Fil info
16:38Par contre, cette année, l' n'est plus là pour publier une photo de la commémoration au monument de l'e… https://t.co/euZNNcnbwt
14:55RT : Donner plutôt que vendre ou jeter, en quelques clics https://t.co/NbfaHrTj7k https://t.co/KCSKlGehoP
14:54RT : Séisme dans le sud-est : quatre blessés dont un grave (nouveau bilan préfectures) https://t.co/yxerv4pHvG
14:52RT : Après la démission d’Evo Morales, la Bolivie plonge dans l’inconnu https://t.co/bdeqjA64kS
14:48RT : Le commandant des forces armées avait exigé la démission de . Cette démission aux allures de coup d’Etat n’… https://t.co/p62tAQPYwp
14:47RT : « Le vinyle, on a commencé avec, on finit avec » : à Limoges, deux copains disquaires ont ouvert leur magasin il y… https://t.co/ZC45kNiNe2
14:40RT : Au lendemain des élections législatives qui ont vu un essor massif du parti fasciste Vox, des manifestants bloquent… https://t.co/CFZb5qTIrZ
14:38RT : Mardi 12 Novembre, disons stop à la précarité étudiante ! https://t.co/7gnj4omXPu
14:36RT : "Ce canard c'était un patrimoine, c'était le quotidien de la classe ouvrière" Georges Châtain, journaliste à l'écho… https://t.co/CTqnpWhBoL
14:35RT : Disparition de l'Echo Dordogne. Pour Germinal Peiro : "un signal inquiétant pour le pluralisme des idées (...) Il… https://t.co/UEaWHp8gIO
14:33RT : Hommage mérité pour une personne discrète et fidèle à la table de presse et à son métier de journaliste depuis tant… https://t.co/QnpGmShQ7q
14:27RT : Durant 33 ans, Gérard Raymond, mon ex-collègue du service des sports de n'a loupé qu'un seul match de ch… https://t.co/i34BFuY9RV
10:20VIN de PAILLE : attaqués par le Jura, les Vins de Corrèze conservent leur A.O.C. “Vin de paille”… https://t.co/aOKncVxOlk

Le Blanc : la maternité fermée pour l’été

La nouvelle est tombée lundi après-midi. Annick Gombert, maire du Blanc, présidente du conseil de surveillance de l'hôpital blancois a reçu un appel téléphonique d'Anne Bouygard, directrice de l'ARS Région Centre- Val de Loire, annonçant de la décision de fermeture temporaire de la maternité pendant l'été.
Décision confirmée dans un communiqué de l'ARS mardi midi, où pour des raisons de sécurité liées à un manque de personnel (sages-femmes, infirmiers anesthésistes, médecins gynéco-obstétriciens, pédiatres et anesthésistes) : « La direction du centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc a décidé de transférer temporairement l’activité de la maternité du site du Blanc vers le site de Châteauroux – ou le CHU de Poitiers pour les femmes enceintes qui le souhaiteraient. L’ARS a pris acte de cette décision sage et soutient pleinement les mesures prises par le centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc, qui sont nécessaires afin de garantir la sécurité pour les mamans et les bébés accueillis, et celle les professionnels de santé qui pratiquent les accouchements.
Cette décision n’est en aucun cas une fermeture définitive de la maternité du Blanc, mais un transfert d’activité temporaire, pour faire face aux difficultés estivales. ».
Lors de la conférence de presse, mardi après-midi, Annick Gombert, Jean-Michel Mols, président du comité de défense, accompagnés de Jacky Faure, Marie-Georges Fayn et Anne Ruffet, membres du comité n'ont pas eu de mots assez forts pour dénoncer la  « casse programmée des centres hospitaliers de proximité, l'organisation systématique et machiavélique de la fuite des personnels de santé sous prétexte du respect des lois et de la sécurité.
Violences faites au femmes.
« L'État est d'une violence incroyable, insoutenable vis à vis des femmes. C'est un scandale ! Nous demandons le confort des femmes afin qu'elles puissent accoucher  moins de 30 minutes de chez elle, dans de bonnes conditions physiques et psychologiques. Nous demandons la sécurité des femmes d'être à moins de 30 minutes d'un service d'un niveau supérieur et la liberté de choisir là où elles veulent accoucher ! »martèle Annick Gombert, qui réclame, en association avec la mairie le retrait pur et simple de cette mesure et le recrutement par le centre hospitalier du Châteauroux de personnel. « Nous savons que des candidatures ont été déposé, et toutes rejeté. » poursuit-elle.
Le décès d'un nourrisson en avril dernier, suite à une hémorragie cataclysmique, a été évoqué par l'ARS. « Il s'avère, que ce problème, sous toute réserve, ne met pas en cause le personnel. C'est malheureusement un accident connu, qui est également arrivé à la maternité de Châteauroux, quelque temps auparavant. Là, on en parle pas. »indique l'édile.
Pour Jean-Michel Mols, « la pilule est particulièrement amère. ». Le site du Blanc est apprécié de la patientèle, le personnel remarquable et l'activité en médecine et chirurgie en augmentation. Quant à la maternité, l'activité est en très légère diminution. « Nous avions rendez-vous le 21 juin prochain avec l'ARS pour réfléchir ensemble sur la pérennité de notre hôpital, être porteur d'idées nouvelles pour avancer... » précise-t-il.
Véritable gâchis, terrible nouvelle. La maternité est indispensable sur notre territoire. Ce serait dramatique en terme d'attractivité. « L'État se contredit. Il finance à 50 % une maison de santé pluridisciplinaire au Blanc, pouvant accueillir 23 praticiens et va supprimer l'hôpital. » clame la première magistrate de la ville.
Toujours combatif et constructif, le comité de défense des usagers de l'hôpital du Blanc se réunira dès mercredi pour décider des actions à mener dans les jours à venir. Affaire à  suivre.

Air Jordan 3 For Women-024