Fil info
20:32Saint-Ybard : La Corrèze gourmande en chemin de traverse -> https://t.co/3aX4G5EMH5
19:59Football : Gourvennec, ça ne pouvait plus durer -> https://t.co/wNqUyRVIwz
19:57Handball : Cédric Sorhaindo sort de l'ombre -> https://t.co/h7GUFrwPbH
19:44France : Le ralentissement mais aussi la précarisation de l’emploi -> https://t.co/yjHGlEmmHD
19:27Dordogne : Les efforts des communes récompensés -> https://t.co/yvapJPEjmG
18:52Châteauroux : Le square Charles de Gaulle bientôt rénové -> https://t.co/yPo7iZAgec
18:20# # - -Vienne : Un démarrage décevant -> https://t.co/XbHnGxVacZ
18:09Indre : La volière de Sainte Hélène exposée à Montréal -> https://t.co/jkslRrDy2f
17:53RT : [] Disparition inquiétante de Grégoire, 17 ans, à . Merci de vos RT pour aider les enquêteurs d… https://t.co/ahVm35h3JD
17:52 -Vienne - : La commune, deuxième ville de Limoges Métropole -> https://t.co/wgbpHdhJDH
17:49-Yrieix-la-Perche -Vienne - -Yrieix-la-Perche : Un club où il fait bon vivre -> https://t.co/BkD0OsaJO0
17:47-léonard-de-Noblat -Vienne - -Léonard-de-Noblat : Union Musicale: le président Fabien Béchameil p… https://t.co/WjXJSOhsZa
17:45 -Vienne - : Voeux: tant de choses ont changé -> https://t.co/cxFT8guDAS
17:21Carsac-Aillac : De nombreux aménagements à Aillac pour les vœux -> https://t.co/7EvVfKlHQb
17:17RT : Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:32Dans le cadre des 75 ans de L’Echo/La Marseillaise, nous recherchons des documents, anciens ou récents, photos, obj… https://t.co/4toaUSZ97N
16:01Le Blanc : Des habitants exposent leur talent au centre social -> https://t.co/5U2kXD91Fv
15:57Les Petits Frères des Pauvres de Limoges recherchent des bénévoles. https://t.co/6bf4iiAkuw
15:56Valençay : Du Gers à l’Élysée en fauteuil roulant -> https://t.co/DtWZ5IiU2N
15:54La Châtre : Ton Aben narre l'histoire des moulins de La Châtre -> https://t.co/3Mo3Arc3IT
15:45RT : Les amis, INFORMATIONS IMPORTANTES ci-dessous concernant l'évènement 🏀de ce mois de Janvier. Venez tous sa… https://t.co/owXLaKOz9L
15:43Coulounieix-Chamiers : Patrick sort des rails, mais reste cheminot de cœur -> https://t.co/cJOiPyRx8C
15:40RT : INTERVIEW : Koffi Kwahulé, lauréat du Grand Prix de Littérature dramatique 2017 pour “L’Odeur des arbres”, Ed.... https://t.co/NwBSmH4MsJ
14:21RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
13:54RT : L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:47Région : On recherche des documents et autres -> https://t.co/yplM13e3Yh
13:45Soirée ciné en partenariat avec ! Places offertes aux adhérents ! https://t.co/BGuoLDIcXb
13:39L'Echo fête cette année son 75e anniversaire et recherche des documents ou autres. Voir l'appel https://t.co/Jaevpldqx5
13:24 Votre site web est HS ? Impossible de se connecter...
12:15RT : Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
11:52Anny Duperey de retour à Guéret pour un moment culturel le 11 février prochain.
10:22RT : EXERCICE de sécurité civile. Simulation d’un attentat terroriste à Oradour-sur-Glane. Cellule de crise à la préfect… https://t.co/J06P3ladDQ
10:09RT : Exercice attentat à Oradour-sur-Glane : le préfet vient d’arriver à la cellule de crise https://t.co/cbJOJFlLJm
10:06RT : Sarlat-la-Canéda : Les salariés de Rougié sont toujours aussi mobilisés -> https://t.co/sXL7BqawzG
10:06RT : Assez rare ces jours-ci pour être signalé : il fait beau sur les toits de ce soir, depuis le 5e étage de l… https://t.co/N4YqKWMBF9
10:05RT : : un accident s'est produit ce soir sur la route de Lissac : ne voiture avec 4 personnes à bord, seule sur l… https://t.co/fTiHSA75v1
10:05RT : A20 fermée à hauteur de St Sylvestre en direction de Limoges pour battue administrative. Déviation locale mise en p… https://t.co/DBbcRdSN9p
10:05RT : en cours Simulation d’un terroriste à Forces de et d… https://t.co/1gtUpG6iZq
00:50Corrèze : A20 : Fermeture successive des bretelles des échangeurs n°47 «Donzenac» à n°52 «Noailles» | L'Echo… https://t.co/qEiZXJNgJY
00:46Région : 75 ans et un bel avenir à construire | L'Echo https://t.co/RrxHnw2GRj via
23:18International : La Palestinienne Ahed Tamimi maintenue en prison -> https://t.co/VqUIMJdnNV
23:16France : Les zadistes rêvent au Larzac du 21e siècle -> https://t.co/MsRPtcWEJN
23:14France : Le gouvernement met fin à « l’aéroport de la division » -> https://t.co/t6juicJBHe

