Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre

Depuis le début du mois, les entreprises s'activent pour que la deuxième tranche des travaux place de la Libération soient terminés pour la Foire de la Saint-Martin.
Aujourd'hui, les réseaux d'eaux pluviales, eau potable et assainissement ont été complètement refaits et mis aux normes, les trottoirs élargis, les places de parking réaménagées. Meilleure accessibilité aux commerces, circulation plus aisée des piétons et personnes en situation de handicap,  zone partagée où la vitesse des véhicules est limitée à 20 kilomètres/heure...Tout a été pensé pour que le centre de la ville soit attrayant et fonctionnel.
« Cela n'a pas été facile ! Nous sommes dans un périmètre classé, avec un site remarquable. Suite aux fouilles archéologiques, l'architecte des Bâtiments de France et la Direction des Affaires Culturelles Régionales nous ont imposé un certain nombre de préconisations que nous avons dû appliquer. Par exemple, nous avions l'interdiction de terrasser à plus de 40 cms de profondeur (sauf suivre les canalisations existantes). Nous ne pouvons garder que deux fosses de plantation des arbres, des places de parking perpendiculaires à la route ou bien mettre en enrobé de couleur sur la chaussée et des bordures en pierre. » précise Didier Ciret, premier adjoint. Tout cela a entraîné un surcoût important et non prévu, à charge de la collectivité locale.
« Les entreprises font de leur mieux pour occasionner le moins de gêne possible tant au niveau des commerces que des usagers. Mais nous serons obligés de fermer le centre ville lundi 29 et mardi 30 octobre pour faire le revêtement de la route » explique Frédéric Sabat, responsable des travaux de voierie. L'éclairage public sera neuf et renforcé.
Des plantations agrémenteront l'ensemble et le rond-pont finalisé. La troisième et dernière tranche débutera au printemps 2019 et concernera la cour des Moines et l'aménagement coté office de tourisme.
La toiture de la salle des fêtes aussi !
Des fuites étaient constatées depuis longtemps et la nécessité d'agir devenait urgente ! Là aussi, monument historique oblige, il a fallu suivre les recommandations de l'ABF, avec entre autre l'obligation de faire appel à des artisans habilité « Qualibat ». Mercredi, les échafaudages place de la Libération étaient démontés, signe de la fin de la première tranche de réfection de la toiture en ardoise de la salle des fêtes. Mission accomplie pour les quatre artisans mandatés, qui, tour à tour, se sont consacrés au désamiantage, à la réhabilitation de la charpente et aux ouvrages de pierre, l'ensemble pour un coût financier d'environ 220 000 euros TTC, subventionné par l'État, le Département et la Collectivité locale.
Quatre autres tranches sont programmées sur plusieurs années pour finaliser l'ensemble.
« On résout les problèmes et on embellit la vile ! » concluait le directeur des services techniques.

First Look: Air Jordan 1 Low 'Shattered Backboard'