Fil info
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK

Les nuages se dissipent sur la maternité

Une délégation blancoise a été reçue la semaine dernière par Anne Bouygard, directrice générale de l’Agence régionale de santé Centre-Val de Loire. Elle a affirmé que la fermeture de la maternité « n’était pas à l’ordre du jour ».
Cette délégation était composée d’Annick Gombert, maire du Blanc et conseillère régionale, Jean-Paul Chanteguet, député honoraire et président du Parc naturel régional de la Brenne, Trinitad Gutierrez, infirmière, représentante du personnel, le docteur Gildas Yaouanc, cardiologue, et Jean-Michel Mols, président du comité de défense des usagers.
« La réunion qui a duré deux heures trente a été très constructive, ont-ils jugé à la sortie. Si nous avons dans un premier temps évoqué les problèmes rencontrés depuis la fusion avec le centre hospitalier de Châteauroux faute de concertation de la part de sa direction, nous avons surtout dit qu’il était temps d’essayer de mettre en place, tous ensemble, un projet qui sécurise et pérennise l’offre de soins dans notre région. »
La représentante de l’ARS leur a d’emblée affirmé que « la fermeture de la maternité du Blanc n’était pas à l’ordre du jour ». Par ailleurs, elle a informé la délégation que si le plan global pluriannuel de financement présenté par le Centre hospitalier Châteauroux-Le Blanc doit être revu, il n’est aucunement question de mettre en place un plan de redressement.
Ces points essentiels ayant été abordés, la délégation blancoise et Anne Bouygard ont échangé sur leurs visions du moyen et du long terme.
Les défenseurs de l’hôpital ont remis à la directrice de l’ARS trois documents : une étude des flux de patients sur le bassin de santé du CH Le Blanc, une définition du bassin de proximité de la maternité, une étude sur la structuration de l’offre de soins et la stratégie de planification sanitaire pour les patients du bassin du Centre hospitalier du Blanc.
Anne Bouygard leur a fait part des objectifs qu’elle souhaiterait atteindre pour, tenant compte des contraintes nationales, maintenir et développer dans la région et en particulier dans l’Indre une offre de soins d’excellence dans l’intérêt de sa population. Elle compte sur les membres de cette délégation et les élus pour se fédérer afin d’atteindre cet objectif : « Il s’agit bien de travailler à l’élaboration d’un projet qui ferait de notre territoire un territoire d’expérimentation. »
Ce rendez-vous a été bénéfique, estiment les membres de la délégation : « S’il y a encore de nombreux points de désaccord, il faut saluer un retour au dialogue, la grande qualité de nos échanges,  et mettre en évidence une volonté commune de trouver à l’avenir des solutions pérennes. »
Anne Bouygard leur a proposé de se réunir à nouveau sous cinq à six semaines.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.