Fil info
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex

Une marche aux lampions pour soutenir le Rex

Manifestation

Samedi soir, une centaine de manifestants ont parcouru les rues de Brive, flambeaux et pancartes à la main, musiques de film en fond sonore, pour défendre une «certaine idée de la culture».
Pétito est musicien. Passionné de SF et de films d’auteur «depuis peu», il refuse que «nous soit imposée une culture formatée. Je viens défendre une culture diversifiée, jouissive et surprenante !»
Annick est retraitée. Elle est une utilisatrice assidue du Rex, «deux à trois films par semaine mais aussi des ballets, des débats... Je profite de toute la diversité que nous offre le lieu». Elle aime aussi «le cadre et la gentillesse qui règnent ici». C’est pourquoi elle se dit «choquée de la façon dont les choses ont été faites» depuis l’annonce de la fin de la DSP.
Christine et Gérard viennent toujours en couple au Rex. Abonnés, ces Allassacois aiment avant tout «l’atmosphère». «On adore venir à la séance de 22 heures et se retrouver parfois seuls dans la salle, dans ce vieux et charmant bâtiment, avec des sièges au confort qui laisse à désirer... Mais c’est tout ce que l’on aime. Il n’y a pas d’équivalent au CGR. C’est frustrant de savoir qu’on pourra nous priver de ça, de cette programmation. Mais nous sommes aussi inquiets par le démantèlement de la culture en général. On a peur pour l’avenir car on s’attaque à l’intelligence d’un peuple».
Mireille est aussi une abonnée et vient trois-quatre fois par mois. Elle aime surtout les films étrangers en VO, mais aussi «la diversité, la richesse et l’actualité de la programmation, et puis l’offre aux scolaires et aux jeunes». Quand elle a appris le départ de Bernard Duroux, elle a «tout de suite appelé au Rex pour savoir ce qui se passait». Elle accuse «un manque de dialogue» et des reproches qui «auraient pu être facilement réglés si on avait su discuter... Mais quand on veut tuer son chien...».
Yves est un abonné «de toujours». Il aime les films d’auteurs engagés «mais pas la 3D». Il aime aussi le Festival du moyen-métrage, les rencontres avec les auteurs. «J’aime que le Rex soutienne les jeunes auteurs. J’ai été choqué par les vilaines choses qui ont été dites sur une personne qui fait vivre le cinéma qu’il connaît du bout des doigts et qui fait des choix. Je suis venu défendre Bernard Duroux mais aussi Bastien (l’auteur de la pétition en ligne) qui a été attaqué parce qu’il aime ce cinéma».
Jean-Pierre est un personnage public de Brive et «un piètre cinéphile». Mais ce chef d’entreprise est venu ce soir pour «défendre la liberté culturelle. Et puis je pense qu’il y a anguille sous roche, du business, des promoteurs immobiliers qui ne tarderont pas à sortir du bois. Les prochains mois seront certainement très éclairants».

Murielle Babin

Air Foamposite One

Commentaires

Ancien Briviste gardant des attaches à Brive, le Rex était l'essentiel de ma culture cinéphile. J'aimerais bien le retrouver lorsque je reviendrais au "pays". Plus ça va plus je pense que le libéralisme n'est libéral que pour l'économie....mais pas certainement pas pour les valeurs humaines.

Ancien Briviste gardant des attaches à Brive, le Rex était l'essentiel de ma culture cinéphile. J'aimerais bien le retrouver lorsque je reviendrais au "pays". Plus ça va plus je pense que le libéralisme n'est libéral que pour l'économie....mais pas certainement pas pour les valeurs humaines.

certaines boutiques telles que <a href="http://acticani-shop.fr/fr/10-equipement-s">www.acticani-shop.fr</a> se sont réalisés à partir de Rex, la folie de l'équipement canicross et tout le tralala, c'est notre jeunesse