janvier au 11 février. Entrée libre. Ouvert mercredi, samedi et dimanche de 15 h à 17 h.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.