Fil info
18:39RT : Au fait merci pour le coup de projo cette semaine. Ça nous a fait plaisir ! https://t.co/tUxoF9VjQE

Brive se livre toute entière à sa Foire

Littérature

Le fil des saisons est aussi celui des manifestations. L’automne est là, signe d’une Foire du Livre toute proche. Laurent Gaudé, président de cette 36e édition, souhaite apporter à ce «grand festin des livres» un certain regard sur le monde.  Les auteurs et éditeurs qui aiment Brive, prendront le train gastronomique avant de livrer turpitudes intimes et universelles. Un rendez-vous désormais incontournable, la foire du Livre de Brive, est le point d’orgue d’un travail mené à l’année.
«La Foire du Livre n’est pas seulement l’événement littéraire où l’on achète le plus de livres en 48 heures. Elle célèbre l’écriture et la lecture, qui en sont les murs porteurs. Une foire culturelle universelle et francophone» indique Frédéric Soulier, le maire de Brive.
Avec ses 707.000 euros de chiffre d’affaire en 2016, la Foire du Livre qui aura lieu les 10, 11 et 12 novembre prochain, est tout de même une véritable poule aux œufs d’or prompte à satisfaire son monde. Un partenariat public-privé à hauteur de 200.000 euros qui chaque année est de plus en plus conséquent et offre les moyens à la ville de Brive de mettre en place une politique en faveur du livre et de la lecture. Cette année, trente-six auteurs partiront à la rencontre des élèves de 121 classes du bassin de Brive. Cette 36ème édition verra le lancement des inscriptions à un atelier-école d’écriture «Secrets de Mots» où les participants auront  la possibilité, à partir de janvier 2018, de s’initier à cet art pendant trois mois avec des écrivains confirmés en visio-conférence : Sonia Feertchak et Ingrid Desjours.
Les professionnels du livre auront également leur temps d’échanges samedi 11 au matin en présence de Vincent Monadé, président du  centre national du livre, celui du syndicat national de l’édition, Vincent Montagne et Marie Sellier, présidente de la Société des gens de lettres. Des pros qui décortiqueront, entre autres, «l’impact économique des manifestations littéraires» ou encore «la juste rémunération de la création».
Quelque 300 auteurs se déplaceront  jusqu’à Brive et parmi eux ceux qui ont fait l’actualité de la rentrée littéraire : Marc Dugain, Philippe Besson, Amélie Nothomb, Franck Bouysse, Claudie Gallay...
Le fameux train délivrera sur le quai de la gare, vendredi 10 novembre à 13h47, ses passagers rassasiés de spécialités régionales  concoctées par la cuisine centrale de la ville.

Un président au regard neuf

La Foire du Livre se déroulera sous la présidence de Laurent Gaudé «qui n’est jamais venu» à ce fameux rendez-vous littéraire. Romancier, dramaturge et désormais poète, l’écrivain y a invité «des artistes différents (...) pour habiller ces moments de couleurs variées». Les rendez-vous programmés par le président suivront le fil de préoccupations inhérentes à ses œuvres : l’identité, le voyage et  l’espérance.
Avec le photographe, Gaël Turine,  ils seront sur la scène du théâtre le vendredi soir à 20h30 pour présenter leur œuvre commune «En bas la ville». Une performance en poésie et photographies qui mènera les spectateurs en Haïti, en pleine «réalité désenchantée de la première république noire (...) une leçon de beauté et de dignité». Le ton est donné, Laurent Gaudé est dans la place.
Les auteurs Kaouther Adimi, Alice Zeniter et Eric Vuillard seront à ses côtés pour des entretiens en public autour de thèmes comme «Les mots pour seul combat», «Le chant des vaincus» ou encore la «La fabrique de l’Histoire».
Le musicien Franck Vigroux, avec qui Laurent Gaudé viendra, le dimanche 12 à 16h, clore cette édition que les organisateurs citent comme «inédite et différente», accompagnera l’auteur dans sa lecture de la nouvelle «Tombeau pour Palerme». Elle sera précédée de la projection du film «Jamais Palerme» réalisé par le président lui-même pour la chaîne Arte.

Nouvelle médiathèque aux Chapélies

C’est dans cette grande effervescence littéraire que la nouvelle médiathèque Michel Dumas, du nom d’un ancien adjoint à la culture et commissaire de la Foire du livre, installée place Nelson-Mandela au cœur du quartier des Chapélies, sera inaugurée le vendredi 10 à 15h30.
L’ouverture des portes au public, quant à elle, aura eu lieu dès le lundi 6 novembre.

Sabine Parisot

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.