Fil info
18:51Châteauroux : Conseil citoyen cherche citoyens -> https://t.co/FkiGiB2qoG
18:48Indre : Alice Tiroille a accosté sur l’île aux sirènes -> https://t.co/BSNF9uQ3KW
15:19Indre : L’EPHAD a salué le travail de Camille Petit -> https://t.co/bUycEGh1KY
15:18Indre : Son union régionale et une banque soutiennent AVF -> https://t.co/T7kZDjFKcM

Le Vialmur : semailles de graines de lien au jardin

Environnement

Le quartier n°16 des Rosiers a désormais son potager partagé au parc public «Le Vialmur». Pour fêter l’événement, les habitants, voisins et amis se sont retrouvés samedi midi lors de la fête nationale des voisins.
 

Le Vialmur, un quartier situé au sud de Brive récemment englobé dans le quartier n°16 des Rosiers, abrite de joyeux voisins. Et l’histoire ne date pas d’hier comme le soulignent Michel et Joël venus samedi dernier au pique-nique partagé au parc Le Vialmur appelé aussi parc Farrère. Un événement convivial organisé à l’occasion de la fête nationale des voisins pour fêter également le lancement du potager partagé initié par Marie Lagrave, membre active de la fédération d’associations Corrèze Environnement. Marie réside aux abords du parc et l’idée lui trottait dans la tête depuis un moment avant de se lancer dans ce projet qu’elle désigne avant tout comme «collectif» et incitateur de rencontres.
Michel vit depuis trente-cinq ans sur ce flanc de colline et se souvient des trente années passées à réunir voisins-voisines lors de grands repas partagés autour d’une table de restaurant. «Nous avons de bonnes relations dans notre quartier, saines et sans jalousie» affirme-t-il. Sous l’impulsion de René Blondel, un homme dynamique et généreux, une figure de Vialmur dans les années 80, les initiatives conviviales n’étaient pas rares raconte Joël, son fils, de retour à Brive depuis deux ans. Une belle farce fait encore sourire les plus anciens résidents : après une soirée haute en couleur, un  reporter local, lui aussi résident du quartier, avait proclamé dans un de ses papiers «Vialmur, commune libre!». Un trait commun unit les caractères de feu René Blondel et Marie Lagrave : la modestie. Leurs actions sont/ont été avant tout pour autrui. Aujourd’hui, les arbres du parc sont devenus hauts, l’herbe est tendre et la promesse de retrouvailles potagères régulières est dans l’air. Le potager de 100 m2 est cultivé selon les techniques de permaculture. Les premières plantations (cassissiers, artichauts, fraisiers, aromatiques, blettes, tomates...) proviennent essentiellement du jardin de la Passerelle, autre jardin partagé sis vers la gare et géré par la FACAPH dont Corrèze Environnement contribue au bon fonctionnement. Cathy Mazerm se dit «heureuse que la Mairie de Brive ait validé ce projet maintenant devenu réalité. à rencontrer les personnes présentes, il remplit déjà les attendus de mixité sociale».  Il est vrai que ce premier pique-nique rassemble sous les tonnelles une trentaine de personnes venues parfois de loin... Ali et Abdullah sont en France depuis neuf mois. Ils viennent du Pakistan. Ali étudie avec Aude, la fille de Marie, tous deux sont étudiants en BTS Aménagement Paysager au lycée de Voutezac. Abdullah, ingénieur de formation, travaille comme électricien à Objat. Carole, briviste de naissance et son mari habitent au Vialmur depuis six ans. Leurs enfants, avec d’autres, gambadent dans l’herbe encore humide des pluies de la matinée ; un rayon de soleil illumine tout à coup le ciel. C’est Renoir qui s’invite au Vialmur.

Sabine Parisot

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.