Fil info
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw

Diversifier l'offre culturelle

Journées européennes du patrimoine

Il se revendique haut et fort «creusois de souche», et s’est attaché à sa région et à son histoire au point d’avoir concocté un programme complet pour les Journées du patrimoine sur le secteur de Boussac.
Il faut dire que l’histoire, c’est sa passion, à Etienne Ménager. Depuis tout petit, il s’intéresse particulièrement à l’histoire médiévale, «on en retrouve des traces dans beaucoup de villages, il y a des clochers dans tous les bourgs, elle est présente partout».
à 23 ans, le jeune homme a un master recherche en poche et est actuellement candidat au Capes et à l’agrégation d’histoire, avec l’objectif de devenir professeur d’histoire-géographie, voire de l’étoffer avec un doctorat pour enseigner à l’université, où il apprécie particulièrement l’ambiance.
C’est pendant ses études clermontoises, justement, qu’il a décidé de mettre à profit ce qu’il savait faire à l’université : les premières visites dans le cadre des Journées du patrimoine ont commencé avec lui en 2015. «J’ai pris contact avec l’office de tourisme de Boussac, et les visites se sont mises en place», raconte Etienne.
Au départ, il s’agissait de l’historique du village de Champeix, à Boussac-Malleret, où il a grandi et où habitent toujours ses parents. Là où depuis de nombreuses années il s’occupe avec ses voisins de l’entretien de la chapelle de Champeix, bénévolement.
le moyen âge comme repère temporel
Toujours en lien avec les études, alors qu’il rédige son mémoire de recherche sur la seigneurie et la ville de Boussac et le territoire environnant au Moyen Âge, il propose des visites de l’histoire de la ville : «Il y a beaucoup de bâtiments préservés, des rues exiguës, au final il y a eu peu de réaménagement urbain», explique-t-il.
Avec l’objectif aussi de montrer que Boussac, «ce n’est pas seulement le château, mais toute une ville qui se développe autour». Le  circuit dans «Boussac au Moyen Âge», dans le vieux bourg, est né et sera présenté pour la troisième année consécutive le 21 septem-bre.
Après son village de Champeix et Boussac, Etienne s’est intéressé l’an passé à Malleret-Boussac, mais à une autre époque : à l’occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, il a imaginé une visite libre, «pour que chaque fois que les gens aillent dans une commune, ils puissent interpréter pourquoi le monument aux Morts est fait de cette façon, pareil pour l’église...». Il donne ainsi les clés de lecture et de compréhension de la mémoire de la Grande Guerre, de 1918 à nos jours.
Cette année, de nombreuses nouveautés encore, à commencer par la visite de deux édifices à Boussac-Bourg, Notre-Dame et de l'église Saint-Martin. Boussac-Bourg, autrefois Boussac-les-Églises, possède deux édifices religieux juxtaposés. D'où vient cette particularité et qu'est-ce que cela signifie ? Au travers de cette visite, vous serez plongés au cœur de l'histoire de Boussac et Boussac-Bourg. La chapelle Notre-Dame abrite des fresques du XIIe siècle d'une qualité remarquable. «L’objectif, c’est de trouver d’autres idées que les visites traditionnelles. Il y a beaucoup de lieux ouverts, mais en général ce sont des visites libres avec un feuillet, il y a beaucoup d’informations auxquelles le public n’a pas accès».
La culture accessible
à tous
Parce qu’il veut ouvrir les Journées du patrimoine au plus grand monde, Etienne ne se contente pas d’ouvrir les lieux mais est présent pour faire les visites, renseigner les gens sur tel ou tel point d’histoire, et rendre «la culture accessible à tous, et montrer qu’on peut s’intéresser au patrimoine d’une façon autre que traditionnelle». D’où l’organisation d’un grand jeu samedi soir (voir ci-dessous).
Le dimanche, Etienne s’associe à ses voisins de la commanderie de Lavaufranche et participera aux visites pour apporter son témoignage d’historien. Le site fait partie des 121 projets sélectionnés par Stéphane Bern dans le cadre du prochain loto du patrimoine et pourra bénéficier d'une aide financière pour des travaux. Ce sera la seule visite où une participation est demandée au public, «afin de financer les travaux», assure-t-il. L’ensemble des autres visites est gratuit et libre d’accès.

Loup-garou à Champeix !
Un petit hameau creusois est devenu la proie des Loups-garous. Les villageois doivent se ressaisir pour éradiquer ce nouveau fléau avant de tous être dévorés ...
Une partie du célèbre jeu «Les Loups-Garous de Thiercelieux» aura lieu en nocturne samedi soir à la chapelle de Champeix (1), dans une ambiance sonore, visuelle et au pied d'une chapelle du XIIe siècle mise en lumière spécialement pour l'occasion ! Visite de la chapelle avant le début de la partie. «C’est pour essayer de sensibiliser au patrimoine et d’intéresser des gens qui ne font pas forcément la démarche d’aller aux Journées du patrimoine, de diversifier l’offre culturelle le temps d’un week-end».
(1) Sur réservation obligatoire par téléphone au 06.38.81.21.74 ou via l’événement Facebook «Partie géante nocturne : Les Loups-Garous de Thiercelieux»

Programme

21 SEPTEMBRE
- 11h – 12h : Comprendre la Grande Guerre dans votre commune, l’exemple de Malleret-Boussac. Gratuit, sans inscription. Départ place du village.
- 14h – 15h30 : circuit dans «Boussac au Moyen Âge». Gratuit, sans inscription. Départ devant l'office de Tourisme.
- 16h – 17h : à la découverte du « mystère » des deux églises – Chapelle Notre-Dame et église Saint-Martin  à Boussac-Bourg.
Gratuit, sans inscription. Départ sur le parvis de l'église.
- 17h30 – 18h30 : circuit découverte du village de Champeix. Gratuit, sans inscription. Départ sur la place du village.
- 20h – 23h : partie géante nocturne : Les Loups-Garous de Thiercelieux, chapelle de Champeix, commune de Malleret-Boussac
Gratuit, inscription obligatoire.
22 SEPTEMBRE
- 14h – 18h : visite guidée d’une commanderie hospitalière à la Commanderie de Lavaufranche. 4 euros, sans inscription. Accueil assuré par les propriétaires le samedi également de 14 à 18 heures.