Fil info
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp
00:02À nos souvenirs de la remontée en , le public reprend avec les joueurs et le sta… https://t.co/S0GzyoSKqO
22:46Corrèze : Le département placé en alerte orange canicule -> https://t.co/GYsUE4Zkuo
19:43Sainte-Orse : Une découverte sportives des sentiers et des bories -> https://t.co/vfA6wElVJb
19:40Dordogne : De l’ombre qui produit de l’électricité -> https://t.co/cQsXKDom8r
18:16Coulounieix-Chamiers : Quatre mois de travaux en vue -> https://t.co/9DxT4NVa43
18:13Beynac-et-Cazenac : Le chantier du contournement ouvert à la visite -> https://t.co/1mo9f1CLSt
18:07Douadic : Un hommage solennel rendu aux déportés -> https://t.co/gg1MPDzyaL
18:03Indre : Retour en images sur le Festival international des sports extrêmes -> https://t.co/4nwa33KUXh
17:54Châteauroux : Un air de guinguette pour les résidents des Rives de l’Indre -> https://t.co/6E2VQAyolz

Rentrée des classes «mouvementée»

Enseignement

Tandis qu’une légère bruine s’abattait sur la ville 3.348 écoliers brivistes ont dit au revoir aux grandes vacances pour ressortir leur cartables, hier matin.
Des effectifs relativement  stables par rapport à la rentrée 2016 (3.389) qui intègre les 2.121 élèves inscrits en élémentaire et 1.227 en maternelle auxquels viennent s’ajouter les 71 élèves en ULIS (Unité localisée pour l'inclusion sociale).
Cette rentrée 2017 est surtout marquée par le redéploiement de plusieurs classes après les fermetures de l’école Pont-Cardinal et de la maternelle Gaubre décidées par la municipalité.  
Pour la première qui a fusionné avec l’école Saint-Germain, c’est toute l’organisation qui a dû être revue. Aussi, le cycle 2 (CP, CE1, CE2) occupe désormais l’école du haut, tandis que le cycle 3 (CM1, CM2) occupe l’école du bas.
La fermeture des trois classes de l’école de Gaubre (prévue lors de la réhabilitation du quartier) a donné lieu à un redéploiement des élèves vers deux sites principaux: Marie-Curie et Jules-Vallès. Aussi deux classes ont été ouvertes en maternelle à Marie Curie et une autre à Jules vallès. Le reste des effectifs est réparti sur Jules-Romains (7), Henri-Sautet (2), Henri- Gérard (1) et Lucie-Aubrac (1). Enfin, la révision de la carte scolaire a entraîné la fermeture d’une classe à l’école maternelle Louis-Pons tandis qu’une autre a été ouverte à l’école élémentaire Marie-Curie.
En revanche, pas de changement  pour ce qui concerne les rythmes scolaires. La municipalité a choisi de maintenir la semaine de 4,5 jours pour cette rentrée. Néanmoins, suite aux annonces gouvernementales donnant la possibilité aux communes de retourner à 4 jours, le sujet fera l’objet d’une consultation auprès des parents et des équipes pédagogiques dès la Toussaint à l’issue de laquelle la mairie tranchera au mois de février pour la rentréescolaire prochaine.
Concernant les ateliers périscolaires, 10 écoles sur 13 ont choisi d’en bénéficier cette année, écoles dans lesquelles 90% des élèves y participent.
Autre nouveauté introduite par le gouvernement dès cette rentrée concerne le dédoublement des classes de CP en en REP+.
A Brive quatre écoles sont concernées par cette mesure : Lucie Aubrac, Jules Romains, Jules Vallès et Marie Curie. Si cette mesure a pu être appliquée dès cette rentrée en assurant un accueil des enfants dans de bonnes conditions, la ville s’interroge déjà sur la faisabilité d’un tel dédoublement pour les  classes de CE1 prévu à la rentrée 2018 compte tenu du manque de précisions apportées par l’Etat concernant les aides pour l’accompagner.
La sécurité aussi fait sa rentrée
Enfin, une enveloppe de plus de 800.000 euros a été allouée pour réaliser des travaux d'aménagement, d’entretien ou de mises aux normes dans les différentes écoles de la ville. Près de 80% ont été réalisés pendant les deux derniers mois.
Sur cette enveloppe, 49.500 euros ont été consacrés au volet «sécurité» dont la majeure partie concerne la pose de visiophones. Sept écoles ont été équipées durant l’été. Si dans un premier temps les secteurs «les plus plus sensibles» ont été priorisés, l’ensemble des écoles de la ville devrait en être équipé rapidement.

M. Andreau

nike air max 2019 grey