Fil info
21:28A le pilote d'un deux-roues fait un parcours de balle de flipper. C dans : https://t.co/jEFm7SREUn
21:25Coulounieix-Chamiers : Le pilote d’un deux-roues blessé après avoir été ballotté -> https://t.co/roKss1MLAM
19:56Argenton-sur-Creuse : Des appels de convivialité inédits dans l’Indre -> https://t.co/lmkYrna3vJ
19:54La Châtre : La pietà est partie pour deux mois -> https://t.co/cp4ptnRJWG
19:52Ruffec : 4e étape du Mini-tour blancois : Charluet et Imbourg trop forts ! -> https://t.co/c2Y8sHpKN0
19:49Châteauroux : Liszt et ses amis musiciens -> https://t.co/aJzs55sEZR
19:44Châteauroux : Retour au bon vieux temps des « fifties » américaines -> https://t.co/R5UStPPfl7
19:06Trélissac : Le bip casse le plan d'un importun en quête de cocaïne -> https://t.co/umskLTZVTV
18:00RT : Les amis 💚 Qui dit gros match pour débuter cette nouvelle saison, dit très grosse sur… https://t.co/n0Yd80NZ4j
18:00RT : MR , le service public que vous critiquez et les émissions intelligentes auxquelles vs ne participez pa… https://t.co/PWfVNwmiGT
16:55Périgueux : Action coeur de ville à Périgueux : point sur l'avancement des chantiers -> https://t.co/NaqLV7uGMP
16:37RT : Fier de la mobilisation du 16 et de mon Barreau. Let’s be proud ! https://t.co/giAmCeOzP3
15:57Périgueux : Quand l’Alsace était en Périgord -> https://t.co/p57oDxCuP2
15:53RT : C’est incroyable tous ces gens qui parlent à la télé alors que dans un monde normal, ils devraient être en train d’… https://t.co/etr8ip0pwD
15:52RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
15:52RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
15:13RT : 250 millions de cartouches tirées par les chasseurs français dispersées chaque année dans la nature dont la moitié… https://t.co/q7YSNBs0Yy
15:12RT : Le , le , le manque de moyens dans nos ou encore le… https://t.co/nthZUruTF7
15:11RT : [] violent feu de végétation toujours en cours ⚠️ sur la commune de . De n… https://t.co/Jg9nzV1wpX
14:15Brive-la-Gaillarde : Se donner un coup de pédale ! -> https://t.co/QGJiUbcnXn
12:54RT : Jusqu’à + 7 °C en 2100 +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +… https://t.co/em6AVU1oAb
12:52RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
12:52RT : Feu de forêt Saint-Sylvestre Les sapeurs-pompiers de la ont composé un GIFF complet en appui… https://t.co/KfF7L8TbSE
12:51RT : Le juge a reconnu que le vol était matérialisé. Mais il estime que la réalité du dérèglement climatique "affecte gr… https://t.co/nYJHzO85ta
12:50RT : Le tribunal commerce Évry se penchait hier sur les offres de reprise de . Sur14 offres remises à l’admini… https://t.co/YUGH0PDx6h
12:50RT : On connaît presque tous la première photo « Déjeuner au sommet d'un gratte-ciel » prise en 1932, mais on a beaucoup… https://t.co/iZBOjNPx58
12:49RT : L’Unité Mobile de Réinsertion Scolaire de propose un accompagnement adapté pour favoriser l’ d’… https://t.co/OSaTHllTRt
12:49RT : Bonjour 👋👋 A l'occasion des retrouvailles officielles avec Beaublanc (match ce soir 🆚 - 20h), le club vous… https://t.co/J6T8y0zgq7
12:48RT : Vous êtes prêts ? On veut vous voir comme ça ce soir 💚💚💪 https://t.co/IEPRiNIoSu
12:47RT : ❗️Nous serons présent.e.s demain devant les amphis de la FLSH de 10h à 17h pour répondre à vos questions et pour vo… https://t.co/BdP9DtX2oU
12:46RT : La mobilisation monte contre la réforme des retraites. La réponse d'Emmanuel Macron ? Durcir le ton contre l'immigr… https://t.co/PzfNGtM9Hp
12:46RT : Le collectif Pédale et tais-toi !, porté par le groupe , a proposé une loi ambitieuse pour protéger les travail… https://t.co/YIvRc4Iw7R
11:06Périgueux : La forêt périgourdine est en péril ! -> https://t.co/oJfAFrRWLG
10:59Bergerac : Les parents des Papillons Blancs inquiets pour l’avenir de l’association -> https://t.co/RgbGuiyvxN
10:54Lalinde : Les Postiers lindois reprennent le travail après trois jours de grève -> https://t.co/O0Ra0n6TXW
10:30RT : Merci aux confrères et consœurs du Barreau de TULLE pour cette mobilisation 👍 Merci à Mme le Bâtonnier et aux membr… https://t.co/HAGfCd5fgf
10:30RT : Tulle : cité administrative les syndicalistes de la Ddfip Corrèze ont déployé des banderoles du 8 ième étage de la… https://t.co/m7LaQajTau
08:20Unis, les syndicats ont d'ores et déjà fixé 2 nouvelles dates de mobilisation contre la réforme du fonctionnement d… https://t.co/GVyUvqwhen
08:16Périgueux : VIDÉO : "Tous les syndicats veulent le maintien des services publics !" -> https://t.co/7OO4si5JJe
07:38Région : Les «vergers écoresponsables» ouvrent leurs portes au public -> https://t.co/08wq3OUV3T
07:34# # - : Une première réussite pour les jeunes «Fripouilles» -> https://t.co/7iEtdVMvaf
07:33# # - -Vienne : Vendredi, samedi et dimanche , un nouveau pôle bois au salon de l’Habitat -> https://t.co/QGQRK4nG6d
07:31# # - -Vienne : Rénovation des façades en zone rurale -> https://t.co/k2icIerCO1
07:29# # - -Rancon : La menace de la construction des espaces verts est de retour... -> https://t.co/y674qMkJ3l
07:24Région : Pas touche aux trésoreries -> https://t.co/iQmiSUPuOW
07:22Saint-Vincent-de-Cosse : Déviation : tour de force du président Germinal Peiro -> https://t.co/tzg1tLFf0O
06:11 24 sapeurs pompiers à la lutte avec un violent feu de forêt. C'est dans ICI :… https://t.co/2mgO5Ml2gB
06:09Saint-Laurent-des-Hommes : Les sapeurs pompiers à la lutte avec un violent feu de forêt -> https://t.co/wcungGDH5o

