Fil info
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU
05:36Bergerac : Dandinement jusqu'à Périgueux -> https://t.co/XJFptXY8oF

Sur la piste d'une RD 1089 enfin carrossable

Routes

En pourparlers depuis plus de dix ans, le projet de réfection de la RD 1089 devrait entrer dans sa phase opérationnelle à la fin de l’été prochain pour un chantier d’une durée prévisionnelle de18 mois.
Evoqué lors de la précédente séance en décembre dernier, le projet de réaménagement de la RD 1089 a été présenté hier soir aux conseillers municipaux. Cette «arlésienne dans les tiroirs depuis plus de dix ans» est donc sur le point de se concrétiser avec un début des travaux prévu en septembre 2016. Ce chantier  est «financièrement et techniquement calé» a indiqué avec satisfaction Frédéric Soulier.
Empruntée par 15 à 20.000 véhicules par jour,  cette artère «la plus fréquentée de l’Agglo» n’avait plus grand chose à envier aux chemins de la vertu... tant elle était parsemée d’embûches.
D’un montant global supérieur à 11 M euros, ces travaux de réaménagement seront financés par les villes de Brive (3,35 M euros), de Malemort (2,25M euros) mais aussi par l’Agglo (3,3M euros) et le Conseil départemental (2,225M euros) et courront sur environ 18 mois, pour une livraison prévue fin 2017 ou début 2018.
Un projet d’envergure sur lequel planchent les services techniques des villes de Brive et Malemort depuis plus de 15 mois afin d’étudier «tous les scénarios possibles» a souligné Olivier Nicaud, directeur des services techniques de la ville. Au final, celui retenu prendra en compte l’ensemble des modes de déplacements avec une priorité donnée à la circulation des bus sans pour autant concevoir une voie dédiée.
«Cela aurait posé des problèmes de flux notamment aux heures de pointe» a noté Frédéric Soulier et d’ajouter «on a vu ce que cela a donné sur l’avenue de Paris».
Aussi, les bus à haut niveau de service auront la priorité dans le flot de circulation, notamment par une gestion synchronisée des feux tricolores par le système Gertrude. Grâce à une vingtaine de détecteurs électroniques installés dans la chaussée tout le long de l’avenue, les bus signaleront leur arrivée au système à l’approche d’un carrefour, ce qui basculera automatiquement le feu au vert, leur permettant une plus grande fluidité dans le trafic. Côté nord de l’axe, un trottoir aux normes PMR sera aménagé pour les piétons, tandis qu’au sud, un «espace partagé» dans «le style voie verte» verra cohabiter piétons et vélos.Un espace qui sera séparé de la voie par une bande végétalisée.
«Côté circulation, les deux voies seront conservées avec une voie centrale pour gérer les tourne-à-gauche, entrecoupée d’îlots centraux» détaille Olivier Nicaud. Des travaux lors desquels tous les réseaux souterrains (eau, assainissement) seront repris tandis que les réseaux aériens (ERDF, éclairages publics seront enfouis).
La première tranche de ce chantier de taille débutera par les extrémités de l’avenue, depuis le rond-point de la Fraternité (CGR) jusqu’à l’angle de la rue Max-de-Vars, et l’autre de la rue de Corrèze à Malemort jusqu’au giratoire du supermarché Géant. Cette tranche s’étalera sur 12 mois environ.
Le second tronçon, entre les rues de Corrèze et Max-de-Vars, «le plus compliqué» n'offrira qu’un sens de circulation pendant la durée des travaux, avec la mise en place d’une déviation repiquée sur l’avenue de la Riante-Borie dans le sens Brive-Malemort.
Pour devancer les désagréments occasionnés par ces travaux, plusieurs réunions de quartier seront programmées avec les riverains et les commerçants.

Mathieu Andreau

Nike Zoom Vomero 14