Fil info
15:49Bassillac : Le 9e art a rendez-vous à Bassillac -> https://t.co/IwBPhnMUXD
15:27La Châtre : L'harmonie animera l'inauguration de l'état-major du S.D.I.S. -> https://t.co/wzPCQW4gPZ
15:25Issoudun : Elle n'est pas passé de mode, la « mob' » -> https://t.co/7mSkrHfA7x
14:09Le Bourdeix : Les retraités CGT du Bergeracois défileront jeudi à Périgueux -> https://t.co/zqC4cjxQUo
13:42Dordogne : Une nouvelle expérience télévisuelle -> https://t.co/vEPEvarv54
13:41Dordogne : L’université pour se former à l’entreprise artisanale -> https://t.co/apkOd5t90H
12:43RT : Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
12:27Vigeois : Eden : des pacifistes s’exposent -> https://t.co/EgMCmRCZUJ
11:50Haute-Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau | L'Echo https://t.co/F9iC0ipg4m via
11:23RT : ⚠️Accident poids lourd impliqué sur dans le sens ▶️ entre les sorties n°53 (Nespouls) et n°54… https://t.co/PIRsQLIjpi
10:26Bergerac : Code du Travail : le Campanile sur le grill des Prud’hommes -> https://t.co/c7o4oXC2g0
10:10Ussel : Une campagne participative pour maintenir le bar d'ânes -> https://t.co/9M3egHciGr
09:57RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy

L'artiste Linn Gustavsson, hôte du Moulin de la Filature

Linn Gustavsson est suédoise, et ce n'est pas son délicieux accent qui le contredira ! Arrivée à Paris en 2006, un ami anglais lui offre l'opportunité de résider à La Châtre, dans un « atelier appartement ». Celle qui a beaucoup voyagé en Europe et qui était plutôt attirée par les pays de l'Est, découvre la campagne berrichonne, l'apprécie et s'y installe. Aujourd'hui, elle partage son temps entre son art et l'aménagement paysager des jardins pour des particuliers. Une rupture de vie  totale mais nécessaire !
Née dans une famille à la fibre artistique prononcée – ses parents étaient tous les deux paysagistes et professeurs d'université en Suède - elle intègre l'école des Beaux-Arts, y fait tout son cursus.Elle aime avant tout peindre et dessiner.
Aujourd'hui, pour sa première exposition, elle offre à voir beaucoup de photos, et quelques peintures, véritable trait d'union des unes vers les autres. La nature est y omniprésente, la ou les lumières aussi. « La nature est un mot compliqué. Cela bouge, continue tout le temps. Rien ne peut être compris directement, mais toujours au travers de quelque chose d'autre. » exprime Linn. « J'ai beaucoup pris de photos. En ce moment, je reviens à la peinture, pour laquelle j'ai en même temps du dégoût et de l'attirance. Un artiste disait que l'art, c'est de douter de tout ! Cela me convient bien » poursuit-elle.
« Trois mots viennent à l'esprit en observant l'univers visuel complexe de Linn Gustavsson : expression, relationnel et devenir. Une texture ou une lumière n'est jamais quelque chose en soi, mais toujours une texture ou une lumière pour quelqu'un » écrivait en préambule d'un long texte consacrée à l'artiste, Hanna Nordenhök, critique littéraire suédoise.
Demain, à 18 h 30, en présence des élus et invités, Linn Gustavsson présentera et commentera certaines de ses œuvres au public, lors du vernissage.
C'est le moment de découvrir un travail émotionnellement riche, beau, avec des photos imprimées sur coton, qui en font des toiles hyper réalistes. Un univers particulier, qui parle et interpelle le regard à voir absolument !

« Coordinates in tension ». Exposition Moulin de la Filature- du 13 janvier au 11 février. Entrée libre. Ouvert mercredi, samedi et dimanche de 15 h à 17 h.