Fil info
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Une foire dédiée au bonheur des livres

35e Foire du Livre

Séances de dédicaces effrénées, temps d’échanges et de rencontres privilégiées, d’expositions, de spectacles Brive va redevenir trois jours durant la capitale nationale de la littérature au lendemain même de l’attribution des grands prix littéraires d’automne que sont le Renaudot et le Goncourt.
Et cette année encore, la probabilité de croiser les lauréats fraîchement auréolés sous la halle Brassens est grande. Des dix auteurs encore en lice pour les différents prix, seul un manque à l’appel.
Mais quel que soit le verdict des différentes académies, le véritable chef d’orchestre de cette 35e édition sera inévitablement Daniel Pennac.
Le passeur Pennac pour donner le la
Aussi pour sa présidence, ce dernier a choisi d’inviter des écrivains français et étrangers dont il apprécie les livres. : son ami écrivain et éditeur Jean-Marie Laclavetine mais aussi les jeunes écrivains Alexandre Postel et Jean-Marc Ceci. Toujours à l’écoute de ce qui se passe en Italie, Daniel Pennac a également convié deux figures des lettres italiennes : Antonio Moreco et le journaliste Fabio Gambero, l’ami italien avec lequel il a publié un livre d’entretiens encore inédit en France : L’amico scrittore (L’ami écrivain).
Une littérature étrangère encore mise à l’honneur par le président avec l’invitation lancée à l’auteur britannique de Testament à l’anglaise et plus récemment Numéro 11 : Jonathan Coe.
Mais au delà de ces complicités qui feront l’objet de rencontres, le président de la foire du livre 2016 proposera une soirée lecture au théâtre autour de l’œuvre de Jean Giono, Christian Bobin ou encore de son ami Jean-Marie Laclavetine. De quoi imprimer sa «patte» à sa foire du livre.
«Le challenge est de plus en plus difficile à tenir car cette rentrée littéraire est assez particulière sans très grands livres qui écrasent tout sur leur passage. D’où l’intérêt d’avoir ce président capable de porter les engagements de la foire avec l’envie de transmettre. La présidence de Daniel Pennac, nous la voulions depuis un moment et nous l’avons enfin convaincu» indique Serge Roué, chargé de la programmation de la foire du livre.
L’autre événement de cette édition 2016 sera l’hommage rendu à André Malraux. A l’occasion du quarantième anniversaire de sa mort et afin de rappeler son engagement dans la Résistance corrézienne cet hommage aura lieu en deux temps. Le premier autour d’une table ronde évoquant l’homme à travers différentes intervention et le second avec la première nationale de la pièce de Lionel Courtot, Le Crépuscule, adaptée de l’essai Les Chênes qu’on abat.
Des grandes leçons au rayon nouveautés
Après une édition 2015 particulièrement faste (avec chiffre d’affaire record de 705.000e) et pour ne pas tomber dans le train-train du livre, les organisateurs de la foire ont aussi choisi de se renouveler en intégrant quelques nouveautés.
Aussi, en partenariat avec le Centre national du livre à l’occasion de son 70ème anniversaire, la foire du livre proposera cette année une série de six «Grandes leçons» imaginée comme un tour de France de la pensée. Dans chaque domaine, un spécialiste fera office de passeur pour échanger et offrir une porte d’entrée sur les grands champs de la connaissance. Ainsi l’Histoire sera abordée sous la férule d'Emmanuel de Waresquiel, la littérature avec Alain Mabanckou, les sciences sociales expliquées par Ivan Jablonka (l’historien qui a séduit tous les prix littéraires d’automne), Abdennour Bidar pour les sciences humaines, Roger-Pol Droit pour plonger dans la philosophie et enfin Jean-Pierre Mocky  pour une leçon de cinéma.
La jeunesse franchit un nouveau cap
Déjà mise en avant, lors de la précédente édition, la littérature jeunesse passera un cap supplémentaire avec 85 auteurs présents dont 35 iront à la rencontre de 3.000 lecteurs en herbe dans les établissements scolaires.
Une programmation jeunesse placée sous le signe de la sagesse et pour laquelle des rencontres, des expositions, des spectacles seront à suivre tout au long du week-end. Un chemin de sagesse composé de 8 panneaux sera installé en ville. En compagnie de la chouette Sophia le parcours ludique invitera les plus jeunes à découvrir l’identité des auteurs de maximes.
Malgré un contexte difficile, tous les ingrédients semblent réunis une nouvelle fois pour faire de ce rendez-vous un temps fort de la rentrée littéraire. «Avec un chiffre d’affaire en constate augmentation de 6 à 7 ans, la foire du livre de Brive est la manifestation littéraire la plus dynamique et celle où l’on vend le plus. Mais on ne s’attend pas réaliser le record de 2015» note le commissaire général, Guillaume Delpiroux.  
La sécurité de la foire sera une nouvelle fois au cœur des préoccupations. Un double barriérage sera mis en place autour de la halle Brassens et une attention particulière sera portée à la gestion des flux.  Aussi cette année, il ne sera pas possible d’entrer avec un sac dos. Le dispositif sera accompagné par les services de l’Etat.

Mathieu Andreau

UA Air Jordan 1 Pinnacle Pinnacle White, Metallic Gold