Fil info
21:36Bergerac : (VIDÉO) Anniversaire de la Libération : Bergerac a le sens de l'histoire -> https://t.co/n1W0tDh5yz
21:02Le Buisson-de-Cadouin : Cadouin revit les parachutages de la Résistance -> https://t.co/Uukn6DiJAa
19:15Périgueux : Elle se plaint de gifles, il jure qu'il ne l'a pas menacée avec un sabre -> https://t.co/47r01eVuR9
17:48Tulle : Ça colle et ça décolle avec l’art ! | L'Echo https://t.co/0nXc7Q5s3M via
13:46RT : 40 c'est le nombre qui cache la fourberie et le mépris des 365 migrants sur l'Océan Viking ? Mais où en sommes nous… https://t.co/pGQDjw0d30
13:41RT : Dédicace spéciale à ceux qui racontent n'importe quoi sur les et qui ne comprennent rien au développeme… https://t.co/TrXGTVwgMd
11:03Brive-la-Gaillarde : L’élevage en force en centre-ville -> https://t.co/GWN2M6B5q4
10:55Tulle : La Libération en héritage -> https://t.co/8pGzaLzZ90
09:39📝 [À lire dans ] « Cyril Chauquet ne noie pas le poisson » ⏰ Rdv… https://t.co/cqovk1bTsI
08:20Abjat-sur-Bandiat : Jérôme Lavrilleux : "le Périgord Vert sera le cœur du tourisme de la Dordogne" -> https://t.co/qOEpzKzwIZ
07:28# # - : Des quartiers de la ville au musée -> https://t.co/oX3qh5E3XE
07:25# # - -Vienne : Saint-Léonard à l’heure médiévale... et limousine -> https://t.co/tgAvQwQ8fk
07:24Région : Eymoutiers: un salon du livre original -> https://t.co/HtQfU1N63w
07:21Région : Pacs naturels:Le « Grand Pique-Nique » revient fin août et à la rentrée -> https://t.co/qfcCR8D1rQ

Un«pack» pour sceller l’identité de l’agglo

Conseil communautaire

Les 93 conseillers communautaires se sont réunis hier soir pour le premier conseil de la rentrée. Au programme : nouveaux statuts pour l’Agglo à 49 et rapprochement entre les sites du lac du Causse et du Saillant
Reprise en douceur, hier soir, pour les élus communautaires qui étaient convoqués pour ce premier conseil de la rentrée pour lequel seules quatre délibérations étaient inscrites à l’ordre du jour. Il s’agissait avant tout de «caler l’administratif sur ses nouveaux statuts et son nouvellement de règlement intérieur» prenant en compte l’élargissement de l’Agglo à 49 communes.
«Nous entrons dans la définition définitive de l’Agglo au sens de la loi NOTRe qui a été promulguée le 7 août dernier et qui prévoit que les EPCI se mettent en conformité avant le 1er janvier 2018» soulignait le président de la CABB, Frédéric Soulier en amont du conseil. «C’est l’aboutissement d’un long processus qui acte le côté opérationnel de la nouvelle grande Agglo» précise-t-il.
La fin d’un processus qui marque aussi la fin des «cinq gros chantiers de la construction de la grande Agglo» tels que la mutualisation, l’instruction du droit des sols, la création de l’organigramme mutualisé, le service unique et le fonds de soutien au territoire.  
«Les statuts avaient été arrêtés en 2013. Or, depuis, l’Agglo a évolué» souligne la 1ère vice-présidente Frédérique Meunier.
Outre les compétences obligatoires (développement, économique, aménagement du territoire, équilibre social de l’habitat et la politique de la ville), l’agglo a conservé les compétences optionnelles acquises lorsqu’elle ne regroupait que 16 communes (voirie, assainissement, eau et la  protection sociale).
A noter que les statuts de l’Agglo prennent désormais en charge  deux nouvelles compétences facultatives, à savoir les études préalables relatives aux plans de préventions des risques inondation (PPRI) ainsi que l’aménagement et la gestion des aires d’accueil des gens du voyage (y compris l’aire d’accueil de grand passage).
Mais l’Agglo s’est également dotée d’une charte de gouvernance. «C’est une colonne vertébrale sur la façon dont nous allons nous organiser. Un pack communautaire qui expose le principe d’un projet commun pour notre territoire. L’Agglo et ses communes existent ensemble mais il faut aussi que chaque commune garde son identité. Cette charte est la garantie d’une gouvernance démocratique basée sur la transparence, le respect de la souveraineté communale» insiste Frédérique Meunier.
Dans son obligation de fixer le cadre juridique et administratif à 49 communes, l’Agglo a également décidé de créer des commissions thématiques conformément au règlement intérieur. «De 15 commissions nous passons désormais à 5. Mais si on réduit le nombre, on garde les thèmes» souligne Frédéric Soulier.
Ces cinq commissions se basent ainsi sur les pôles de compétences que sont le développement économique, la cohésion sociale, l’environnement et le cadre de vie, l’aménagement du territoire et les ressources.
Un «étendard» sport  nature Causse-Saillant
Autre sujet abordé lors de ce conseil de rentrée, la création d’un groupe de travail afin de réunir les sites du lac du Causse et du Saillant autour d’une même labelisation Station sport nature.
«Nous souhaitons créer un étendard avec deux marques pour augmenter la lisibilité et la dynamique de ces deux sites, en complémentarité» a indiqué Frédéric Soulier et d’ajouter «l’office de tourisme aura un rôle clé sur cette organisation».
Une organisation actuelle jugée «insatisfaisante» car, selon le président «nous n’avons pas les moyens de se concurrencer sur le même territoire».
Et si des investissements sont à prévoir sur le Causse, pour moderniser l’offre d’hébergement entre autre, Frédéric Soulier estime qu’une «marge de progression certaine existe».
Avant les premières concrétisations attendues pour l’été 2016, un directeur est d’ores et déjà attendu sur le site du Causse. 

Mathieu Andreau

Air Max 1 Ultra Essential