Fil info
23:35France : Contrôler les industriels : la leçon de l’affaire Lactalis -> https://t.co/5irFln5kfV
23:32International : Le Jefta, un nouvel accord commercial passé en douce -> https://t.co/VjXZaMGEjC
20:51Cyclisme : Le coup de force des Sky et de Geraint Thomas -> https://t.co/JSDfI9edLx
20:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:49Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
20:13Montignac : Le monde au cœur de Montignac -> https://t.co/khAQOJlI7n
20:10Dordogne : Mutation des métiers de la Poste et des services publics au programme -> https://t.co/FiZNakc4CG
19:18Châteauroux : Grand nettoyage des places et des rues de Vaugirard -> https://t.co/EKTwZUidhL
18:54Indre : Aérocast, une pépite industrielle au cœur du berry -> https://t.co/2lLxJBNAVs
18:32RT : 🎶 La programmation complète du Festival Eclats d’Email Jazz 2018, les vidéos, le détail de chaque concert, la bille… https://t.co/f4a3eGu9i4
18:12Les maires de Mainsat, La Serre-Bussière-Vieille et Crocq, qui inauguraient une seconde stèle à Chaumont, commémora… https://t.co/H6Vs5pDAnj
15:46RT : Raphaël Varane a rendu mercredi une visite discrète au centre de formation du RC Lens, où il a été formé. Il a offe… https://t.co/VuzLnJKbjL
15:46RT : C’est fou ! Si seulement quelqu’un l’avait vu venir. Les étudiant·e·s auraient peut-être pu se mobiliser sur la que… https://t.co/MhZyRtViil
15:45RT : 🤩Plus que 9 jours pour participer au retour de Pif! On se retrouve sur KissKissBankBank! 😍 https://t.co/5mGTbdIghl https://t.co/blWSjT2jYD
15:45RT : 16/07/18: Dernière étape de la Flottille de la Liberté pour Bel accueil à pour les quatre bateaux, a… https://t.co/JW5bbumcJR
15:44RT : Encadrement des loyers à Paris : "Si on laisse le marché agir tout seul, les classes moyennes seront obligées de pa… https://t.co/BQrpMi1ZhO
15:44RT : ⚠ Nous avons besoin de vos dès maintenant ! A cause des fortes chaleurs et de la , la fréquent… https://t.co/zyDb0oaDd7
15:21Tulle : Tagada... tsoin-tsoin les papilles ! | L'Echo https://t.co/OfN0ZNx66S via
15:18Seilhac : Un réseau de Voisineurs en projet | L'Echo https://t.co/RfMcD8rXrB via
15:16Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil | L'Echo https://t.co/88jeG2sUfY via
15:14Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze | L'Echo https://t.co/4Uwgo0oQCT via
14:58RT : Sport / 🚴‍♀️ Ce samedi, le Raymond Poulidor de Limoges Métropole à Bonnac-la-Côte accueille la quatrièm… https://t.co/I7n7a0Z0kC
14:52La programmation à l'espace Crouzy à Boisseuil (Horizons croisés) pour la rentrée. https://t.co/CcJ6oObjqW
14:48Bergerac : Mardi on chante : c’est reparti pour une quatrième saison -> https://t.co/ymDXNJJgMc

L'artiste Linn Gustavsson, hôte du Moulin de la Filature

Linn Gustavsson est suédoise, et ce n'est pas son délicieux accent qui le contredira ! Arrivée à Paris en 2006, un ami anglais lui offre l'opportunité de résider à La Châtre, dans un « atelier appartement ». Celle qui a beaucoup voyagé en Europe et qui était plutôt attirée par les pays de l'Est, découvre la campagne berrichonne, l'apprécie et s'y installe. Aujourd'hui, elle partage son temps entre son art et l'aménagement paysager des jardins pour des particuliers. Une rupture de vie  totale mais nécessaire !
Née dans une famille à la fibre artistique prononcée – ses parents étaient tous les deux paysagistes et professeurs d'université en Suède - elle intègre l'école des Beaux-Arts, y fait tout son cursus.Elle aime avant tout peindre et dessiner.
Aujourd'hui, pour sa première exposition, elle offre à voir beaucoup de photos, et quelques peintures, véritable trait d'union des unes vers les autres. La nature est y omniprésente, la ou les lumières aussi. « La nature est un mot compliqué. Cela bouge, continue tout le temps. Rien ne peut être compris directement, mais toujours au travers de quelque chose d'autre. » exprime Linn. « J'ai beaucoup pris de photos. En ce moment, je reviens à la peinture, pour laquelle j'ai en même temps du dégoût et de l'attirance. Un artiste disait que l'art, c'est de douter de tout ! Cela me convient bien » poursuit-elle.
« Trois mots viennent à l'esprit en observant l'univers visuel complexe de Linn Gustavsson : expression, relationnel et devenir. Une texture ou une lumière n'est jamais quelque chose en soi, mais toujours une texture ou une lumière pour quelqu'un » écrivait en préambule d'un long texte consacrée à l'artiste, Hanna Nordenhök, critique littéraire suédoise.
Demain, à 18 h 30, en présence des élus et invités, Linn Gustavsson présentera et commentera certaines de ses œuvres au public, lors du vernissage.
C'est le moment de découvrir un travail émotionnellement riche, beau, avec des photos imprimées sur coton, qui en font des toiles hyper réalistes. Un univers particulier, qui parle et interpelle le regard à voir absolument !

« Coordinates in tension ». Exposition Moulin de la Filature- du 13 janvier au 11 février. Entrée libre. Ouvert mercredi, samedi et dimanche de 15 h à 17 h.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.