Fil info
19:17Dordogne : Radio Vallée Vézère lance un appel aux dons pour sa survie -> https://t.co/cIkF4e02f2
19:16Dordogne : Sarlat à l’heure du 7e art -> https://t.co/9tYXZ0u5BF
18:52Indre : Trois jours de fête et de partage autour des arts et de la culture -> https://t.co/4dKcbwvm2q
18:51Indre : Santé : un référendum d'initiative locale en janvier -> https://t.co/aGWxifLuEP
18:50Indre : Redonner des couleurs aux idéaux communistes -> https://t.co/mQXSjCmdZk
18:48Châteauroux : Un temps de partage en musique -> https://t.co/s92abKZKih
18:02# # - -sur-Gartempe : Les Bandafolies c’est reparti -> https://t.co/x4lhxRI6zR
18:00# # - -Junien : Quelques secrets de fabrication des gants de luxe Agnelle -> https://t.co/dm7qgkpiu3
17:28Secours Populaire : les enfants creusois se mobilisent pour les enfants d'Haïti https://t.co/XEAP9d9t0h
16:26Sarlat-la-Canéda : Concert Arthur H, un « amour de chien fou » -> https://t.co/uO8A7f0BD1
16:06Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front | L'Echo https://t.co/tPXuXizLhG via
15:41Périgueux : Un programme ambitieux en faveur du logement social -> https://t.co/8hIv15CfPA
11:55Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front -> https://t.co/kqVfcpbUNs
10:09RT : Nouvelle AG des . On fait le point sur l'avancée des procédures en cours. Nous décidons ce jour de poursuivre l… https://t.co/beesvl7sjd
09:46RT : Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV
09:13Dans notre édition aujourd'hui : - Centenaire 14-18 : les communes invitées à sonner les cloches de l'armistice - L… https://t.co/btkBoljzOe
09:04Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV

Le Blanc : la maternité fermée pour l’été

La nouvelle est tombée lundi après-midi. Annick Gombert, maire du Blanc, présidente du conseil de surveillance de l'hôpital blancois a reçu un appel téléphonique d'Anne Bouygard, directrice de l'ARS Région Centre- Val de Loire, annonçant de la décision de fermeture temporaire de la maternité pendant l'été.
Décision confirmée dans un communiqué de l'ARS mardi midi, où pour des raisons de sécurité liées à un manque de personnel (sages-femmes, infirmiers anesthésistes, médecins gynéco-obstétriciens, pédiatres et anesthésistes) : « La direction du centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc a décidé de transférer temporairement l’activité de la maternité du site du Blanc vers le site de Châteauroux – ou le CHU de Poitiers pour les femmes enceintes qui le souhaiteraient. L’ARS a pris acte de cette décision sage et soutient pleinement les mesures prises par le centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc, qui sont nécessaires afin de garantir la sécurité pour les mamans et les bébés accueillis, et celle les professionnels de santé qui pratiquent les accouchements.
Cette décision n’est en aucun cas une fermeture définitive de la maternité du Blanc, mais un transfert d’activité temporaire, pour faire face aux difficultés estivales. ».
Lors de la conférence de presse, mardi après-midi, Annick Gombert, Jean-Michel Mols, président du comité de défense, accompagnés de Jacky Faure, Marie-Georges Fayn et Anne Ruffet, membres du comité n'ont pas eu de mots assez forts pour dénoncer la  « casse programmée des centres hospitaliers de proximité, l'organisation systématique et machiavélique de la fuite des personnels de santé sous prétexte du respect des lois et de la sécurité.
Violences faites au femmes.
« L'État est d'une violence incroyable, insoutenable vis à vis des femmes. C'est un scandale ! Nous demandons le confort des femmes afin qu'elles puissent accoucher  moins de 30 minutes de chez elle, dans de bonnes conditions physiques et psychologiques. Nous demandons la sécurité des femmes d'être à moins de 30 minutes d'un service d'un niveau supérieur et la liberté de choisir là où elles veulent accoucher ! »martèle Annick Gombert, qui réclame, en association avec la mairie le retrait pur et simple de cette mesure et le recrutement par le centre hospitalier du Châteauroux de personnel. « Nous savons que des candidatures ont été déposé, et toutes rejeté. » poursuit-elle.
Le décès d'un nourrisson en avril dernier, suite à une hémorragie cataclysmique, a été évoqué par l'ARS. « Il s'avère, que ce problème, sous toute réserve, ne met pas en cause le personnel. C'est malheureusement un accident connu, qui est également arrivé à la maternité de Châteauroux, quelque temps auparavant. Là, on en parle pas. »indique l'édile.
Pour Jean-Michel Mols, « la pilule est particulièrement amère. ». Le site du Blanc est apprécié de la patientèle, le personnel remarquable et l'activité en médecine et chirurgie en augmentation. Quant à la maternité, l'activité est en très légère diminution. « Nous avions rendez-vous le 21 juin prochain avec l'ARS pour réfléchir ensemble sur la pérennité de notre hôpital, être porteur d'idées nouvelles pour avancer... » précise-t-il.
Véritable gâchis, terrible nouvelle. La maternité est indispensable sur notre territoire. Ce serait dramatique en terme d'attractivité. « L'État se contredit. Il finance à 50 % une maison de santé pluridisciplinaire au Blanc, pouvant accueillir 23 praticiens et va supprimer l'hôpital. » clame la première magistrate de la ville.
Toujours combatif et constructif, le comité de défense des usagers de l'hôpital du Blanc se réunira dès mercredi pour décider des actions à mener dans les jours à venir. Affaire à  suivre.