1500 personnes s’opposent à la fermeture de la maternité

SANTE

Lundi, à 18 heures 30, habitants du territoire, élus, tous solidaires et fortement mobilisés, ont répondu présent à l'appel du Comité de défense des usagers du site hospitalier du Blanc et de la mairie, pour dire une nouvelle fois, de manière ferme et catégorique un grand « NON » à la fermeture de la maternité, cet été.

Il était difficile d'évaluer le nombre de personnes, toutes générations confondues, sur la Place de la Sous-Préfecture. 1500 ? 2000 ? voir plus...
Jean-Michel Mols, président du comité de soutien et Annick Gombert, maire, entourés de leurs « co-équipiers », ont chaleureusement remercié, depuis une tribune la population, très concernée par « ces décisions arbitraires qui mettent en danger la vie de mamans et de leurs bébés ».
« L'heure est grave. Grave parce que cette décision de fermeture provisoire n'est assortie d'aucune garantie de réouverture en septembre. Grave parce qu'elle est aujourd'hui un attentat à notre existence sur ce territoire en lui promettant un futur sans avenir, grave aussi parce qu'elle discrédite l'État, incapable de faire respecter ce qui est gravé sur les frontons de nos mairies : Liberté,Égalité, Fraternité... » clame Jean-Michel Mols.
Enumérant toutes les rencontres, prises de rendez-vous et courriers effectués auprès de nombreuses instances, à l'échelon départemental, régional et national, le président du comité explique que si le dialogue est toujours d'actualité, d'autres actions sont prévues à court terme, « des actions qui monteront en puissance au fur et à mesure des jours qui s'écouleront ».
« Nous nous sommes également entretenus avec Gil Averous, président du Groupement Hospitalier des Territoires,  qui visiblement, avaient des informations erronnées. Je pense qu'il a bien reçu le message. Le compte à rebours commence. Nous, nous sommes prêts, et avec vous, tous ensemble, nous ne lâcherons pas. » conclut-il avant de laisser la parole à Annick Gombert.
Entrer en résistance
L'édile préfère s'adresser au Premier ministre, à celle des Solidarités et de la Santé, à la directrice de l'ARS (Agence régionale de santé) et à la rirectrice du centre hospitalier de Châteauroux-Le Blanc.
Tout est dit dans la loi de finances 2018 qui prévoit 960 millions d'économies, soit l'équivalent de 20 000 emplois…, une économie réalisée sur les plus démunis et les plus isolés.
Dénonçant à nouveau « la mauvaise foi de la direction de Châteauroux » dans le recrutement du personnel soignant, et dans le démantèlement du service public, Annick Gombert invite la foule à entrer en résistance « pour obtenir la vie en paix et en sécurité des futures mamans et de leurs bébés et l'égal accès aux soins de tous ».
« Cette maternité est un droit pour les femmes et un devoir pour l' État ! »martèle-t-elle, avant d'ajouter : « La mobilité est un gros problème ici. Sur ce territoire, géographiquement isolé et au revenu médian le plus faible de tous les bassins d'emploi de la Région Centre Val de Loire, c'est plonger des familles dans la précarité ! ».
Une lettre ouverte au Premier ministre signée par l'ensemble des maires sera publiée en fin de semaine.
Par ailleurs,le maire demande expressément un moratoire jusqu'au 23 juillet prochain pour envisager, de façon pérenne, le fonctionnement de la maternité.
Vifs applaudissements dans l'assistance déterminée et vindicative, qui jure que, jamais, elle ne laissera fermer « sa » maternité. « Je suis née au Blanc, ma fille et petite fille aussi. Si la famille s'agrandit, je veux que cela se passe ici, où les conditions sont excellentes. » disait une grand-mère, d'une voix ferme et assurée.
Avant que le groupe vocal du Blanc entonne « La Marseillaise », Jean-Michel Mols a cité les nombreux soutiens, et parmi eux, celui du Père Patrick Guinnepain et du diocèse.
Les manifestants ont ensuite émis le souhait d'aller ensemble jusqu'au site hospitalier, où une nouvelle fois, ils ont chanté « La Marseillaise », « une Marseillaise  pour réveiller Paris »…

