Fil info
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

« Horace » a habité la salle des fêtes

Dans le cadre de la CDC du Haut-Limousin en Marche et du bel outil qu’est le théâtre du Cloître qu’anime de main de maître « Bellac sur Scène », il arrive fréquemment, que, contractuellement, des troupes soient sur le territoire pour travailler des projets tout juste nés, un peu plus mûrs ou en reprise.
Cette mi-juin, la troupe de Thomas Visonneau que les lecteurs et bibliothécaires apprécient pour ses brigades de lectures était à Blond pour travailler autour d’un très ambitieux projet « Horace » de Racine. « Horace », c’est des alexandrins, de la langue gourmande, de la beauté sonore, une langue rase et précise, sans fioritures et on y parle, comme chez tous les grands auteurs de cette période foisonnante d’un théâtre devenu classique… de pouvoir. Deux villes qui s’opposent, deux familles déchirées, des amours amants frères qui se déchirent et s’affrontent et... par le biais d’une langue majeure, le train est pris en marche et... en avant ! On a tout juste besoin de se laisser bercer par ces jeunes comédiens qui sont aussi (c’est cela la scène actuelle) musiciens, danseurs, chanteurs et qui sont sortis des meilleures académies... dont celle de Limoges, d’où sort également Thomas Vinsonneau. Ce jeudi 15 juin à 17 h 30, après une introduction très fun aux plaisirs des alexandrins, le public qui avait répondu à l’invitation a apprécié, paisiblement, ce grand bonheur des grands textes bien servis. Mais ce n’était, après Brive et Aubusson, qu’une étape de travail. La pièce est d’ores et déjà programmée pour le festival national de Bellac 2018. Pour cette année, chez « Giraudoux », Vinsonneau s’occupera de Giraudoux et ce sera une fois encore des petits bonheurs.

A. CLAVé

nike air max 90 crimson