Fil info
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK

Un maître chocolatier reçoit l'atelier culinaire du centre social

Ils sont six, ce mercredi après-midi, accompagnés de Jean-Louis Souchaud, éducateur au service d'accompagnement à la vie sociale, d'Armelle Jacques, animatrice au centre social, et de Mireille Goyer, bénévole et accessoirement « fin cordon bleu » à franchir la porte du laboratoire de Thomas Bellet, maître chocolatier. Une grande première !
« L'atelier cuisine existe depuis plus de cinq ans. Jean-Marie, futur retraité à l'époque, souhaitait la mise en place d'activités pour rompre un certain isolement, qu'il redoutait », explique Armelle. Ainsi Stéphanie, Karinne, Michel, Jean-Marie, Éric, Cyril ont trouvé l'idée séduisante et se retrouvent tous les quinze jours « en cuisine », au centre social, pour préparer de bons plats, salés ou sucrés, choisis au préalable et qu'ils remporteront chez eux.
Mais aujourd'hui, ils vont pâtisser, en dehors des murs. Une rencontre importante puisqu'il vont bénéficier du savoir-faire d'un professionnel passionné, découvrir un autre lieu, et repartir chacun avec leur création.
« Pâques approche ! Vous allez donc fabriquer de œufs en chocolat et surtout les décorer », propose Thomas Bellet avant de rappeler la complexité du travail du chocolat, d'expliciter les étapes de la fabrication et les écueils à éviter. Le beurre de cacao doit fondre et être à une température exacte. Ça sent bon. Chacun s'empare d'un pinceau pour réaliser sa déco, au fond des moules. « Je suis ravi de cette expérience. C'est toujours intéressant d'échanger, d'ouvrir les portes de notre espace de travail et de partager notre passion », commente Thomas.
Les apprentis-chocolatiers font de leur mieux et repartiront avec des œufs à offrir ou à déguster... et de précieux conseils.
« Nous avons d'autres projets de ce type », conclut Armelle Jacques. Ainsi, en juillet prochain, le groupe préparera un repas auquel seront conviés famille ou amis.
Martine Tissier

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.