La qualité était bien au rendez-vous de la Foire des Rois

Traditions

Si la Foire des rois n’a pas établi de nouveaux records cette année, le traditionnel rendez-vous n’a pas manqué d’être animé avec un marché primé aux truffes particulièrement fourni, la mise en boîte gratuite et la distribution de galette. C’est LE moment phare de la saison des Foires Grasses. L’occasion aussi, après avoir gueuletonné au réveillon puis à la Saint-Sylvestre, d’en garder un peu sous le coude pour les occasions qui viendront émailler l’année fraîchement éclose.
Cette date cochée sur le calendrier des fanas du gras c’est évidement la foire des rois et sa traditionnelle mise en boîte gratuite. Sauf que cette année, si le foie n’a pas manqué, on est bien loin des records observés les années passées. Pas de quoi pourtant mettre en péril une manifestation bien ancrée dans la vie locale et même au-delà. Au final, ce sont toutefois 2.000 conserves qui seront passées dans l’autoclave cette année
contre plus de 2.500 l’an dernier.
Rien d’inquiétant donc, pour ce rendez-vous vieux de plus de vingt ans. Et surtout rien qui ne permette d’affirmer qu’après les banquets des fêtes, le foie gras soit laissé de côté. «La grande période pour le foie gras c’est Noël. Un peu moins pour la Saint-Sylvestre» reconnaît Emmanuel Carbonnière, l’expert de la Chambre d’agriculture de la Corrèze. «Or cette année, les gens ont un peu galéré pour en obtenir à cette période. Le marché avait été pris d’assaut au point de ne pouvoir fournir tout le monde. Certains ont pu imaginer que ce serait la même chose pour la foire des rois» avance le technicien. Mais ce ne fût pas le cas. Les foies gras d'oie ou de canard sur les étals des 27 vendeurs dont 23 producteurs du marché de Brive n’ont pas manqué à l’appel.  Et les habitués ne s’y sont pas trompés. «L’objectif c’est bien que les gens repartent avec leur boîte à l'effigie de la ville. On a tellement entendu qu’il manquait de foie pendant les fêtes que les gens ont peut-être été découragés. En plus, le temps n’a certainement pas joué en notre faveur» appuie Jean-Luc Souquières, conseiller municipal délégué aux affaires agricoles.
Mais cette crainte du manque de marchandise n’était pas la seule raison avancée pour tenter d’expliquer le léger replis de fréquentation. «La concomitance des vacances scolaires avec la foire a peut- être eu un effet sur la fréquentation. On l’a ressenti en tout cas sur les bénévoles. Certains n’ont pu être présents parce qu’ils devaient garder leurs petits-enfants. J’imagine qu’ils n’ont pas été les seuls à être retenus» glisse l’élu briviste.
La manifestation n’a donc pas connu cette année le fameux «rush» de 10h30 lors duquel les retardataires s’empressent de venir enregistrer leur foie avant préparation. La circulation était nettement plus fluide aux abords des vitrines derrière lesquelles les bénévoles n’ont pourtant pas manqué de boulot.
Depuis douze ans qu’il a pu bénéficier de ses droits à la retraite, François Marabouby, lui, n’a pas manqué la moindre édition. Et si ce fidèle de la manifestation reconnaît qu’il y a un peu moins de monde cette année, il met surtout en avant la qualité des produits. «On a cette année une excellente qualité de foie, et ça fait toujours plaisir de travailler des bons produits».
Une qualité également soulignée par le technicien de la Chambre d’Agriculture. «Nous n’avons eu que très peu de refus cette année. C’est aussi ça la foire de Brive. Un gage de qualité sur lequel les consommateurs ne se trompent pas».
Autre signe qui ne trompe pas sur la vitalité persistante du rendez-vous : la traditionnelle distribution de frangipane accompagnée d’un petit verre de blanc des coteaux de la Vézère. Parents, enfants et grands-parents étaient encore nombreux pour bénéficier de cette gracieuse distribution de la galette des rois à l’heure où les estomacs commencent à gargouiller.
Le record, s’il en est un à retenir de cette édition, était plutôt à relever du côté du marché contrôlé aux truffes où pas moins de 17 kilogrammes (15 de tuber melanosporum et deux de brumale) garnissaient les étals.
Ce moment phare de la saison refermé, cette dernière n’est cependant pas terminée puisque deux dernières foires grasses attendent le public.
La prochaine aura lieu le 3 février avec une foire primée oies et canards (foies et bêtes entières) avant l’ultime rendez-vous prévu le 3 mars.

Mathieu Andreau

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.