La directrice du centre hospitalier justifie sa décision
Eteindre l’incendie. C’est ce que la directrice du centre hospitalier a essayé de faire en organisant à la dernière minute une conférence de presse hier après-midi.
Au lendemain de la forte mobilisation de la population du Blanc et de ses environs, Evelyne Poupet a choisi de s’exprimer directement face aux médias locaux pour la première fois depuis l’annonce de la fermeture à partir de la fin du mois de la maternité du Blanc.
Elle dit avoir été alertée depuis plusieurs semaines par ses proches collaborateurs sur la situation qui l’a conduit, après avis du directoire du centre hosptialier, à prendre cette décision. « Nous avions de grosses failles dans le dispositif de plannings avec des lignes complètes d’intérimaires, avec notamment le risque que certains se désistent la veille pour le lendemain » explique le docteur Françoise Bandaly, responsable de la filière gynéco-obstétrique.
Pour le docteur Michel Hira, président de la commission médicale d’établissement, il n’était pas envisageable de ne s’appuyer que sur du personnel intérimaire « qui ne connaît pas les procédures de sécurité ». En cause, un manque de personnel statutaire. En novembre dernier, un gynécologue a démissionné, il n’a pas à ce jour été remplacé. Et surtout il y a eu trois départs au sein de l’équipe de sage femmes qui en comptait sept. Or, une sage-femme est l’élement pivot dans une maternité rappelle le docteur Bandaly.
Pour l’heure, il manque au Blanc trois sage femmes (deux devraient être recrutées cet été), un voire deux gynécologues, un pédiatre, un médecin anesthésiste et deux infirmiers anesthésistes. Le docteur Hira cite le cas d’un anesthésiste qui a décliné l’offre faute d’une activité suffisante, par peur de perdre la main faute de pratique. Quant à demander au personnel statutaire de décaler leurs congés, « cela n’aurait fait que repousser le problème » estime Evelyne Poupet.
« Notre dynamique de recrutement se poursuit » insiste-t-elle. Sans garantie de succès dans les prochaines semaines, ce qui fait que la maternité pourrait ne pas rouvrir en septembre. « Nous ferons un point fin juillet » précise-t-elle.
Entre 55 et 60 femmes devaient accoucher au Blanc d’ici le 15 septembre. Toutes celles qui le souhaitent vont être reçues individuellement pour connaître leur choix sur le lieu d’accouchement. Plusieurs ont déjà fait savoir qu’elles préfèrerent aller à Chatellerault (Vienne) en raison de sa proximité avec Le Blanc.
Jean-Marc Desloges

Air Max Flair KPU