Fil info
20:57 : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1
20:19Un accident a impliqué un poids lourd et un véhicule léger mercredi peu avant midi sur la RN145 dans le sens... https://t.co/jkeaj6qssy
18:33Indre : Quatre nouvelles destinations depuis l’aéroport de Châteauroux -> https://t.co/8Oabjx7gMS
18:06Indre : RESF mobilisé contre une expulsion vers le Portugal -> https://t.co/yKZUTfx9Fs
17:58Dordogne : Un opposant à la déviation de Beynac poursuivi pour diffamation -> https://t.co/veFHApZQYw
17:39RT : Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
17:35Dordogne : Des demandes simples et précises -> https://t.co/059l0bAr9e
17:32Sarlat-la-Canéda : Une réfection très attendue -> https://t.co/G6TkBOCcdL
16:50# # - : CFPPA: quand la formation est pertinente -> https://t.co/gyQhig5Syr
16:48# # - -Léonard-de-Noblat : Remise de maillots U11M (poussins) -> https://t.co/D0WfP1uvsw
16:44# # - -le-Long : Adieu 2017, bonjour 2018 -> https://t.co/PENVH9evG9
16:34RT : Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» -> https://t.co/ASPwf9dhAI
16:25Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» -> https://t.co/ASPwf9dhAI
16:24RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
16:23RT : François Guénoc , vice-pésident de l' : « Monsieur Macron, vous avez décidé de mener une guerre d’… https://t.co/lw2isT9F1e
15:59Saint-Capraise-de-Lalinde : Aucune dotation de l’Etat depuis deux ans pour la commune -> https://t.co/9IdGbPIpss
15:48Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
15:21RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
14:41RT : ✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
13:49Douzillac : De victime au banc des accusés -> https://t.co/bDsxNdDxv6
12:55✖ Et si les plus jolis villages de France ❤ étaient en ? Encore un doute ? Alors jetez un oeil sur notre a… https://t.co/MA4AZWDPH0
12:53RT : 🚩INAUGURATION🚩RDV le jeudi 25 janvier 18h Salle Latreille pour un moment musical et gourmand, suivi du concert de N… https://t.co/2nGw2FT40O
12:50RT : mercredi 14 et dimanche 18 février à et : défilé de chars et fête foraine ! 🤡🤖… https://t.co/6l1EMqaLDa
11:02RT : Corrèze : Treignac, une cité qui a du caractère -> https://t.co/q08u6rkPmy
01:52International : La réplique à la « claque » de Trump | L'Echo https://t.co/kGhekzrsp9 via
00:00International : La réplique à la « claque » de Trump -> https://t.co/zB3r3BhE0f
22:53France : Opération autour du burn out -> https://t.co/sHV4vZF3fv
22:52France : Macron flatte les forces de l’ordre et stigmatise les associations -> https://t.co/AlksqZp7zH
22:49France : Les nouveaux contrats aidés vont choisir les employeurs -> https://t.co/zHef32iK3G
22:35 Le bilan 2017 de vice champion de France en Vivement 2028 😉https://t.co/MlYBEIGNdA
21:54Corrèze : Treignac, une cité qui a du caractère -> https://t.co/q08u6rkPmy

Le nouveau centre de réanimation du Centre Hospitalier a été inauguré

Santé

Le centre hospitalier de Brive a inauguré vendredi son nouveau centre de réanimation avec son unité de surveillance continue ainsi que l’espace bien-être du service oncologie. Deux équipements qui viennent renforcer la prise en charge des patients.
L’espace réanimation du centre hospitalier de Brive répond désormais aux normes de fonctionnement du schéma régional d’organisation sanitaire avec l’adjonction d’une unité de soins continus au service de réanimation. L’implantation centrale du nouveau bâtiment jouxte la maternité, le bloc opératoire, l’imagerie et les urgences permettant une prise en charge efficace des patients dont le pronostic vital est engagé.
Le service accueillera trois médecins réanimateurs en plus des quatre déjà présents et regroupera 74 personnels de santé pour 15 lits en réanimation et 12 lits en soins continus. « Une nouvelle unité de réanimation qui préfigure l’hôpital de Brive de demain et qui vient conforter sa position dans le triangle Périgueux-Brive-Cahors» a déclaré dans son discours Romain Alexandre, directeur de l’Agence régionale de santé.
Le coût total des travaux s’est porté à 5 M d’euros dont 2,5 M alloués à un équipement permettant aux équipes de travailler dans un environnement innovant. Les architectes ont apporté au bâtiment  une  attention particulière sur la lumière naturelle, sur l'acoustique et l’accueil des familles. Vincent
Delivet, directeur du centre hospitalier s’est dit «attendre un impact sur le fonctionnement général de l’hôpital et la prise en charge des malades». Il souhaite un «lien renforcé avec les habitants».

Apporter le bien-être en milieu hospitalier

Depuis juin dernier, le service oncologie bénéficie d’un espace aménagé d’un lit de flottaison -le premier en France à être installé au sein d’un centre hospitalier- et d’une baignoire balnéothérapie permettant aux malades en hospitalisation complète de bénéficier de soins d’hygiène et de bien-être de jour comme de nuit. Une approche globale de la prise en charge des patients souhaitée par l’équipe soignante et qui apporte une amélioration dans la vie quotidienne du malade. «ça fait du bien de changer de cadre. L’ambiance zen et la musique permet de se détendre. On oublie. Le corps se relâche et l’esprit aussi. Les jets massent par zone. C’est le relâchement total. Il y a la luminoscopie qui apaise. ça sent bon» détaille Pascale, hospitalisée dans le service, qui s’est rendue par deux fois à l’espace bien-être.
Le personnel hospitalier ne regrette en rien ce dispositif très sollicité par les patients, qui vient compléter l’offre de soins proposée par le service oncologie et hématologie mais dont les patients hospitalisés en soins palliatifs peuvent bénéficier. Le Dr Laure Vayre, responsable du service, estime qu’il est possible de «faire encore plus à côté de la thérapie traditionnelle qu’il y a partout dans les hôpitaux».
Vincent Delivet affirme quant à lui qu’il existe au sein du service «une dimension humaine qui va au-delà de l’investissement technique et
financier».

Sabine Parisot

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.