Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Les nuages se dissipent sur la maternité

Une délégation blancoise a été reçue la semaine dernière par Anne Bouygard, directrice générale de l’Agence régionale de santé Centre-Val de Loire. Elle a affirmé que la fermeture de la maternité « n’était pas à l’ordre du jour ».
Cette délégation était composée d’Annick Gombert, maire du Blanc et conseillère régionale, Jean-Paul Chanteguet, député honoraire et président du Parc naturel régional de la Brenne, Trinitad Gutierrez, infirmière, représentante du personnel, le docteur Gildas Yaouanc, cardiologue, et Jean-Michel Mols, président du comité de défense des usagers.
« La réunion qui a duré deux heures trente a été très constructive, ont-ils jugé à la sortie. Si nous avons dans un premier temps évoqué les problèmes rencontrés depuis la fusion avec le centre hospitalier de Châteauroux faute de concertation de la part de sa direction, nous avons surtout dit qu’il était temps d’essayer de mettre en place, tous ensemble, un projet qui sécurise et pérennise l’offre de soins dans notre région. »
La représentante de l’ARS leur a d’emblée affirmé que « la fermeture de la maternité du Blanc n’était pas à l’ordre du jour ». Par ailleurs, elle a informé la délégation que si le plan global pluriannuel de financement présenté par le Centre hospitalier Châteauroux-Le Blanc doit être revu, il n’est aucunement question de mettre en place un plan de redressement.
Ces points essentiels ayant été abordés, la délégation blancoise et Anne Bouygard ont échangé sur leurs visions du moyen et du long terme.
Les défenseurs de l’hôpital ont remis à la directrice de l’ARS trois documents : une étude des flux de patients sur le bassin de santé du CH Le Blanc, une définition du bassin de proximité de la maternité, une étude sur la structuration de l’offre de soins et la stratégie de planification sanitaire pour les patients du bassin du Centre hospitalier du Blanc.
Anne Bouygard leur a fait part des objectifs qu’elle souhaiterait atteindre pour, tenant compte des contraintes nationales, maintenir et développer dans la région et en particulier dans l’Indre une offre de soins d’excellence dans l’intérêt de sa population. Elle compte sur les membres de cette délégation et les élus pour se fédérer afin d’atteindre cet objectif : « Il s’agit bien de travailler à l’élaboration d’un projet qui ferait de notre territoire un territoire d’expérimentation. »
Ce rendez-vous a été bénéfique, estiment les membres de la délégation : « S’il y a encore de nombreux points de désaccord, il faut saluer un retour au dialogue, la grande qualité de nos échanges,  et mettre en évidence une volonté commune de trouver à l’avenir des solutions pérennes. »
Anne Bouygard leur a proposé de se réunir à nouveau sous cinq à six semaines.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.