Fil info
17:03parvis*
15:30 Sur le parivis de la collégiale Saint-Martin génuflexion gilets jaunes en mode happening artis… https://t.co/4YQiyGo8D7
14:36 en marge de l inauguration des aménagements du bourg des échangent avec le député LREM Christo… https://t.co/ccdwfR5u2b
14:33 une cinquantaine de gilets jaunes marchent sur le boulevard périphérique de Brive. Ils défilen… https://t.co/GKjv27lwU8

Soupes de lecture : en prendrez-vous une petite louche ?

Théâtre de la Grange

Avec 2018, les Soupes de lecture du Théâtre de la Grange entament leur sixième année d’existence. D’audacieux lecteurs oralisent les mots du Poète ou de l’Auteur. Des instants à voix nue, sans écrans, sans frontières, en toute littérature.

Pour qui n’a jamais pratiqué la lecture à voix haute, l’exercice peut sembler anodin voire dérisoire. Il n’en est rien. Lire à voix haute est complexe et fait appel à l’audace. Outre l’exercice purement cognitif, il faut savoir se dévoiler, se défaire de ses peurs, oser le silence des points. Faire chanter son français -cette langue dénuée d’accent tonique-  en s’appuyant sur la ponctuation afin que les phrases fassent sens. Ne pas lire à vide, ne pas se presser, trouver la juste vitesse pour maintenir en éveil son auditoire. Exercer son écoute relève également de ces petites performances intimes qu’il nous faut entretenir sous peine de devenir chèvre... ou mouton ! Il est un endroit à Brive où l’on peut s’adonner à cette étrange activité purement intellectuelle : le Théâtre de la Grange. Ce sont Agnès Borderie, médiatrice culturelle, Marie-Françoise Antoine, vice-présidente et Claire Fustier, membre du conseil d’administration de ce petit théâtre de quartier qui en viennent à cette idée en 2012. De Printemps des Poètes en lecture à la médiathèque des Chapélies, les voix se sont forgées, formées, ont pris de l’assurance. L’amour de la littérature faisant, l’envie de lire plus souvent s’impose au trio. Elles proposent d’instaurer, autour des actions menées en milieu scolaire, cinq rendez-vous sur la saison dont celui de juin, consacré à la lecture du scénario primé lors du Festival du Moyen Métrage de Brive. S’il est question de soupe, c’est pour que l’heure du repas ne soit pas un frein à la venue des lecteurs les mercredis soirs : les Soupes de lecture sont nées. Une règle du jeu : 6 minutes par lecteur.

Le goût des mots

Les Soupes offrent de simples moments de retrouvailles où les uns prennent le temps d’écouter les autres en toute sérénité. Des extraits littéraires sont soigneusement choisis par les lecteurs dans les bibliothèques personnelles ou municipales. Ils correspondent à un thème, discuté lors du repas façon auberge espagnole qui succède au temps de lecture. Aujourd’hui, un volant d’une vingtaine de lecteurs se retrouve à la Grange. On y lit en solo ou à plusieurs voix. Tous les genres sont permis. Le 6 décembre dernier, un partenariat impromptu avec La Cimade avait donné lieu à une Soupe particulière sur une thématique d’actualité : les migrants. Deux heures de lectures engagées :  poèmes, récits, romans, témoignages, pièce de théâtre ont été partagés ce soir-là entre une cinquantaine de lecteurs-auditeurs venus entendre la parole des auteurs. Le 20 janvier prochain sera la Nuit de la Lecture, ce nouveau rendez-vous national que nos lecteurs-soupeurs donneront probablement sur les ondes de RGB.

En Mai, Un marathon !

Le Théâtre de la Grange restera ouvert jusque tard dans la nuit le 26 mai 2018, un marathon de lecture s’y prépare. Il y sera question de «Voyage(s)». Cette longue soirée ouverte à tous les publics sera ponctuée de moments insolites entre deux bols de soupe.
Dès février, les Boîtes à cancans de Marthe et Marcelle, deux concierges survivantes d’un monde révolu, voyageront à travers la ville pour collecter mots vaches et mots doux que les passants anonymes glisseront à l’intérieur. Les deux comparses liront le contenu de ces Boîtes à cancans, la nuit du marathon venue. Tout un programme à composer selon vos textes choisis, selon votre humeur !
En guise d’entraînement, la prochaine Soupe de lecture sera le mercredi 7 février avec «la folie» au menu.

Sabine Parisot

Prochains rendez-vous :  mercredi 25 avril - thème à venir,  mercredi 6 juin - lecture du scénario primé lors du Festival du Moyen Métrage de Brive.
Horaire : 20h. Entrée libre. 05 55 87 97 99