Fil info
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW
18:42Périgueux : La mémoire des médaillés militaires honorée -> https://t.co/sdEZGlkk39
18:41Châteauroux : Nuit de la lecture à l’école Jean-Racine -> https://t.co/vQMVyK1rFH
18:39Indre : De la bonne pratique des outils numériques -> https://t.co/m2KUH8wNRl
17:58Notre-Dame-de-Sanilhac : Un poste en moins auprès des résidents -> https://t.co/SGcrkRH5Sb

Les nuages se dissipent sur la maternité

Une délégation blancoise a été reçue la semaine dernière par Anne Bouygard, directrice générale de l’Agence régionale de santé Centre-Val de Loire. Elle a affirmé que la fermeture de la maternité « n’était pas à l’ordre du jour ».
Cette délégation était composée d’Annick Gombert, maire du Blanc et conseillère régionale, Jean-Paul Chanteguet, député honoraire et président du Parc naturel régional de la Brenne, Trinitad Gutierrez, infirmière, représentante du personnel, le docteur Gildas Yaouanc, cardiologue, et Jean-Michel Mols, président du comité de défense des usagers.
« La réunion qui a duré deux heures trente a été très constructive, ont-ils jugé à la sortie. Si nous avons dans un premier temps évoqué les problèmes rencontrés depuis la fusion avec le centre hospitalier de Châteauroux faute de concertation de la part de sa direction, nous avons surtout dit qu’il était temps d’essayer de mettre en place, tous ensemble, un projet qui sécurise et pérennise l’offre de soins dans notre région. »
La représentante de l’ARS leur a d’emblée affirmé que « la fermeture de la maternité du Blanc n’était pas à l’ordre du jour ». Par ailleurs, elle a informé la délégation que si le plan global pluriannuel de financement présenté par le Centre hospitalier Châteauroux-Le Blanc doit être revu, il n’est aucunement question de mettre en place un plan de redressement.
Ces points essentiels ayant été abordés, la délégation blancoise et Anne Bouygard ont échangé sur leurs visions du moyen et du long terme.
Les défenseurs de l’hôpital ont remis à la directrice de l’ARS trois documents : une étude des flux de patients sur le bassin de santé du CH Le Blanc, une définition du bassin de proximité de la maternité, une étude sur la structuration de l’offre de soins et la stratégie de planification sanitaire pour les patients du bassin du Centre hospitalier du Blanc.
Anne Bouygard leur a fait part des objectifs qu’elle souhaiterait atteindre pour, tenant compte des contraintes nationales, maintenir et développer dans la région et en particulier dans l’Indre une offre de soins d’excellence dans l’intérêt de sa population. Elle compte sur les membres de cette délégation et les élus pour se fédérer afin d’atteindre cet objectif : « Il s’agit bien de travailler à l’élaboration d’un projet qui ferait de notre territoire un territoire d’expérimentation. »
Ce rendez-vous a été bénéfique, estiment les membres de la délégation : « S’il y a encore de nombreux points de désaccord, il faut saluer un retour au dialogue, la grande qualité de nos échanges,  et mettre en évidence une volonté commune de trouver à l’avenir des solutions pérennes. »
Anne Bouygard leur a proposé de se réunir à nouveau sous cinq à six semaines.