Fil info
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL

Une commémoration particulière...

La Chanson de Craonne qui a retenti pendant la cérémonie n’a pas eu l’heur de plaire à la sous-préfète, encore moins une nouvelle action des servantes écarlates de Cpasdemainlaveille qui a froissé aussi certains participants.
Cent ans se sont écoulés... Cent ans pendant lesquels, chaque 11 novembre, les autorités militaires et civiles ainsi que la population se sont retrouvées, place de la Libération, face au monument aux morts pour rendre un vibrant hommage aux poilus morts à la guerre.
Dimanche matin, Annick Gombert, maire, Françoise Perrot et Gérard Blondeau, conseillers départementaux, Sandrine Cotton, sous-préfète, ainsi que les représentants des armées, de la gendarmerie et du Souvenir Français ont à nouveau honoré leur mémoire. Lecture de textes par des jeunes, du message de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées par la sous-préfète, dépôt de gerbes ont ponctué la cérémonie... avant que ne retentissent La Marseillaise et La Madelon, interprétées par les écoliers et collégiens des établissements scolaires blancois, et l'harmonie municipale.
C'est alors qu'un jeune accordéoniste a fait entendre les premières notes de La Chanson de Craonne, reprise, tel un murmure, par l'ensemble des choristes, bravant l'interdiction faite par Pierre-François Gachet, directeur académique des services de l'Éducation nationale de l'Indre (lire nos précédentes éditions).
Sandrine Cotton, visiblement agacée de la situation, se dirigeait alors, en compagnie des corps constitués, vers la salle des fêtes pour y partager le traditionnel vin d'honneur. Une autre surprise l'y attendait : les servantes écarlates du collectif Cpasdemainlaveille constituaient dans le hall « une haie d'honneur », signifiant à la représentante de l'État qu'aucun armistice n'a été signé  et que le combat continue pour la réouverture de la maternité.
La sous-préfète n'a pas apprécié et a décidé de regagner au plus vite son véhicule. « C'est navrant, on ne mélange pas les torchons avec les serviettes », commentaient certains militaires... Mais la plupart des Blancois, toujours mobilisée, se sont déclarés solidaires de ces actions.
Martine Tissier

jordan shoes for sale outlet style