Fil info
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
11:14don du sang Le 29/11/2018 de 16:00 à 19:00 salle des fetes - agonac 💻https://t.co/Ds9TMR7rwi https://t.co/27yE8ZNZCO
11:10don du sang Le 26/11/2018 de 15:00 à 19:00 centre de la communication - perigueux 💻https://t.co/v8x9ahWJBjhttps://t.co/ItaX2jib7s
11:06don du sang Le 24/11/2018 de 08:00 à 12:00 centre de la communication - perigueux 💻https://t.co/bKLC6tK71shttps://t.co/xe6O0xsUbQ
10:59don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
10:50Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
09:30 12ème journée : Brive vs Oyonnax en direct A 14H https://t.co/0HdkffINfw

Environnement : Chapitre nature tire la sonnette d’alarme

Chaos climatique et financier, disparition à une vitesse vertigineuse d'oiseaux, d'insectes et autres espèces animales, due à l'utilisation massive de pesticides... Il y a urgence à réagir tant la situation mondiale est catastrophique et la vie menacée ! Autant de sujets de conférences et de débats à Chapitre nature, ce week-end.

Lors de la conférence inaugurale, vendredi soir, Pierre Larrouturou, économiste, qui depuis de nombreuses années travaille avec le climatologue Jean Jouzel,  est alarmiste ! Diaporama à l'appui, il illustre, commente tableaux et chiffres, réalisés à partir d' études scientifiques vérifiées et confirmées, démontrant une augmentation démentielle des gaz à effet de serre. Ainsi, la France a bafoué ses engagements, puisqu'en 2017, elle a allègrement dépassé les 3 %, au lieu du moins de 1,2 % annoncé. « Les trois dernières années ont été les plus chaudes. Si le réchauffement se poursuit ainsi, si nous ne faisons rien, nous connaîtrons en 2050 des pics de chaleur pouvant aller jusqu'à 55° !, explique-t-il, avant de poursuivre : Ce dérèglement climatique aura de graves incidences. L'immigration ne sera plus politique ou économique, mais climatique ! 140 millions de personnes devront quitter chaque année leur pays ! La paix mondiale est en jeu ! »
Face à ce constat, il faut réagir vite ! Et s'engager ! « Nous ne pouvons pas rester sans rien dire. Nous ne pouvons pas rester sans agir. Aujourd’hui, l’esprit se révolte contre le sort qui est promis à l’Homme », lit-on sur le site  https://climat-2020.eu., un site qui fourmille d'informations pertinentes et qui incite tous les citoyens à faire entendre leur voix en signant l'appel pour un pacte finance-climat européen.
« Et si on parlait de la situation des animaux ? » était l'intitulé d'une autre conférence, avec Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseau, et Fabrice Nicolino, journaliste, qui tous les deux viennent de publier un ouvrage sous forme de « Lettre à », dans une nouvelle collection de la maison d'édition Les Échappés. « Cette maison d'édition, assez marginale, a été créée par Charlie. La liberté y est grande », tient à préciser Fabrice Nicolino, rappelant que Charlie souffre encore beaucoup du drame subi il y a trois ans et demi.
Allain Bougrain-Dubourg reprend la parole, s'appuyant sur des études récentes du CNRS et du Muséum qui démontrent une corrélation entre disparition des oiseaux et agriculture intensive.
« Un désastre,
un effondrement »
« La petite faune est restée sur le bord du chemin ! Sa disparition est la conjugaison d'une agriculture intensive, d'une artificialisation des sols (asphalte, bitume etc.), de perte des zones humides, véritable nurserie du vivant, et du dérèglement climatique. Depuis 2011, moins 40 % d'hirondelles rustiques, moins 80 % de tourterelles des bois ! Je viens d'apprendre que l'Europe a proposé un moratoire contre la chasse de l'alouette des champs. La France a voté contre. C'est scandaleux ! », martèle Allain Bougrain-Dubourg.
Même colère chez Fabrice Nicolino, qui parle de situation apocalyptique. « C'est un désastre de nature biblique, un effondrement. L'agriculture est devenue une industrie. À une époque, dans les années 50, les pesticides étaient considérés comme une solution miraculeuse. Et puis, il y a ces alliances maudites, diaboliques des entreprises qui vendent, des administrations de contrôle et des services de l'État et de l'industrie. »
« Que fait l'État ? Je veux qu'il mette des ronds, du courage et de la détermination !  », enchaîne le président de la LPO.
Pour Fabrice Nicolino, il faut accepter de changer et tout de suite. Les choses bougent. Par exemple, Paul François, céréalier charentais, malade d'avoir manipulé des pesticides, vient de convertir ses 400 hectares en bio. « Il a remis en cause ce système.  C'est possible techniquement de le faire à l'échelle de la France en cinq ans.  On peut ébranler les consciences et bâtir une autre politique commune. Par ailleurs, événement extraordinaire, la FAO, énorme structure, qui a toujours accompagné le modèle industriel, a déclaré, il y a deux mois,  que l'agriculture biologique était capable de nourrir la planète. »
Et d'annoncer que Charlie prépare avec Génération Future une très vaste opération « Nous voulons des coquelicots » pour début septembre. « La clé de cette histoire est la fin des pesticides. C'est un  objectif clair, net, mobilisateur ! Il nous faut susciter un espoir positif ! »
Allain Bougrain Dubourg adhère pleinement à ces propos. Revenant à la cause animale, il précise que « derrière chaque animal, il y a un individu », avant de conclure : « Rien n'est perdu à condition de se lever ensemble ! » Et citant Pierre Dac : « Il faut arrêter de changer le pansement, il faut penser le changement ! »
Des échanges ont ensuite eu lieu entre le public et les intervenants, qui, tous, ont exhorté le public à s'engager individuellement pour faire prendre conscience à leurs familles, voisins, amis de l'urgence de la situation, grave mais pas irréversible, si l'on agit très vite !
Martine Tissier

Un site à consulter, un appel à signer :
https://climat-2020.eu
Des livres passionnants :
- Pour éviter le chaos climatique et financier, Pierre Larrouturou. Éditions Odile Jacob.
- Lettre des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes, Allain Bougrain Dubourg. Éditions Les Échappés.
- Lettre à une petiote sur l'abominable histoire de la bouffe industrielle, Fabrice Nicolino.  Éditions Les  Échappés.
À signaler le prochain numéro de la revue La Bouinotte sera consacré à la biodiversité en Berry  et  un collectif  collectif36@climat-2020.eu est en cours de création dans l'Indre.